Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon

Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon



Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon

Titre : Les Autres – Étape 1 : Le Survivant
Auteur : Sandra Moyon
Genre : Urban Fantasy / Dystopie
Nombre de pages : 172
Éditions : Plume Blanche (Collection Plume Noire)
Année : 2017
Prix : 12,90 ¤
Sites de vente : Boutique Plume Blanche / Amazon
Page Facebook officielle de l'auteur : Sandra Moyon - Auteur
Site officiel de l'auteur : Hasenly


Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon

Tout écart à l'autorité vous conduira dans la Fosse.

Parqués entre des murs et des clôtures, les Hommes survivent comme ils le peuvent. Arrivés en bas de la chaîne alimentaire, ils sont épargnés grâce à l'Accord : tous les trimestres, des fourgons d'êtres humains sont offerts aux Autres afin de les nourrir.
Mais comment choisir qui doit vivre et qui doit mourir ?
La règle est pourtant simple : seuls les délinquants sont envoyés de l'autre côté du mur, dans la Fosse.


Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon

______À peine en avais-je entendu parler que je voulais déjà découvrir la nouvelle histoire de Sandra. La couverture n'a fait qu'amplifier cette envie : à la fois sombre et simple, elle annonce tout de suite l'ambiance du roman.

______Soen est orphelin, élevé par sa tante, Judith, depuis ses 10 ans. Petit chapardeur, il a déjà été attrapé 4 fois par les autorités et n'a pas le droit à une nouvelle chance : Lucas, son avocat et ami, n'a que trop utilisé ses relations pour le sortir du pétrin. À la prochaine bêtise, c'est la Fosse (autrement dit, la mort), alors pour être recadré, il est envoyé à Clémenceau, le lycée des délinquants. Hélas, entre le petit caïd de l'école et Judith, qui n'a rien d'une tutrice modèle, Soen accumule les ennuis. Mais ce n'est rien à côté de ce qu'il va devoir affronter lors de sa rencontre avec les Autres...

______La psychologie des personnages est parfaite. Ainsi développée, ils paraissent tous réels et palpables. Soen étant un enfant maltraité, sa situation m'a souvent révoltée. Il est d'ailleurs très empli de culpabilité et, bien qu'il soit censé vu tout ce qu'il a vécu et subi, ça m'a parfois fait osciller vers la lassitude. J'ai d'ailleurs eu plusieurs fois envie de le secouer pour qu'il se réveille alors que son comportement est logique pour quelqu'un de battu. En fait, je me sentais tellement impliquée par sa situation et pourtant si impuissante que je ne pouvais m'empêcher de réagir de manière contraire de page en page.

______Judith est affreuse, complètement cinglée et pourtant très humaine. Elle est très complexe et c'est ce que j'ai aimé dans ce personnage, parce qu'on voit bien que la douleur a amplifié sa folie. Elle avait déjà des cases en moins à la base, mais disons que la perte de ses proches n'a rien arrangé. N'empêche, j'ai souvent eu envie de rentrer dans l'histoire pour lui faire un croche-pattes dans les escaliers afin qu'elle laisse Soen tranquille. Quelle garce ! Enfin bon, ce sont vraiment des personnalités qui ne nous laissent pas indifférents. À côté de ça, j'ai aimé Josh pour tout le soutien qu'il apporte à Soen et son désir d'aider son ami, ainsi que Lucas pour sa douceur malgré les bêtises de Soen.

______J'ai deviné la nature des Autres quand le titre du tome 2 a été dévoilé, et j'avoue que j'avais peur de retrouver des choses devenues clichées au fil de ces dernières années. Au final, j'ai apprécié ce qu'en a fait Sandra, parce qu'elle s'est approprié le mythe en y apportant sa propre dose d'originalité. Elle a créé des distinctions et des diversités qui m'ont agréablement surprise. Je regrette juste qu'on n'ait pas plus d'explications que ça sur ce que sont les Autres, mais ce mystère est a priori normal pour ce premier tome. Du coup, j'attends les explications dans le tome 2 avec impatience !

______Par contre, l'absence de contexte historique m'a beaucoup déstabilisée. Je sais que l'absence de dates, de mois, de saison, était voulue par l'auteur, mais personnellement, ça m'a empêchée de visualiser l'histoire comme étant possible, réalisable un jour. Le manque de détails dans les descriptions (lieux, villes, pays en général) ainsi que le manque de repères spatio-temporels m'ont perdue. Si ces deux éléments avaient été plus nombreux, je me serais entièrement plongée dans le récit et j'aurais frissonné avec Soen à la simple évocation des Autres et de ce qu'ils comptent faire de l'humanité.

______Ceci dit, j'ai beaucoup apprécié la plume de Sandra sur le premier tome de cette nouvelle saga : plus affirmée, plus dynamique, elle va droit au but. Si dans Nouvelles d'un Myrien, on tournait parfois en rond, ce n'est pas le cas ici. On sent une évolution, et j'irais même jusqu'à dire que Sandra s'épanouit pleinement avec Les Autres. Ça se ressent tellement que le récit en devient addictif. En plus, on rentre immédiatement dedans, on ne lâche plus le livre une fois qu'on l'a entamé.

______En bref, c'est un roman certes court (Sandra nous avait habitués à plus long) mais pas moins addictif pour autant. La psychologie des personnages est très bien développée (chapeau bas pour celle de Judith, qui est à mon sens la plus complexe et la plus délicate), à tel point qu'ils paraissent tous réels. En plus, la plume de Sandra, affirmée, dynamique et allant à l'essentiel, permet de rentrer très vite dans l'histoire. Cependant, même si c'était voulu par l'auteur, j'ai trouvé que l'absence de descriptions des lieux et du contexte historique, ainsi que l'absence de repères spatio-temporels étaient un gros manque pour la crédibilité de l'histoire (j'entends par là : la possibilité de réalisation dans un futur proche). Cela ne m'empêche toutefois pas d'être impatiente de lire le tome 2 et d'en apprendre enfin plus sur tout ce que sont les Autres !


Les Autres - Etape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon

Tags : Les Autres - Sandra Moyon - Editions Plume Blanche - Urban Fantasy - Dystopie - Livres - Collection Plume Noire

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.171.242) if someone makes a complaint.

Report abuse