53 tagged articles Fantasy

Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay 03/06/2013

Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay


Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay

Titre : Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume
Auteur : Elisabeth Tremblay
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 408
Éditions : Pocket - Editions de Mortagne
Année : 2010
Prix : 7,60 ¤


Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay

Naïla vient de perdre son mari et sa fille. Pour oublier son chagrin, elle se réfugie dans la maison de son enfance où vit sa tante. Très vite, elle fait une découverte stupéfiante : à qui sont ces livres de sorcellerie et de mondes parallèles ? Quelle est donc cette langue mystérieuse qu'elle est seule à pouvoir déchiffrer ? Qui est vraiment sa tante ?
Naïla serait-elle l'héritière d'une lignée maudite ?


Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay

______Mon avis global sur cette lecture est que c'est une très bonne « surprise ». Je n'ai pas découvert cette histoire à travers des blogs ou par une amie, mais simplement en flânant dans la petite boutique de livres de mon supermarché. Il n'y a pas énormément de choix, mais je me suis lancée dans une petite recherche afin de trouver un livre qui pourrait me plaire, sans avoir à dépenser des milles et des cents. Puis, en bout de rayon, mon regard a été accroché par la magnifique couverture de ce livre de poche. Dans les tons bleus-verts sombres, avec de la lumière pour une grande lune et le vent, voilà le fond. Une femme très belle, de dos, les cheveux bruns et la tête baissée, les bras serrés contre son ventre, voilà le personnage. Tout de suite, je suis tombée sous le charme de cette femme et de cette lune, et j'ai eu envie d'apprendre à la connaître, de savoir ce qui pouvait la faire se renfermer sur elle-même à ce point, lui conférer cet étrange mélange de fragilité et de force. Le résumé se trouvant au dos du livre était accrocheur, mais pas très différent de ceux que l'on peut trouver au dos de chaque premier tome de Fantasy. Cependant, j'ai eu envie de me lancer et j'ai craqué.

______Il y a deux parties assez distinctes dans ce premier tome, même si le livre n'est pas clairement scindé en deux ; une première moitié se déroulant sur Terre et relatant la vie de l'héroïne avant et au début de sa découverte du secret, et une seconde partie sur son retour – assez chaotique – sur la Terre des Anciens.

______J'adore le côté fantastique des histoires, mais étrangement, c'est la première partie, ancrée dans notre réalité, qui m'a le plus plu dans ce premier tome. En effet, on y découvre le personnage principal, Naïla, juste après les deux décès qui ont détruits sa vie : celui de sa fille et de son mari. Elle est déboussolée, totalement perdue et cherche de nouveaux repères. Pour cela, elle s'installe quelques temps chez sa tante, Hilda, et l'aide à retaper l'ancienne maison de son oncle. On s'attache rapidement à Naïla et à sa tante, car la jeune femme semble à la fois fragile et forte, car elle est bouleversée par les récents évènements de sa vie mais s'accroche pour ne pas sombrer. Elle fait preuve de beaucoup de courage étant donné sa situation. J'aime beaucoup le côté solitaire de Naïla ; elle a besoin de se ressourcer auprès de la mer qui lui apporte une quiétude bienfaitrice. Tout au long de cette première partie, on suit Naïla et sa douloureuse remontée de la pente, et c'est ce qui fait qu'on réussit à se mettre à sa place et à la comprendre. On partage tous ses sentiments car c'est écrit à la première personne, et le lien personnage-lecteur se créer facilement, naturellement. On s'imprègne de sa peine, mais aussi de ses moments de joie, et c'est ce qui fait qu'on se sente aussi proche d'elle. Elle est avant tout humaine. Son lien si fort avec sa tante m'a également beaucoup plu, et Hilda lui est d'une aide précieuse pour affronter tout ce qu'elle a vécu et qu'elle va découvrir.

______Cela m'amène à la part un peu plus mystérieuse de cette première partie. Lors de recherches dans le grenier, Naïla va découvrir des livres d'un autre temps, des livres de sorcelleries. C'est alors que tout va commencer pour elle, et c'est également là que son histoire déjà compliquée se complexifie encore plus. La magie et le mystère se mêle à sa vie, et on suit le difficile parcours qui la mène à plonger dans les souvenirs et dans un passé qui était enfoui. Elle découvre l'existence d'une étrange « caste », les Filles de Lune, venant d'un autre monde appelé Terre des Anciens. Peu à peu, elle commence à comprendre qui elle est réellement, et les révélations se mêlent aux nouvelles questions.

______Tout au long de ce premier acte, des chapitres « intermittents » sont placés au milieu de la narration de Naïla. Ceux-ci sont d'un point de vue externe et montre des personnages de l'autre monde. Cela permet de découvrir un peu le monde avant Naïla, mais pour ma part, ça m'a surtout totalement embrouillée (ce qui devait être le but car des explications viennent au fur et à mesure du roman), et j'ai parfois eu du mal à suivre. Mais bien sur, cet effet n'a fait qu'augmenter ma curiosité, et pour ne pas perdre un indice, j'ai rapidement commencé à prendre des notes (surtout pour faire une sorte d'arbre généalogique, car c'est assez complexe à saisir). En tout cas, c'est une originalité qui m'a semblée très intéressante, et qui permet tout de même d'être légèrement moins perdu que Naïla (je dis bien légèrement !).

______Une fois que Naïla se décide à revenir dans son monde, nous assistons à la suite de son voyage. Et là, c'est l'aventure réelle qui commence. Cette deuxième moitié de livre m'a captivée, car elle est très intense. Je n'ai pas pu lâcher mon livre avant la fin, et même là j'ai eu du mal à ne pas de suite commander les autres tomes ! Tout s'enchaine très rapidement, les rencontres comme les tragédies. Le rythme est plus soutenu que lors de la première partie, et notre immersion dans ce nouveau monde est assez brutale. De nouvelles révélations sont faites, mais de nouvelles questions se posent. J'ai eu des haut-le-c½ur par moment, et je dois reconnaître que certains faits m'ont réellement surprise. A la fin, Naïla est encore perdue et ne sait pas réellement qui elle est, mais elle en sait déjà plus qu'à son arrivée, même si la façon dont elle a reçu ce savoir n'était pas des plus agréable. J'ai senti ma colère grandir au fil des pages à l'encontre de la sorcière Melijna, et l'infâme Alejandre. Ces deux personnages sont très importants et je pense que leur présence sera encore plus terrifiante dans les prochains tomes.

______Les personnages sont travaillés avec soin par l'auteur, et on comprend rapidement qu'ils cachent tous leurs lots de secrets. Certains sont assez banals, d'autres carrément répugnants, mais tous nous clouent sur place, et c'est ce que j'aime dans ce livre. On voit que l'auteur connait ses mondes par c½ur, et qu'elle les travaille parfaitement pour nous faire vibrer au rythme des pages. A chaque nouvel événement, mon c½ur se serrait dans l'impatience de découvrir ce qu'il recelait. La suite promet d'être encore plus mouvementée, et j'ai hâte de la découvrir.
Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay








*****


Chroniques des partenaires : Lire-une-passion ;


Filles de Lune - Tome 1 : Naïla de Brume, Elisabeth Tremblay

« Les larmes refoulées sont des obstacles à la guérison depuis toujours. »

« C'est étrange comme le temps ne s'écoule pas toujours de la même façon, selon ce qui le meuble. »

« [...] C'est juste que je me rends compte que le passage du temps ne parvient jamais à guérir totalement certaines blessures. »

Tags : Filles de Lune - Elisabeth Tremblay - Éditions de Mortagne - Pocket - Livres - Fantasy

Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero 06/06/2013

Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero



Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero

Titre : Le Pacte des Marchombres – Tome 1 : Ellana
Auteur : Pierre Bottero
Genre : Fantasy, Aventure
Nombre de pages : 382 (poche) / 425 (broché)
Éditions : Rageot / Le Livre de Poche
Année : 2010, format poche / 2006, format broché
Prix : 7,50¤ format poche / 16,30 ¤ format broché


Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero

Seule survivante d'un groupe de pionniers après l'attaque de leur caravane, une fillette est recueillie par un peuple sylvestre et grandit à l'écart des hommes. À l'adolescence, elle décide de partir en quête de ses origines. Sous le nom d'Ellana, elle croise le chemin du plus grand maître Marchombre, Jilano Alhuïn, qui la prend pour élève et l'initie aux secrets de sa guilde. Un apprentissage semé de rencontres et de dangers...

Le Pacte des Marcombres invite le lecteur à pénétrer dans les arcanes d'une guilde aux pouvoirs extraordinaires, et à suivre le destin d'Ellana Caldin, héroïne prodigieuse pour sa psychologie, ses exploits physiques et son insatiable goût de la liberté.


Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero

______Entre les deux couvertures, je préfère celle du livre de poche : plus claire, plus vive, plus éclatante, elle arbore une très belle jeune fille dont on a envie de découvrir l'histoire. C'est avec plaisir et délice que je me suis plongée dans ce livre, le dévorant du début à la fin. Pierre Bottero nous offre là un superbe récit tout autant innocent que rempli de leçons de vie.

______Ellana, orpheline depuis ses 5 ans, est recueillie par des Petits, Oukilip et Philipip. Elle s'entend à merveille avec ce peuple, se découvre une agilité et une intelligence hors du commun ainsi qu'un caractère bien trempé. Le voyage avec les itinérants est très bien décrit, on rentre tout de suite dans l'histoire, et il est encore plus intéressant lorsqu'elle se lie à Sayanel. L'homme est mystérieux, sec, mais intriguant et profondément bon. L'histoire devient encore plus intéressante lorsqu'on fait la connaissance de Jilano, maître attitré d'Ellana, et qu'elle commence sa formation de marchombre. Son entraînement est dur mais passionnant, et on suit la jeune fille parfois même avec peur. Nous ne savons pas ce qui se passe avec Nillem mais on s'attache à lui, comme Ellana...

______Oukilip & Philipip m'ont beaucoup fait rire, se disputant souvent à propos de framboises ; Nillem m'a beaucoup plu et j'espère qu'Ellana et lui vont se rapprocher encore plus dans les suites ; Jilano et Sayanel, bien que silencieux et durs, sont attachants et intrigants. Les personnages sont cohérents et ont un passé bien construit, ils sont attachants et on veut les suivre jusqu'au bout, envers et contre tout.

______En bref, une histoire envoûtante dont il me tarde de découvrir la suite et qui me donne envie de découvrir et de lire d'autres livres de l'auteur. De plus, la poésie marchombre accentue cet effet de mystère et fait autant rêver que réfléchir.
Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero



 



*****

Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero

______C'est encore une relecture pour moi, mais cette fois-ci ce doit être uniquement la troisième (comparé aux livres en rapport avec Ewilan). Cependant c'est un coup de c½ur encore plus grand. En effet, cette histoire est plus mûre que c'elle d'Ewilan (en tout cas que le premier tome), et on ressent également la différence au niveau de la noirceur de l'histoire. C'est plus sombre, plus complexe, plus mystérieux.

______J'ai lu ce tome après avoir lu tous les Ewilan, je croyais donc bien connaître Ellana, un de mes personnages préférés, mais je me suis vite rendue compte qu'en réalité, elle était un vrai mystère pour nous. On ressentait sa force, son talent, mais on en prend réellement conscience qu'en lisant son histoire. On se laisse porter par les mots, par la poésie qui s'en dégage, et c'est avec plaisir qu'on tourne les pages de cette histoire.


______Nous suivons cette fois l'histoire d'Ellana, de son enfance dans la caravane et chez les Petits, jusqu'à son adolescence en tant qu'apprentie marchombre talentueuse et guidée par l'un des plus grands, en passant par la période mouvementée qu'elle passe à Al-Far. Une chose est sûre, sa vie n'a jamais été de tout repos, et elle a toujours été à part. Enfant, elle passait de longues heures à discuter avec sa mère, ou à se balader seule, cherchant l'aventure dans la forêt des Petits. Elle a toujours eu un caractère très libre, c'est pourquoi la voie des marchombres semble être dès le départ la voie qu'elle a toujours suivie, sans même s'en rendre compte.

______J'ai beaucoup aimé son enfance chez les Petits, qui, bien qu'ils se fâchent pour des broutilles et passent leur temps à s'enguirlander entre frères, ont également un c½ur immense et débordant de bonté. Ils sauvent Ellana alors qu'elle est encore très jeune, et vont rapidement s'attacher à elle, bien que son esprit soit sauvage et libre et qu'elle se plaise à leur en faire voir de toutes les couleurs. Elle a aussi beaucoup d'imagination, ce qui la sort parfois de situations très dangereuses. Elle finit par faire la rencontre d'humains – d'horribles humaines, certes – et son esprit commence à vagabonder vers d'autres contrées, vers ce monde qui est le sien : celui des hommes. La séparation avec ses pères adoptifs est horrible, j'ai trouvé ça déchirant car ils ont beau être bougons, râleurs et rabat-joie, ils sont tellement attachés à Ipiu, nom qu'ils lui ont donné, que j'ai été très triste pour eux.

______Son arrivée à Al-Far ne se fait pas sans rebondissement, et j'ai souvent retenu mon souffle pendant son séjour là-bas. J'avais peur qu'on l'attaque dans l'ombre, et je tournai les pages avec appréhension. J'ai tout de suite craqué pour Nahis, cette petite qu'elle sauve des griffes de leur « chef ». Bien sûr, les enfants tentent de faire d'Ellana leur nouveau chef, nom que Nahis lui donne car il était celui de sa mère, mais son besoin de liberté la pousse à refuser et à partir accompagner des itinérants.

______Ce nouveau voyage ne se fait pas non plus sans remue-ménage, et sa rencontre avec Sayanel va, sans qu'elle le sache, être décisive pour la suite de sa vie. Le retour à Al-Far est déchirant, et sa rencontre avec Jilano est le nouveau souffle qu'il fallait à Ellana pour se remettre en route.


______En ce qui concerne les personnages, comme j'ai toujours adoré Ellana, il ne m'a pas été difficile de m'attacher à elle. On la suit en plus depuis l'enfance, et je la trouve tout simplement formidable. On rêve d'avoir sa grâce, son esprit libre et rebelle. Tout son être crie la liberté et elle était destinée à être marchombre. Une autre voie ne lui correspondrait pas, et la vitesse à laquelle elle progresse montre à quel point cette voie est faite pour elle. Ou à quel point elle est faite pour cette voie.

______Jilano, son guide, est un marchombre très reconnu dans la guilde, notamment car beaucoup le considère comme le successeur de la plus grande des marchombres, Ellundril Chariakin. Il est fort, d'une mouvance gracieuse et parfaite, vif d'esprit et libre. Cependant, il a aussi des défauts qui le rendent humain, et son attachement envers Ellana est visible bien qu'il reste de marbre lorsqu'elle doit subir les épreuves qu'il lui impose. J'aime leurs joutes verbales, car Ellana n'est pas une élève docile à qui on peut faire faire tout ce qu'on veut. Elle se rebelle, demande des explications, mais suit son guide en qui elle a confiance. Cependant, elle n'hésite pas à lui dire ce qu'elle pense quand elle le sait injuste, et c'est ce qui fait qu'Ellana est aussi libre qu'elle le dit, et qu'elle est destinée à la voie des marchombres.

______Sayanel est tout aussi mystérieux et passionnant que Jilano, même si on apprend moins à le connaître. C'est grâce à sa rencontre avec Ellana que Jilano va accepter de prendre une nouvelle élève, et il sait également qu'Ellana s'avancera plus loin qu'eux dans la voie des Marchombres. Son élève, Nillem, va se lier d'amitié avec Ellana, et ils vont pouvoir s'allier de temps à autres pour surmonter des épreuves.


______Mes moments préférés sont sûrement ceux de l'Ahn-Ju et l'ascension du Rentaï, car ces moments sont remplis de mots chargés de puissance et qui nous transportent bien plus loin que l'histoire en elle-même. La poésie Marchombres est tout simplement magnifique, et j'ai toujours le ventre serré en les lisant car elles trouvent écho au fond de nous. Pierre Bottero s'est surpassé dans cette saga, et son talent immense s'en trouve plus beau encore. Je ne me lasserai jamais de cette poésie ni de cette histoire, et je vous la recommande énormément, comme vous avez dû le comprendre.
Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero







***

Chroniques des partenaires : Regina Falange ;


Le Pacte des Marchombres - Tome 1 : Ellana, Pierre Bottero

« - Tu reviendras quand ?
- Il y a deux réponses à ta question. Comme à toutes les questions, tu le sais bien. Je commence par laquelle ? [...]
- Celle du savant.
- Je ne reviendrai peut-être jamais, ma princesse.
- Elle est nulle cette réponse. Donne-moi celle du poète.
Isaya se pencha pour lui murmurer à l'oreille.
- Je serais toujours avec toi. Où que tu te trouves, quoi que tu fasses, je serai là. Toujours. »



« Ellana.
Elle avait treize ans.
Des milliers de choses à raconter. Et mille fois plus à vivre.
Elle s'endormit sans s'en apercevoir.
Ellana.
Doucement le prénom se posa sur ses paupières closes, se glissa le long de sa respiration régulière, se coula dans son c½ur, son âme et chacune des cellules de son corps.
Il devint elle.
Elle devint lui.
Ellana.
»
 

Tags : Le Pacte des Marchombres - Rageot Editeur - Le Livre de Poche - Livres - Fantasy - Pierre Bottero

L'histoire sans fin, Michael Ende 07/07/2013

L'histoire sans fin, Michael Ende


L'histoire sans fin, Michael Ende

Titre : L'Histoire sans fin
Auteur : Michael Ende
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 535
Éditions : Stock - Le livre de poche
Année : 1979
Prix : 7,22 ¤


L'histoire sans fin, Michael Ende

Bastian, un garçon de dix ans, déroba un jour un livre ancien qui le fascinait et se réfugia au grenier pour le lire. Un livre pas comme les autres... Il y était question d'un pays fantastique où vivaient une toute petite impératrice, des elfes, des monstres, un garçon à la peau verte... Un pays menacé de mort et rongé par un mal étrange. Et voilà que Bastian, irrésistiblement, entrait dans l'histoire, une histoire fantastique qui recommençait avec lui, L'Histoire sans fin...


L'histoire sans fin, Michael Ende

______Livre jauni, odeur du vieux, couverture d'époque... rien de tel pour me donner envie de lire un roman. Si en plus c'est un fantastique très connu, dont j'ai adoré l'adaptation cinématographique et dont j'ai entendu beaucoup de bien, je ne peux clairement pas résister. C'est donc avec cet état d'esprit que j'ai ouvert « L'histoire sans fin ». La couverture de cette édition reprend une image du film où l'on voit le petit garçon, Bastien, tenir le livre de l'histoire sans fin.

______Je dirais qu'il y a deux parties dans ce livre : la première où l'on suit le récit à travers Bastien, jeune garçon de dix ans, un peu enrobé et solitaire, qui dérobe un livre qui l'intrigue à un vieux bibliothécaire bougon. Il va ensuite se cacher dans le grenier de son école, honteux de son acte. Il plonge ensuite dans le récit fabuleux de l'histoire sans fin, sans se douter une seconde de ce qu'il va découvrir et d'à quel point il va être impliqué dedans. Cette partie suit plus ou moins le film, et je l'ai lue assez rapidement car j'en connaissais une bonne partie. La seconde partie est assez différente, et plus faite de découverte et de paysages fabuleux.

______Dans la première partie, nous suivons en parallèle l'histoire de Bastien, pourquoi il se cache et ce qu'il vit pendant sa lecture, et celle du pays fantastique qui est racontée dans le livre. Nous découvrons l'intrigue de cette histoire, la destruction progressive de ce pays aux milles paysages différents, et à la grande quête d'Atréju, un jeune garçon à la peau verte, chargé de mission par la petite Impératrice qu'il faut sauver. Les actions sont très présentes, il y a beaucoup de rebondissement et j'ai été plongée dans l'histoire, tournant les pages sans m'en rendre compte. Les paysages et les personnages qu'on rencontre sont très variés, et c'est agréable d'être plongé dans ce monde. Et plus on avance, plus les complications surgissent, car Bastien se trouve mêlé d'une façon inattendue à cette histoire... et c'est un vrai casse-tête. Il y a beaucoup d'énigmes, et on se pose beaucoup de questions, ce que j'ai adoré. La fin de cette partie m'était assez inattendue, pour le coup, car elle se démarque du livre où cette fin est largement bâclée !
 
RISQUE DE SPOILERS

______En ce qui concerne la seconde partie, je suis beaucoup plus mitigée. Nous suivons le chemin de Bastien dans le nouveau pays Imaginaire qu'il créer en émettant des désirs. Il ne choisit pas totalement ses désirs, certains sont là, présents en lui, et se réalisent car la petite Impératrice lui a confié son emblème, le médaillon AURYN. Mais cela à un coût, que l'on comprend nous assez vite : chaque désir réalisé entraîne la perte d'un de ses souvenirs d'humain.

______Nous traversons d'innombrables paysages et lieux, rencontrons divers personnages tous différents les uns des autres, et cela en suivant les descriptions très précises que réalise Michael Ende. A ce niveau là, je trouve qu'il est réellement très doué, les passages de découverte de nouveaux lieux/personnages sont très riches en description, et se les imaginer nous est plus aisé grâce à cela (et heureusement d'ailleurs, car les créatures du monde imaginaire sont parfois très farfelues !). Sauf qu'à un moment, les descriptions, on s'en lasse. Il y a tellement de lieux différents que toute la seconde partie n'est quasiment que remplie de ces descriptions. D'un autre côté, sans celles-ci nous serions réellement perdus dans ce monde.

______Autre bémol pour moi, c'est ce que devient Bastien dans ce monde. Au départ, j'étais heureuse de faire route avec lui, mais plus on avance, plus ses désirs sont égoïstes (même ceux qu'il réalise soi-disant pour les autres) et plus il devient exigeant et assoiffé de pouvoir. On en oublie qu'il est un petit garçon de dix ans, et cela m'a perturbé par instants. Plusieurs fois je me suis retenue d'envoyer balader le livre parce que j'étais agacée de son comportement. Cependant, la fin relève le reste et j'ai même été émue au dernier chapitre.

______En résumé, ce livre est très intéressant au niveau des descriptions de mondes fantastiques, et c'est aussi un grand hymne à l'imaginaire, au droit de rêver. Certains passages m'ont réellement parlé et touché. Par contre, surtout pour la deuxième partie, il faut être friand de grandes descriptions et assez patient pour en venir à bout, et ne pas avoir peur des maux de tête, car beaucoup de mystères pèsent sur ce monde. J'ai tout de même apprécié cette lecture, même si je suis également heureuse d'être arrivé au point final.
L'histoire sans fin, Michael Ende








L'histoire sans fin, Michael Ende

« Je voudrais bien savoir, se dit-il, ce qui se passe réellement dans un livre, tant qu'il est fermé. Il n'y a là, bien sûr, que des lettres imprimées sur du papier, et pourtant – il doit bien se passer quelque chose puisque, quand je l'ouvre, une histoire entière est là d'un seul coup. Il y a des personnages, que je ne connais pas encore, et il y a toutes les aventures, tous les exploits et les combats possible – parfois surviennent des tempêtes, ou bien on se retrouve dans des villes et des pays étrangers. Tout cela est d'une façon ou d'une autre à l'intérieur du livre. Il faut le lire pour le vivre, c'est évident. Mais c'est déjà dans le livre, à l'avance. Je voudrais bien savoir comment. »

Tags : L'Histoire sans fin - Michael Ende - Editions Stock - Le Livre de Poche - Livres - Fantasy

Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero 26/07/2013

Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero


Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero

Titre : Le Pacte des Marchombres – Tome 2 : Ellana, l'Envol
Auteur : Pierre Bottero
Genre : Fantasy, Aventure
Nombre de pages : 448 (broché) / 444 (poche)
Éditions : Rageot / Le Livre de Poche
Année : 2008 format broché / 2010 format poche
Prix : 16,30 ¤ format broché / 7,50¤ format poche


Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero

Encore apprentie Marchombre, Ellana est chargée par Jilano, son maître, d'une mission à haut risque : escorter une caravane au chargement précieux et mystérieux. Mais au fil de ses rencontres, Ellana peine à identifier ses véritables ennemis, la voie tend à se dérober devant elle et les choix qui engagent sa loyauté et ses sentiments se révèlent périlleux...

Le Pacte des Marchombres invite le lecteur à pénétrer dans les arcanes d'une guilde aux pouvoirs extraordinaires, et à suivre le destin d'Ellana Caldin, héroïne prodigieuse par sa psychologie, ses exploits physiques et son insatiable goût de la liberté.


Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero

______Pour ce deuxième tome, nous avons droit à une très belle couverture bleutée, où l'on voit une jeune fille sauter d'une falaise, sous laquelle coule une rivière. Je parle de la couverture de poche bien sûr, celle du grand format ne me convenant qu'à moitié : je trouve les dessins moins jolis que ceux de la couverture de poche. Néanmoins, ça a été avec un grand plaisir que je me suis replongée dans les aventures d'Ellana.

______On retrouve donc Ellana au tournoi d'Al-Jeit, en compagnie de Nillem. Quel plaisir de les revoir tous les deux ! Ils m'avaient manqués. Ils assistent donc à un tournoi opposant les plus valeureux guerriers de Gwendalavir. Si cela excite et passionne Nillem, Ellana n'est qu'une spectatrice attentive, sans plus. Mais quand elle voit le général entrer en piste, la donne change : elle veut à tout prix que ce soit lui qui remporte les épreuves, elle le souhaite de tout c½ur. Peu après le tournoi, Ellana est chargée par son maître, Jilano, d'escorter une caravane au précieux et mystérieux chargement. Elle se sépare donc de ses amis et entame sa route. Au long du voyage, elle va faire une belle et une mauvaise rencontre, et surtout souffrir, elle qui s'était promise de ne s'attacher à personne...

______Pour ce qui est des personnages, on retrouve Ellana et Jilano bien sûr, ainsi que Nillem, et brièvement Sayanel. On rencontre Hurj Ingan, aperçu brievement pendant le tournoi, plus en détail lors du voyage en caravane : frère de Rhous Ingan, qu'Ellana avait rencontré lors de son excursion en compagnie des itinérants dans le tome précédent, il est un peu rustre mais se montre très amical envers la jeune fille. Ils se prennent rapidement d'amitié, s'envoient des piques que j'ai bien aimées, se rapprochent. Étant un Thül, Hurj est un très bon combattant et va sauver plusieurs vies grâce à cela. Mais Ellana va être exposée à la trahison de la part d'un ancien Marchombre, dont le nom m'échappe, et dont les raisons d'agir sont fort douteuses tout du long. Dès le départ, je l'ai soupçonné de mensonges et de trahison, et j'avais raison. Malheureusement, il se débrouille bien pour semer la mort et la pagaille...

______C'est un deuxième tome riche en émotions que nous offre là Pierre Bottero. On passe de l'amitié, voire de l'amour, à la haine en quelques pages seulement, puis de la joie à la désolation, de la vie à la mort, de l'accompagnement à la solitude. À mon plus grand regret, Nillem glisse vers le côté obscur et choisit des voies qui m'ont déçue et fait mal au c½ur. Honnêtement, je ne pensais pas qu'il finirait ainsi. Quant à Jilano, il finit par relâcher Ellana de ses obligations d'apprentie Marchombre, estimant qu'elle est désormais libre et aussi douée qu'il le souhaitait. Elle est même plus douée qu'il l'espérait, selon lui. Leurs séparations m'a fait encore plus mal au c½ur que la trahison de Nillem : j'en avais les larmes yeux, j'étais bouleversée. Je ne voulais pas que leurs chemins se séparent, pas déjà. J'ai eu beau avoir eu du mal à rentrer dans l'histoire à cause du tournoi au début, que j'ai trouvé un peu long, la lecture m'a beaucoup plu. Et la fin annonce une belle suite et fin de la saga, avec de « nouveaux » personnages, et cela me donne vraiment envie de lire le dernier tome du Pacte des Marchombres (et de retourner voir Ewilan et Salim avant, en fait !).

______Par ailleurs, j'aime toujours autant le style d'écriture de Pierre Bottero : franc, envoûtant, haché par moments, c'est un style qui me plait énormément. Cependant, je ne sais pas si je serais capable de m'y faire chez d'autres auteurs. Son style est particulier et reconnaissable, mais superbe. D'ailleurs, arriver à me mettre les larmes aux yeux lors de la séparation de Jilano et Ellana, c'est un exploit ! Je suis très sentimentale mais rares sont les livres qui parviennent à me toucher à ce point, et ce deuxième tome du Pacte des Marchombres y est parvenu avec succès.

______En bref, un deuxième tome rempli de surprises et d'émotions, où les décisions des héros nous plaisent ou nous déçoivent, où des choix décisifs sont pris, où tout change. Un livre très plaisant, qui se lit assez rapidement.
Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero




 



*****

Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero

______C'est avec plaisir que je poursuis ces relectures tournant autour du monde créé par Pierre Bottero, Gwendalavir, et ce tome est sûrement mon préféré. Il s'en dégage tellement de sentiments, de réflexions, de pureté et de noirceur à la fois, que je le lis bien souvent d'une traite, bien qu'il soit assez conséquent.


______On continue de suivre Ellana dans son apprentissage marchombre : elle est revenue du Rentaï qui lui a accordé la greffe, et elle reprend ses leçons avec Jilano, tout en continuant de fréquenter Nillem. Seulement, une brèche douloureuse s'est ouverte en lui, et on s'en rend compte en même temps qu'Ellana, et cela se ressens sur leur relation. J'aimais beaucoup Nillem, ça m'a beaucoup touché de le voir souffrir, mais en même temps tout indiquait que cela allait arriver : son côté ambitieux qui le pousse à vouloir être le meilleur, et un brin de prétention qu'il a toujours eu.

______Ellana, sur ordre de son mentor, va partir accompagner une caravane qui a la mission secrète d'acheminer des pierres graphes – qui aident les dessinateurs – à Al Far. Elle va se lier d'amitié avec un jeune guerrier Thül, Hurj Ingan, et j'ai aimé apprendre à le connaître. En revanche, Essindra et Salvarode m'ont toujours donné froid dans le dos.


______C'est un tome que j'apprécie tout particulièrement notamment parce que l'on continue à voir Ellana grandir, mûrir, arpenter la voie des marchombres, ainsi que s'envoler. On renforce notre idée qu'elle a trouvé son chemin, et même si son apprentissage est parsemé d'embûches, d'épreuves morales et physiques, elle se relève et continue inlassablement à progresser. Son courage et sa force d'esprit ainsi que son humour parfois – régulièrement – sarcastique me font apprécier ce personnage plus que tout autre inventé par Pierre Bottero. De plus, ce tome est très riche en émotion, que ce soit des sentiments amoureux, amicaux, douloureux ou heureux, de trahison ou de confiance, et je reconnais avoir pleuré à plusieurs reprises.


______Le talent de Pierre Bottero est encore mis en valeur dans ce tome, à travers la poésie marchombre qui continue, des années après, à m'émerveiller et me combler, à me parler, mais aussi parce qu'il sait transmettre les sentiments à travers un seul mot, une seule expression. Je dévore chacun de ces romans, et je continue cette relecture avec avidité, comme à chaque fois.
Le Pacte des Marchombres - Tome 2 : Ellana, L'Envol, Pierre Bottero



 



***

Chroniques des partenaires : Regina Falange ;


Tags : Le Pacte des Marchombres - Rageot Editeur - Le Livre de Poche - Fantasy - Livres - Pierre Bottero

La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero 30/07/2013

La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero


La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero

Titre : La Quête d'Ewilan – Tome 1 : D'un Monde à l'Autre 
Auteur : Pierre Bottero 
Genre : Fantastique 
Nombre de pages : 274 
Éditions : Rageot poche 
Année : 2003 
Prix : 7,50 ¤ 


La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero

« Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses.
- Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable... »


La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero

La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero

______C'est une relecture – une dixième relecture il me semble – que j'ai entamé avec cette sage, et je suis toujours autant sous le charme de la plume de Pierre Bottero. Je savais d'avance que ce serait une lecture que j'aimerai, bien que le plaisir de la première découverte ne soit plus présent. Cependant, je redécouvre à chaque fois le monde qu'il a créé, et à chaque fois j'en tombe un peu plus amoureuse. C'est cet auteur qui a contribué à ce que j'aime autant lire, et qui m'a poussé à développer mon imagination pour transformer mes idées en mots et les coucher sur papier. Toute sa saga (à savoir les trois tomes de La Quête d'Ewilan, les trois tomes des Mondes d'Ewilan et les trois tomes du Pacte des Marchombres) est un énorme coup de c½ur.


______Nous suivons donc Camille, une jeune fille de treize ans (ou quatre mille neuf cents jours, c'est elle-même qui en fait le calcul) qui, en manquant de se faire renverser par un camion, arrive comme par enchantement dans une immense forêt, la sauvant de peu de la mort. Cependant, cette forêt est tout sauf charmante, et après avoir assisté au vol plané d'un chevalier en armure, une monstrueuse bête l'accoste et l'appelle Ewilan. Une fois encore elle échappe au pire en revenant brusquement dans son monde. C'est ainsi que va commencer toutes les péripéties qui vont suivre, et nous ne sommes jamais en manque d'action, ce que j'apprécie. Peu à peu, Camille va sentir en elle quelque chose se transformer, et elle va être capable de Dessiner. Pas comme tout le monde, sur un papier avec des crayons, mais dans sa tête, en basculant ses créations plus vraies que nature dans la réalité. C'est un concept original et très intéressant que j'ai adoré découvrir et qui est très complexe, mais très bien maîtrisé par l'auteur. On voit qu'il connaît sa création, qu'il joue avec pour nous tromper et nous emporter dans un tas de fantastiques aventures.

______Suite à ce « pas du le côté », Camille s'ouvre à son meilleur ami, Salim, qui décide de l'accompagner envers et contre tous. Alors qu'ils se font attaquer dans le jardin de Camille, ils sont tous les deux transportés dans l'autre monde, et c'est de cette façon que commence leur voyage en Gwendalavir. J'ai beaucoup aimé découvrir ce monde, les habitants, les créatures et les paysages avec Salim et Camille, car ils portent dessus le même ½il que nous, c'est-à-dire un ½il innocent et naïf, car nous ne connaissons rien de ce monde. Le voyage est passionnant, et l'auteur nous le fait découvrir dans ses beaux comme dans ses sombres côtés. On est assez vite perdu car tout est différent de notre monde, mais Camille est très vive d'esprit et mène leur aventure avec intelligence. De découverte en découverte, on se retrouve plongés dans le passé de la jeune fille : un passé mystérieux et dont elle ne connait rien, puisqu'elle ne garde aucun souvenir datant d'avant ses six ans, date de son adoption par les Duciel (des gens abominables que je déteste cordialement, tant ils se montrent froids et strictes avec Camille).


______Nous rencontrons également beaucoup de personnages : Bjorn, le chevalier noble et surtout qui aime déformer la réalité à son avantage mais qui a bon c½ur, et qui accepte de suivre Camille dans sa quête ; Edwin, qui les sauve lors de la deuxième excursion de Camille dans l'Autre Monde, un homme très mystérieux et surtout très fort, qui va renoncer à sa quête première pour guider Camille ; Maître Duom, un analyste talentueux qui croise la route de Camille lorsqu'il la teste, et qui va également se joindre à leur convois ; Maniel et Hank, des soldats de l'empire chargés de leur sécurité et qui se font distants ; Eléa Ril' Morienval, une sentinelle figée qui va la guider à distance au tout début (je dois dire que je ne lui faisais absolument pas confiance dès le départ, son assurance et le ton qu'elle employait avec Camille ne me plaisant pas du tout) ; Ellana, une jeune femme qu'ils vont croiser pendant leur route et qui va les accueillir à son campement.


______Je ne vais pas en dire trop sur ce premier tome qui est très plaisant et qui nous embarque dès les premières lignes, sinon j'y passerai certainement des heures. Toujours est-il que c'est une histoire que je recommande fortement, non seulement parce que la plume de l'auteur est magnifique, mais également parce que les personnages sont complexes et complets, ont tous une part de mystère que l'on veut chercher à comprendre, qu'on s'attache très vite à Salim et Camille, et que les descriptions de l'autre monde sont alléchantes et passionnantes, même celles plus sombres. En bref, c'est un véritable coup de c½ur et un premier tome qui promet une suite encore plus riche et passionnante (et ce n'est pas une vaine promesse, je vous le garantis).
La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero






 
***

Chroniques des partenaires : L'Eden des Rêves ; Lire-une-passion ; Regina Falange ; April, the Seven .


La Quête d'Ewilan - Tome 1 : D'un Monde à l'Autre, Pierre Bottero

« - Eh ma vieille, cria-t-il, ne me quitte pas. Le coin est sympa, mais sans toi je me sentirais un peu trop perdu à mon goût. »


« - Et voilà ! s'exclama-t-il, elle recommence. Tu veux que je te l'écrive en alexandrins sur un papier de notaire ? Si tu pars, je pars. Où tu vas, je vais, même au fond du fleuve. »

Tags : La Quête d'Éwilan - Pierre Bottero - Rageot Editeur - Poche - Fantasy - Livres