Geekerella, Ashley Poston

Geekerella, Ashley Poston

Geekerella, Ashley Poston


Titre : Geekerella
Auteur : Ashley Poston
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 320
Éditions : Quirk Books
Année : 2017
Prix : 12 ¤ (environ)


Geekerella, Ashley Poston



When geek girl Elle Wittimer sees a cosplay contest sponsored by the producers of Starfield, she has to enter. First prize is an invitation to the ExcelsiCon Cosplay Ball and a meet-and-greet with the actor slated to play Federation Prince Carmindor in the reboot. Elle's been scraping together tips from her gig at the Magic Pumpkin food truck behind her step-mother's back, and winning this contest could be her ticket out once and for all - not to mention a fangirl's dream come true.
Geekerella, Ashley Poston



______Moi qui adore les films qui proposent une réécriture du conte de Cendrillon, lorsque j'ai vu ce titre entre les mains d'un booktubeur qui avait adoré l'histoire, je n'ai pas pu me retenir. C'était un défi puisque cela parle de fans d'une série de SF (ce qui n'est pas ma tasse de thé) et que le livre est en anglais... mais un défi qui en valait le coup ! (Eh puis, en tant que Potterhead et fière de l'être, je comprends qu'on puisse être totalement fan d'un univers !)

______Dans cette histoire nous suivons Elle, qui a perdu son père des années auparavant. Son père c'était à la fois son mentor et son meilleur ami. Avec lui, elle partageait sa passion pour la série Starfield, une série télé de science-fiction qui n'a pas eu un succès énorme, mais dont les fans sont très investis. Cosplay, conventions, marathons télé... c'était ça, sa vie avec son père. Et puis il a voulu se remarier et reconstruire une famille. Mais la belle-mère d'Elle est loin d'être une adepte de ce genre de choses, et une fois le père d'Elle décédé, elle a mis un point d'honneur à effacer toute trace de cette passion, reléguant Elle au rang de servante dans sa propre maison.

______Bon, encore une fois mon résumé est affreux, je m'en excuse. Un jour, je réussirais à les rendre cohérents, intéressants et fidèles à l'histoire ! Surtout que si l'histoire n'est pas un coup de c½ur, ce n'était tout de même pas loin puisque malgré ses 300 pages d'anglais, je l'ai lu très rapidement ! On alterne entre les points de vue d'Elle et Darien et ça donne un rythme soutenu que j'ai apprécié.

______J'ai trouvé qu'à travers l'histoire, l'auteure nous transmet beaucoup de valeurs telles que l'importance de croire en ses rêves, de défendre ses passions, peu importe ce qu'elles sont ou qui les aime ou non, l'esprit de communauté, le sentiment d'appartenir à quelque chose de plus grand, mais aussi le deuil, la pression familiale, l'autorité parentale, l'amitié, l'amour et la liberté. Mon plus gros coup de c½ur de l'histoire, c'est d'ailleurs pour la relation amicale que noue Elle, bien que je préfère taire le nom de l'autre personne pour vous laisser le découvrir au fur et à mesure du roman.
______J'aime beaucoup la relation entre Darien et Elle. Certes, on se doute dès le départ de la finalité de celle-ci, mais j'ai aimé son début un peu par hasard (ou action du destin ?) (Ou décision de l'auteur pour faire avancer son histoire, oui, je sais ^^). Ils vont apprendre à se connaître sans vraiment se connaître, ils se soutiennent, un peu comme si c'était eux deux contre le reste du monde. Ils se comprennent et deviennent amis naturellement, au gré des messages. Les sentiments évoluent au fur et à mesure du temps, et même quand ils se rencontrent et ne savent pas qui est l'autre, ils retombent sous leurs charmes respectifs, et j'ai adoré ça.

______Je me suis très vite attachée à Elle, comme à toutes les Cendrillons que j'ai pu croiser d'ailleurs. Elle est très gentille, un peu trop parfois, souvent perdue dans son monde, ce qui est compréhensible vu ce que la série représente pour elle et ce qu'est devenue sa vie quotidienne. J'ai compris ce besoin de s'échapper dans un monde qui parait irréel pour les autres et j'ai beaucoup aimé tout l'esprit de communauté qui tournait autour de cette série. J'aurais aimé la voir se révolter un peu plus contre sa belle-mère, qu'elle cherche par exemple les procédures légales qui s'offrent à elle (car la maison est censée être à elle), car même s'il n'y a peut-être pas de recours possibles, au moins j'aurais eu l'impression qu'elle avait essayé. Mais j'aime aussi son ouverture d'esprit (hum, enfin sauf pour le pauvre qui doit jouer le nouveau Carmindor) et sa force mentale puisqu'elle supporte l'oppression qu'elle vit quotidiennement la tête haute, en gardant ses rêves et ses objectifs.
______Petit coup de c½ur pour Darien également, j'aimais beaucoup les chapitres qu'il narrait. Il se révolte vraiment et il a rempli mon c½ur chamallow de sourires attendris par ses paroles et ses pensées. J'ai également adoré Gail qui se démène pour le soutenir malgré le père de Darien, et Lonny, qu'on voit assez peu mais dont j'apprécie la présence.
______Sage est sûrement ma petite préférée de l'histoire (je sais, ce n'est pas bien d'avoir des chouchous !), même si elle se dévoile que très peu et timidement (enfin, surtout pour cela d'ailleurs !). Il y a également une autre, dont je tairais le nom, qui m'a agréablement surprise et fait sourire car je l'ai trouvée touchante. Son rôle n'est pas simple non plus d'ailleurs.

______J'avoue avoir aussi beaucoup aimé les similitudes entre Geekerella et À tout jamais, la version ciné de Cendrillon que je préfère, avec l'actrice Drew Barrymore et qui se situe à l'époque des rois Français. Entre le prénom Danielle (que j'adore de plus en plus grâce à ces histoires), le caractère des deux s½urs, même certains discours de la belle-mère d'Elle, le lien également entre Elle et son père (les livres dans À tout jamais, Starfield ici). Je crois que du coup, Geekerella est ma seconde réécriture préférée de ce conte, et ce n'est pas peu dire !

______Ma seule petite note un peu moins joyeuse, et encore, c'est la fin. J'ai trouvé qu'elle était peut-être un peu trop facile et trop douce, pas assez piquante et révoltée. D'un autre côté, cela colle aussi un peu plus avec le personnage d'Elle, alors ce n'est pas tout à fait une mauvaise chose, et dans tout les cas cela n'a pas entaché mon plaisir de lecture.

______En bref, c'est une réécriture moderne et dynamique de Cendrillon, qui présente un lot de personnages tous plus intéressants les uns que les autres. Le côté communauté de fans m'a beaucoup plu et j'ai aimé les valeurs de partage mises en avant. L'anglais est accessible et la plume de l'auteur prenante, l'alternance des points de vue rend le rythme plus rapide également et j'ai aimé l'évolution des différentes relations d'Elle.



Geekerella, Ashley Poston

Tags : VO - Ashley Poston - Quirk Books - Livres - Contemporain - Young Adult

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.171.242) if someone makes a complaint.

Report abuse