Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany



Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Titre : Harry Potter – Tome 8 : L'Enfant Maudit
Auteur : J.K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany
Genre : Fantastique, Théâtre
Nombre de pages : 460
Éditions : Gallimard (Collection Folio Junior)
Année : 2018
Prix : 8,90 ¤


Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.


Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

[LECTURE COMMUNE AVEC JUSTINE]

______J'ai entendu beaucoup d'échos à propos de ce livre, et pas que des bons honnêtement. En temps normal, ça m'aurait découragée et je serais passée à autre chose, mais comme c'était Harry Potter, ma curiosité n'a pas été entaillée. Ceci dit, j'ai acheté ce volume surtout pour l'ajouter à ma collection... Et pour motiver Justine à le sortir de sa PAL, on a décidé d'en faire une lecture commune. Si ma partenaire a décidé de se contenter d'un avis rapide sur sa page, j'ai préféré pour ma part faire un petit article même si ma chronique sera différente de ce que je fais d'habitude et moins longue.

______L'histoire commence dix-neuf ans après la fin du septième tome : Albus et Scorpius (le fils de Drago) sont les meilleurs amis du monde, ils sont tous les deux à Serpentard, mais Albus vit assez mal le fait d'être dans cette maison. Ceci dit, ce n'est que 3 ans plus tard que le véritable nuage noir apparaît, et les deux jeunes garçons vont être amenés à patauger dans les ennuis jusqu'au cou...

______A mon sens, il y a du bon et du moins bon, dans ce livre, alors commençons par ce que j'ai aimé. Tout d'abord, l'amitié entre Albus et Scorpius : le fils de Harry Potter et celui de Drago Malefoy sont les meilleurs amis du monde, qui l'eut cru ! Toutefois, c'est une notion que j'ai adorée. Les garçons sont jeunes et se fichent pas mal du passif de leurs pères et des préjugés que font naître l'association de leurs noms. Ils peuvent compter l'un sur l'autre en toutes circonstances, leur amitié est aussi belle que touchante. Ensuite, l'évocation des relations difficiles entre les parents et les enfants. Albus a une relation conflictuelle avec son père parce qu'ils ne savent pas se parler, et j'ai trouvé ça très réaliste, parce que beaucoup de personnes sont dans le même cas. Et enfin, j'ai aimé le message principal délivré à travers les voyages dans le temps : changer un détail du passé peut revenir à altérer le présent dans son ensemble. Ceci correspondant à quelque chose qu'on a déjà vu dans la saga principale, on a une continuité qu'il fait bon de retrouver.

______Passons à ce que j'ai moins aimé. Tout d'abord, je n'ai pas trouvé les personnages très convaincants. Albus et Rose sont énervants, Harry l'est aussi parfois (il passe d'une idée à une autre sans justification, et surtout, il n'est pas constant ; rien à voir avec le personnage que Rowling nous a présenté durant 7 ans !), Ron, Hermione et Ginny ne m'ont pas touchée. En revanche, les Malefoy, si ! Ça a été agréable de découvrir Drago sous un autre jour, et plus encore de voir sa facette sensible et humaine. Quant à Scropius, tout m'a plu chez lui : son humour, son intelligence, sa réflexion, il est censé et raisonnable, tout ce qu'Albus n'est pas en fait.

______Globalement, il faut reconnaître que ce livre s'éloigne parfois un peu trop de la saga principale. J'ai trouvé la révélation de la fin sur "l'enfant maudit" absolument pas crédible. C'est à la fois incohérent avec le livre précédent et très tordu. Et ne parlons pas de ces multiples voyages dans le temps ! On dirait que les personnages n'ont pas compris la leçon et qu'Albus, notamment, est prêt à tout pour battre ses records de bêtise. Le tout serait peut-être passé dans un roman écrit par J.K. Rowling de A à Z, mais là, on voit bien qu'elle n'a participé qu'occasionnellement, et c'est ce qui pèche... Il est certifié dans l'introduction que L'Enfant Maudit est bien la huitième histoire de Harry Potter, mais je ne suis pas d'accord. C'est à la limite une fan-fiction, et encore, j'en ai lu des meilleures que ça...

______En bref, si ce livre est présenté comme la huitième histoire de Harry Potter, je ne pense pas que l'appellation soit la bonne. Le format pièce de théâtre permet une lecture rapide, mais enlève malheureusement tout le charme de l'univers. La plupart des personnages principaux énervent plus qu'ils ne touchent (les Malefoy m'ont bien plu cependant) et si quelques-unes me plaisent, certaines idées sont si tirées par les cheveux qu'elles semblent sortir de nulle part. Je n'ai pas du tout cru à la révélation de la fin par exemple. En fait, je pense qu'il faudrait voir cette pièce de théâtre plus que de la lire, car elle est trop différente de la saga principale : on serait ainsi mieux intégré dans tout ce qui est raconté. Toutefois, je déconseille ce livre à tous les grands fans de Harry Potter : il faut avoir beaucoup de recul ou être assez neutre pour ne pas voir rouge... ou gare à la déception.


Harry Potter - Tome 8 : L'Enfant Maudit, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Tags : Harry Potter - J.K. Rowling - Jack Thorne - John Tiffany - Théâtre - Fantastique - Editions Gallimard - Collection Folio Junior - Lecture Commune - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.66.51) if someone makes a complaint.

Report abuse