Conversion, Katherine Howe

Conversion, Katherine Howe



Conversion, Katherine Howe

Titre : Conversion
Auteur : Katherine Howe
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 467
Éditions : Albin Michel
Année : 2014
Prix : 18 ¤


Conversion, Katherine Howe

Qu'arrive-t-il aux élèves du prestigieux lycée St Joan ? Une adolescente est prise de convulsions puis d'autres présentent à sa suite d'étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, la rumeur enfle jusqu'à la panique. Seule Colleen remarque un détail qui échappe à tous : St Joan se trouve à l'emplacement du village de Salem où, trois siècles plus tôt, des jeunes filles ont été touchées par des troubles similaires... Les époques se croisent, les drames se nouent : stress, simulation ou sorcellerie ?


Conversion, Katherine Howe

______Je dois reconnaître que ce livre est depuis un bon moment dans ma PAL et je suis contente que Karolyn l'ait choisi pour être ma lecture de septembre. Par contre, je ressors plutôt mitigée de cette histoire, qui à de très bons points mais n'a pas su me séduire autant que je l'aurais imaginé.

______Tout d'abord, je trouve que le résumé proposé est trompeur. Cela nous donne l'impression que l'accent va rapidement être mis sur le parallèle entre les deux situations et les deux époques, or elles restent assez « opposées » les trois quart du roman. Nous suivons donc en parallèle l'histoire de Colleen en 2012 et celle d'Ann Putnam fin XVIIe siècle, début XVIIIe siècle et les procès de Salem dont nous avons tous entendu parler.

______Le gros point fort de ce récit, c'est justement ce bagage historique qui frôle le fantastique. J'ai beaucoup aimé suivre Ann et son récit, les étranges troubles qui ont atteint des jeunes filles de son village et tout ce qui a suivi. C'était très prenant et intéressant, m'a donné envie de me plonger dans des livres d'Histoire pour en apprendre encore plus. Le récit était maîtrisé et j'étais vraiment plongée dedans.

______À l'inverse, j'ai trouvé la partie plus moderne et l'histoire de Colleen et ses cons½urs de St Joan moins intéressante. C'était intrigant et je me suis vite attachée à Colleen, mais j'ai trouvé que le rythme était trop lent. On nous propose plein d'hypothèses, on part un peu dans tous les sens (comme lors du fait divers qui a inspiré l'auteur apparemment), mais ça ne m'a pas réellement accrochée et j'ai souvent du « forcer » un peu la lecture lors de ces passages.

______Si ce n'est ce rythme un peu lent à mon goût, j'ai été aussi un peu déçue car je pensais que l'histoire du procès de Salem et des « sorcières » serait bien plus présent dans l'histoire de Colleen, or ça vient assez tard ou c'est trop discret le reste du temps. J'aurais réellement aimé une sorte « d'enquête » de la part de Colleen sur ces histoires du passé, recherches qu'elle fait apparemment mais qu'on ne suit pas, on a simplement le résultat et c'est vrai que ça m'a un peu déstabilisée.

______Néanmoins, l'écriture de l'auteur est très intéressante, on sent qu'elle a un vrai bagage derrière ce qu'elle nous dit : la partie plus historique est vraiment bien traitée, c'est intéressant et intrigant. Même la partie sur Colleen était bien écrite et c'est ce qui m'a fait tenir jusqu'au bout, ça et l'envie d'avoir le fin mot de l'histoire. Les relations entre les personnages m'ont aussi bien plus, notamment les amitiés qu'entretient Colleen et j'aimais retrouver ses amies.

______En bref, Conversion a été une petite déception pour ma part : j'aurais aimé que l'histoire de Salem soit plus ancrée dans le récit de Colleen, et qu'une enquête soit menée par elle pour montrer les similitudes entre les deux époques. Cependant, l'écriture de l'auteur, le personnage principal de Colleen ainsi que ses relations et enfin la partie historique du procès de Salem a remonté le tout et fait que j'ai tout de même passé un moment agréable de lecture.


Conversion, Katherine Howe

Tags : Katherine Howe - Livres - Contemporain - Jeunesse - Editions Albin Michel - Conversion

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.163.181) if someone makes a complaint.

Report abuse