4 tagged articles Milady

Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland 26/05/2014

Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland


Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland

Titre : Kara Gillian – Tome 1 : La Marque du Démon
Auteur : Diana Rowland
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 463
Éditions : Bragelonne - Milady
Année : 2009
Prix : 8,70 ¤



Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland

« Kara espérait utiliser ses pouvoirs pour arrêter un tueur en série. Mais son invocation n'a pas eu l'effet escompté : Rhyzkahl, un seigneur démon à la beauté surnaturelle, est apparu dans sa cave. La jeune femme est partagée entre la peur et le désir que cet être éveille en elle. Peut-elle lui demander son aide pour arrêter un meurtrier qui a déjà pris la vie et l'âme de treize personnes ? Kara est la seule à pouvoir résoudre cette énigme, mais avec Rhyzkahl qui hante ses rêves et un charmant agent du FBI qui surveille ses moindres faits et gestes, elle risque d'être complètement dépassée... »



Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland

        J'avais déjà lu ce premier tome l'an dernier, et j'ai décidé de me replonger dans cette série dont j'avais apprécié le commencement. Ce n'est pas un coup de c½ur, mais je n'en suis tout de même pas loin, il ne m'a pas manqué grand-chose, à vrai dire.

              Dans la bit-lit d'aujourd'hui, je dois reconnaître que ce qui m'attire le plus ce sont les couvertures. Je les trouve toujours très attirante et intrigantes, et c'est ce qui fait en premier lieu que je vais m'y intéresser.
          Vient tout de suite après le résumé et le thème principal qui sera abordé. Dans cette série, nous suivons Kara Gillian, inspectrice officiellement et invocatrice de démon dans le privé. Après la vague vampire, je dois dire que retourner aux démons m'a beaucoup plus, et comme en plus de cela s'était associé à une intrigue policière, je ne pouvais pas ne pas aimer. Ainsi, avec Kara nous progressons dans une enquête sur des meurtres en série, meurtres abominablement atroces, bien entendu. J'ai apprécié l'importance donné à l'enquête dans le récit, car j'ai eu peur que d'autre aspects du genre ne refasse trop surface. Mais en fait, le fantastique, l'érotique et le suspens sont parfaitement dosés : l'enquête et les invocations sont omniprésentes tandis que l'érotisme est concentré dans quelques scènes, sans toutefois trop déborder, ce qui est vraiment appréciable, de mon point de vue. Après, bien sûr, tout cela va dépendre des goûts et des attentes de chacun, mais pour ma part, j'ai été satisfaite de cette découverte.

         Ce qui a joué en faveur de cette histoire, ce sont aussi ses personnages. Je me suis très rapidement attachée à Kara, qui finalement malgré son caractère un peu décalé par rapport à son entourage professionnel m'a ravie et je me suis trouvé beaucoup de points communs avec elle : elle a aussi certains complexes, n'est pas toujours – pour ne pas dire pas souvent – sûre d'elle et de ses choix, mais fait son maximum pour réussir les tâches qu'elle entreprend. Et puis, j'ai adoré son sens de l'autodérision, je pense que c'est aussi ce trait là de sa personnalité qui m'a conquise.

             En ce qui concerne son mystérieux collègue du FBI, Ryan, je l'ai d'abord détesté, que ce soit à cause de ses manières suffisantes ou de son sentiment évident de supériorité vis-à-vis de Kara. Mais finalement, on apprend peu à peu à le connaître en même temps que Kara, et on finit par s'attacher à ce jeune homme qui n'est pas si mauvais que ça. Enfin, le doute reste présent jusqu'à la fin, bien sûr, mais j'ai pris plaisir à le retrouver dans les différentes scènes du roman.

             Un personnage que j'ai rapidement apprécié de par son excentricité, c'est Tessa, la tante de Kara. Certes, elle est particulière et de l'extérieur paraît légèrement folle sur les bords, mais c'est un personnage haut en couleur qui a été là pour Kara dans les moments difficiles de sa vie, et qui n'a pas non plus eu une existence de tout repos.

              Enfin, le dernier personnage qui m'a marquée, c'est Rhyzkahl. Ne partageant pas le lien... disons, particulier, qu'il entretient avec Kara, je ne l'apprécie que très moyennement. Certes, en tant que démon, il est plutôt juste et respecte les lois de son univers, mais, ce qui est très certainement voulu par l'auteur, je ne peux m'empêcher de ressentir des frissons d'appréhension et de peur lorsqu'il apparaît. Je me demande toujours qu'elle réaction il aura et comment Kara va s'en tirer, et je dois avouer que parfois, n'ai vraiment eu les chocottes pour elle.

             En bref, c'est un univers très élaboré que nous laisse entrevoir l'auteur, et même si j'aurais aimé en apprendre encore plus sur le monde des Démons, je prends mon mal en patience car je me doute que ma curiosité sera satisfaite dans les prochains tomes. J'espère également que les enquêtes resteront présentes car c'est un élément que maîtrise bien l'auteur et qui ajoute un charme particulier à l'histoire. De plus, les scènes plus « intimes » ne sont pas trop présentes et du coup laissent le reste prédominent, ce qui est également appréciable. Enfin, c'est donc un livre que je vous recommande si l'univers des Démons vous intrigue et si les enquêtes vous plaisent !
Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland







Kara Gillian - Tome 1 : La Marque du Démon, Diana Rowland


« Si ça se trouve, être cinglée est une qualité essentielle pour une enquêtrice. »

« - Et tu gis sous mes yeux, éviscérée d'une affreuse manière.
Pourquoi, parce qu'il existait une façon plaisante de l'être ? songeai-je même si je ne pouvais plus parler. Au moins, je mourrai sur une remarque ironique. »
 
 
 

Tags : Kara Gillian - Diana Rowland - Milady - Bragelonne - Démons - Fantastique - Policier - Livres

Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs 10/08/2014

Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs


Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson – Tome 1 : L'Appel de la Lune
Auteur : Patricia Briggs
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 374
Éditions : Bragelonne / Milady
Année : 2006
Prix : 7 ¤


Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs

« ''Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine.''

En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte.
Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au c½ur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement. »





Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs
Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs

            Je n'ai pas testé énormément de séries de Bit-lit, mais la saga Mercy Thompson me faisait de l'½il depuis un moment. Alors quand j'ai vu les quatre premiers tomes à mon magasin, je me suis dit que c'était un signe et j'ai pris les deux premiers (au cas où ça ne me plaise pas). J'aurais du tous les prendre d'un coup, car ce premier tome est un coup de c½ur.

            Ce qui m'a d'abord attiré, ce sont les couvertures de cette série, que je trouve toutes plus magnifiques les unes que les autres. Elles sont à la fois sexy et angoissante, ainsi que bien dessinées. De plus, en tout cas pour celle du premier tome, elle représente assez bien l'ambiance du livre ainsi que Mercy, le personnage principal et narrateur.

            Nous suivons dons la petite vie tranquille - ou presque - de Mercedes Thompson, alias Mercy, une mécanicienne plutôt douée mais à la clientèle assez spéciale : des loups-garous, des vampires et autre Faes. Elle-même est différente des autres humains, même si son don est de naissance et ne suit en aucun car les caprices de la Lune. Mais un jour, son voisin, Adam, visiblement canon et également Alpha de la meute de Columbia, est victime d'une sorte de complot que Mercy, oubliant un peu qu'elle se trouvera au milieu d'une meute de loups-garous plus ou moins contrôlables, va tenter d'élucider, avec les moyens du bord et d'anciennes connaissances.

            Le gros point fort pour moi, c'est le personnage de Mercy lui-même. Je l'ai adoré, du début à la fin. Bien que l'influence des mâles dominants soit grande, elle reste farouchement indépendant car ne faisant pas partie d'une meute, et essaie tant bien que mal d'affirmer son statut. Elle reste fidèle à elle-même dans chacune de ses décisions, et j'ai apprécié cette partie-là de sa personnalité. De plus, elle est assez franche et n'abandonne jamais ceux à qui elle tient, et est prête à tout pour les défendre, ce qui la rend très courageuse - voire même un peu folle - à mes yeux. Rajoutez à cela son humour mordant et ses sarcasmes réguliers, et vous retrouvez un personnage qui me plait fortement. J'ai adoré suivre le récit à travers sa voix, et j'ai déjà hâte de vivre une nouvelle aventure à ses côtés.

            Mais d'autres personnages charismatiques viennent s'ajouter à Mercy tout au long du récit. Tout d'abord, il y a Adam et Jesse, ses voisins. Adam est l'Alpha dominant du coin, et Jesse est sa fille - humaine, elle. Si Adam se montre parfois un peu trop propriétaire envers Mercy à mon gout - et à son gout à elle aussi - cela va de pair avec ses responsabilités et son instinct de loup-garou. C'est d'abord assez difficile de s'y faire, mais on s'y habitue, surtout parce que Mercy nous aide à y voir plus clair dans le comportement des loups. Forcément, avec deux caractères forts, leurs prises de bec sont courantes, mais on s'attache tout de même à Adam, et moi pour trois raisons principales :
- Il est juste et loyal envers sa meute et respecte les règles qu'il estime juste.
- Il aime sa fille énormément et est prêt à tout pour elle, même à aller la libérer alors que lui-même n'est pas au plus fort de sa forme.
- Et parce que le duo qu'il forme avec Mercy est autant attachant qu'agaçant, de part leurs nombreuses confrontation, mais aussi parce qu'il est évident qu'il tient, d'une façon ou d'une autre, à elle.

            Et Jesse est remarquable également. Bien qu'assez jeune, un peu insouciante par moment, elle sait également se montrer forte dans des situations inhabituelles pour elle et un peu - beaucoup - flippante.

            Vient ensuite Samuel. Bon, lui, j'aimerais dire que je le déteste parce que je ne supporte pas tellement son côté méga possessif, mais en même temps son histoire nous touche et il est trop craquant, avec Mercy, même si ce n'est pas forcément volontairement et que ça plait pas toujours à la concernée. Mais c'est comme ça, il a su me conquérir et même si je vote pour Adam (si vote il devait y avoir entre les deux), je l'apprécie tout de même beaucoup.

            Comme il y a pas mal de personnages plus ou moins secondaires, et que je ne peux pas m'étendre sur chacun personnellement au risque de vous faire lire des pavés interminables, je vais juste évoquer ceux qui m'ont marquée : Stefan, le vampire dont je ne sais toujours pas à quel point on peut lui faire confiance mais que j'aime bien quand même ; Bran, le "grand-chef", si je puis dire, plutôt paternaliste et un peu intransigeant (et quelque fois flippant) mais juste et protecteur ; Zee, que je n'arrive décidément pas à cerner mais que j'apprécie, aller savoir pourquoi ; Leah, que j'aurais bien secouée - ou giflée, si j'avais pas eu peur du retour de crocs. Y'en a d'autres, forcément, comme Warren, Kyle, Darryl, mais même si je les apprécie, on a moins le temps d'appendre à les connaître et s'ils reviennent - comme je le pense - dans les tomes suivant, j'en parlerais sûrement un peu plus.

            Ce que j'ai aussi aimé et qui a contribué au coup de c½ur, c'est la façon dont l'auteur gère les différentes légendes, comme elle les associe à la médecine moderne et aux inventions technologiques et chimiques. Son monde est cohérent, bien plus que la plupart des séries bit-lit que j'avais pu entrevoir, et j'ai aimé ça. Même si imaginer le coming-out des différents fae me paraît étrange d'un point de vue rationnel, c'est intégré de manière logique dans l'histoire. Ca répond aussi à des questions qu'on peut se poser dans d'autres histoires, à savoir de quelle façon est-ce que toutes les espèces réussissent à se cacher au reste du monde alors que le progrès scientifique ne cesse d'augmenter. De plus, la plume de l'auteur est agréable, mordante, pleine d'humour, et j'ai éclaté de rire à plusieurs reprises - surtout grâce à des répliques de Mercy.

            En bref, ce premier tome m'a totalement conquise et m'a donné envie de découvrir le reste de la saga. Je risque donc de me plonger dans le second tome dans un futur proche ! Je recommande ce livre aux amateurs de légendes, surtout celle tournant autour des loups-garous (car cela reste tout de même la principale espèce présente ici, pour mon plus grand plaisir), et qui aiment les personnalités mordantes comme Mercy, Adam ou Samuel.
Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs












***

Chroniques de partenaires : Book-Attitude ;


Mercy Thompson - Tome 1 : L'Appel de la Lune, Patricia Briggs

« Bran était la seule personne qui pouvait utiliser des mots comme « fripouille » en les faisant vraiment sonner comme de terribles insultes – il aurait dit « petit lapinou » sur ce même ton que j'aurais aussi senti la terreur me chatouiller l'échine. »


« Un coyote empêtré dans des vêtements humains a l'air trop ridicule. »


« Je m'y vois déjà : Mercy repoussant une horde de vampires avec son mouton d'argent étincelant. »

Tags : Mercy Thompson - Livres - Milady - Bragelonne - Patricia Briggs - Bit-Lit

Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones 16/07/2015

Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones

Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones


Titre : Charley Davidson (1) ~ Première tombe sur la droite
Auteur : Darynda Jones
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 415
Éditions : Milady
Année : 2011
Prix : 8,20 ¤


Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones



VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C'EST MOI.

Mon nom c'est Charley et je suis la Faucheuse. Les morts, je connais : j'en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin... Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l'est moins, c'est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l'agent avec qui je bosse : je voudrais qu'il me lâche un peu la grappe.
Cela dit, je pourrais le gérer si je n'avais pas d'autres chats à fouetter... comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j'aimerais bien découvrir l'identité...

Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones
Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones


_____Depuis quelques temps, j'essaie d'agrandir ma faible culture bit-lit, en parcourant un peu plusieurs titres connus du genre. Cette fois, j'attaque avec une lecture qui s'est très rapidement transformée en coup de c½ur. J'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite des aventures de Charley.


_____Je crois que mon coup de c½ur est en fait et surtout pour le personnage principal, Charley. Elle est attachante, gentille et généreuse, mais aussi pratique beaucoup l'auto-dérision et l'humour. Elle est aussi parfois un peu – beaucoup – butée et réagit au quart de tour, mais c'est ce qui fait son charme et la rend plus réaliste, et j'adhère totalement.

_____Cookie, voisine de Charley, est aussi réellement adorable. Vraie amie-maman, elle est toujours prête à aider Charley, et j'aime beaucoup leur relation à toutes les deux.

_____L'oncle Bob est un peu rustre en apparence, mais je l'aime bien également, car il est vraiment attaché à sa nièce et le montre souvent par des petits signes qui ne trompent pas et font que je le trouve attachant à sa manière.

_____Quant au fameux Reyes... je me réserve pour la suite, parce que je ne bave pas devant comme Charley, car j'ai un peu de mal à lui faire confiance (et j'ai des raisons très fortes pour cela, à vous de découvrir en lisant ce livre !), et je me méfie de lui, mais il va aussi la protéger alors mes sentiments pour lui ne sont pas très clairs !


_____La partie plus romantique est moins présente que dans ce que j'ai pu lire dans la bit-lit autrement, et je dois dire que c'est tant mieux car ce n'est généralement pas ma partie préférée, je préfère voir les différents mythes présentés par l'auteur et sa façon de les intégrer à l'histoire. Il y a quelques passages plus « hot » que d'autres, mais cela ne gâche pas du tout la lecture, au contraire cela s'y insère à des moments propices et pas n'importe comment.


_____Enfin, j'ai trouvé l'univers très original et intéressant, et ce qu'est Charley est aussi vraiment intrigant et j'ai hâte d'en apprendre plus par la suite. J'ai aussi vraiment apprécié le côté policier qui est vraiment présent, pas juste pour décorer, et c'est très prenant !


_____En bref, je suis heureuse d'avoir pu découvrir une saga de bit-lit aussi prenante et intéressante. La figure de la Faucheuse est totalement revisitée ici, et moi j'y crois. L'intrigue se tient, les personnages sont complexes et intéressants, même attachants, et la partie enquête est vraiment très prenante. Un bon coup de c½ur !


Charley Davidson - Tome 1 : Première tombe sur la droite, Darynda Jones

Tags : Charley Davidson - Tome 1 - Livres - Darynda Jones - Bit-lit - Milady

Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane 22/07/2016

Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane


Titre : Comme si c'était toi 
Auteur : Mhairi McFarlane 
Genre : Romance contemporaine 
Nombre de pages : 474 
Éditions : Milady 
Année : 2013 
Prix : 0,99 ¤ (OP Bragelonne - ebook)


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l'époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d'étranges surprises, et l'homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel... et il n'est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n'a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse...


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

______Ce titre est depuis quelque temps dans ma WL, lorsque je l'ai vu dans la liste des ebook proposés lors de la grande opération de Bragelonne, j'ai sauté sur l'occasion. Même si les romances ne sont pas mon fort, je ne regrette absolument pas ma découverte car Comme si c'était toi frôle le coup de c½ur.


______Dans cette histoire nous retrouvons les personnages de James et Anna. La jeune femme, professeure à l'université, cherche l'homme idéal à travers ses rencontres - complètement foireuses - en ligne, jusqu'au jour où elle se voit contrainte de collaborer, pour son travail, avec James, l'un de ses tortionnaires de lycée, qui, elle en est soulagée, ne semble pas la reconnaître. L'occasion, peut-être, de se réconcilier avec son passé ?


______Bon, que ce soit mon résumé bateau ou celui proposé par la ME, je les trouve tous deux très peu flatteur, car l'histoire est en réalité bien plus qu'une simple histoire d'amour (et heureusement, car j'aime rarement lorsque cela se cantonne uniquement à ça). Si cette lecture a frôlé le coup de c½ur, c'est parce qu'il sort des clichés habituels des romances que j'ai pu lire, et Anna a un vrai caractère, s'affirme et j'aime les conclusions qui sont proposées à la fin de l'histoire. Bien sûr, la fin se devine assez facilement et la plupart des événements sont assez prévisibles, mais de nombreux points remontent l'histoire et la rendent réellement plaisante.


______C'est principalement les personnages qui m'ont fait aimer ce livre. Anna et James, les protagonistes principaux, sont deux personnages tout à la fois « clichés » et recherchés. La première impression est celle de personnages types de romance, mais lorsqu'on les découvre on comprend qu'ils sont en réalité bien plus profonds que ça, bien plus complexes et réalistes. Ils ont des défauts, font des erreurs, sont imparfaits et c'est ce qui les rend attachant à mes yeux. Leur psychologie est réellement développée et l'auteur nous montre leur évolution, au fil des ans comme au fil de leur relation. Ils ont chacun leur propre histoire, et si cela ralenti la romance, cela a renforcé mon plaisir lors de cette lecture.

______La romance en elle-même est intéressante, peut être pas si originale que ça mais je l'ai trouvée douce, réaliste, leur relation prend le temps de se construire et la plupart des clichés sont évités.

______Les personnages secondaires sont également un bon point à cette histoire. Je les ai trouvés pour la plupart très intéressants, ils rendent l'histoire plus colorée, plus réaliste.


______La plume de l'auteur est également très agréable, on nous donne beaucoup de points de culture et c'est très intéressant, je ne me suis jamais ennuyée et j'ai été touchée par l'humour dispensé par touches aux bons instants.


______En bref, malgré quelques appréhensions du fait du genre, la romance, qui m'attire peu souvent, j'ai passé un très bon moment et cette histoire a été une excellente découverte. La plume douce et sensible de l'auteur, agrémentée de touches d'humour, de personnages construits et réalistes et d'une relation complexe mais pas si clichée ont fait que le tout m'a vraiment plu et que je compte réitérer l'expérience avec d'autres livres du genre.


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane










Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

« Nous avons peur de toutes sortes de choses qui ne nous tueront pas, non ? Des choses que nous nous efforçons d'éviter toute notre vie. Et puis, quand la fin approche, nous comprenons que ce que nous aurions dû redouter, c'était de passer notre temps à essayer de les éviter. »


« Les livres ouvrirent Anna à d'autres univers, lui promettant l'existence d'un vaste monde au-delà des murs de Rise Park. »


« Comme Anna avait déjà eu l'occasion de le constater, on aimait plus longtemps les choses qu'on mettait du temps à aimer. »


« Je doute qu'on puisse totalement se remettre du sentiment d'être, intrinsèquement... impossible à aimer. »


« Penser qu'on pouvait faire autant de mal à un autre être humain avant de l'oublier consciencieusement lui paraissait passablement terrifiant. »


« Elle avait cru qu'à la révélation de l'amour se mêlerait un sentiment de sécurité : la certitude d'être chez soi, là où l'on doit être. Au lieu de ça, elle avait plutôt l'impression d'être attachée à une chaise en équilibre au bord d'une falaise. Vertigineux. »

Tags : Milady - E-Book - Romance - Contemporain - Mhairi McFarlane - Comme si c'était toi - OP Bragelonne 2016