Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane


Titre : Comme si c'était toi 
Auteur : Mhairi McFarlane 
Genre : Romance contemporaine 
Nombre de pages : 474 
Éditions : Milady 
Année : 2013 
Prix : 0,99 ¤ (OP Bragelonne - ebook)


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l'époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d'étranges surprises, et l'homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel... et il n'est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n'a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse...


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

______Ce titre est depuis quelque temps dans ma WL, lorsque je l'ai vu dans la liste des ebook proposés lors de la grande opération de Bragelonne, j'ai sauté sur l'occasion. Même si les romances ne sont pas mon fort, je ne regrette absolument pas ma découverte car Comme si c'était toi frôle le coup de c½ur.


______Dans cette histoire nous retrouvons les personnages de James et Anna. La jeune femme, professeure à l'université, cherche l'homme idéal à travers ses rencontres - complètement foireuses - en ligne, jusqu'au jour où elle se voit contrainte de collaborer, pour son travail, avec James, l'un de ses tortionnaires de lycée, qui, elle en est soulagée, ne semble pas la reconnaître. L'occasion, peut-être, de se réconcilier avec son passé ?


______Bon, que ce soit mon résumé bateau ou celui proposé par la ME, je les trouve tous deux très peu flatteur, car l'histoire est en réalité bien plus qu'une simple histoire d'amour (et heureusement, car j'aime rarement lorsque cela se cantonne uniquement à ça). Si cette lecture a frôlé le coup de c½ur, c'est parce qu'il sort des clichés habituels des romances que j'ai pu lire, et Anna a un vrai caractère, s'affirme et j'aime les conclusions qui sont proposées à la fin de l'histoire. Bien sûr, la fin se devine assez facilement et la plupart des événements sont assez prévisibles, mais de nombreux points remontent l'histoire et la rendent réellement plaisante.


______C'est principalement les personnages qui m'ont fait aimer ce livre. Anna et James, les protagonistes principaux, sont deux personnages tout à la fois « clichés » et recherchés. La première impression est celle de personnages types de romance, mais lorsqu'on les découvre on comprend qu'ils sont en réalité bien plus profonds que ça, bien plus complexes et réalistes. Ils ont des défauts, font des erreurs, sont imparfaits et c'est ce qui les rend attachant à mes yeux. Leur psychologie est réellement développée et l'auteur nous montre leur évolution, au fil des ans comme au fil de leur relation. Ils ont chacun leur propre histoire, et si cela ralenti la romance, cela a renforcé mon plaisir lors de cette lecture.

______La romance en elle-même est intéressante, peut être pas si originale que ça mais je l'ai trouvée douce, réaliste, leur relation prend le temps de se construire et la plupart des clichés sont évités.

______Les personnages secondaires sont également un bon point à cette histoire. Je les ai trouvés pour la plupart très intéressants, ils rendent l'histoire plus colorée, plus réaliste.


______La plume de l'auteur est également très agréable, on nous donne beaucoup de points de culture et c'est très intéressant, je ne me suis jamais ennuyée et j'ai été touchée par l'humour dispensé par touches aux bons instants.


______En bref, malgré quelques appréhensions du fait du genre, la romance, qui m'attire peu souvent, j'ai passé un très bon moment et cette histoire a été une excellente découverte. La plume douce et sensible de l'auteur, agrémentée de touches d'humour, de personnages construits et réalistes et d'une relation complexe mais pas si clichée ont fait que le tout m'a vraiment plu et que je compte réitérer l'expérience avec d'autres livres du genre.


Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane










Comme si c'était toi, Mhairi McFarlane

« Nous avons peur de toutes sortes de choses qui ne nous tueront pas, non ? Des choses que nous nous efforçons d'éviter toute notre vie. Et puis, quand la fin approche, nous comprenons que ce que nous aurions dû redouter, c'était de passer notre temps à essayer de les éviter. »


« Les livres ouvrirent Anna à d'autres univers, lui promettant l'existence d'un vaste monde au-delà des murs de Rise Park. »


« Comme Anna avait déjà eu l'occasion de le constater, on aimait plus longtemps les choses qu'on mettait du temps à aimer. »


« Je doute qu'on puisse totalement se remettre du sentiment d'être, intrinsèquement... impossible à aimer. »


« Penser qu'on pouvait faire autant de mal à un autre être humain avant de l'oublier consciencieusement lui paraissait passablement terrifiant. »


« Elle avait cru qu'à la révélation de l'amour se mêlerait un sentiment de sécurité : la certitude d'être chez soi, là où l'on doit être. Au lieu de ça, elle avait plutôt l'impression d'être attachée à une chaise en équilibre au bord d'une falaise. Vertigineux. »

Tags : Milady - E-Book - Romance - Contemporain - Mhairi McFarlane - Comme si c'était toi - OP Bragelonne 2016

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.85.193) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Mi-Loup

    23/07/2016

    Justement, j'avais vu la pub sur Kindle et je me demandais ce qu'il valait. maintenant je sais !
    Mais les romances c'est pas non plus mon truc...
    Merci pour cette chronique :)

Report abuse