Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney

Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney


Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney

Titre : Les C½urs Brisés – Tome 2 : Les Invisibles
Auteur : Amelia Kahaney
Genre : Thriller dystopique
Nombre de pages : 398
Éditions : Robert Laffont (Collection R)
Année : 2015
Prix : 17,90 ¤


Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney

Il est des blessures qui ne se referment jamais.
Touchée au plus profond de son coeur et de sa chair, Anthem Fleet doit réapprendre à vivre et à aimer.
Il est des menaces qu'on ne peut ignorer.
Lorsqu'un mystérieux groupe qui se fait appeler les Invisibles se met à terroriser les habitants de Bedlam, Anthem n'a d'autre choix que de revêtir son costume de super-héroïne.
Il est des batailles qu'on ne peut perdre.
Dotée de pouvoirs surhumains, elle incarne l'espoir de la ville.

Dans ce second tome de la série Les Coeurs brisés, Anthem devra affronter un adversaire surpuissant pour protéger ce qu'elle a de plus cher au monde.



Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney

______Ayant lu le premier tome à peine un mois avant, j'ai pu facilement me replonger dans l'univers des C½urs Brisés. J'étais curieuse de savoir comment se déroulait le rôle de justicière d'Anthem, ce qu'elle avait apporté de plus à la ville, où en étaient ses relations avec les autres, si elle était reconnue ou toujours dans l'ombre... Hélas, cette lecture a été bien plus laborieuse que l'opus précédent, notamment parce que j'y ai retrouvé des soucis déjà présent dans ce dernier.

______Anthem ayant perdu son premier amour et ayant totalement changé de vie, il lui faut se réadapter. Mais voilà, il est bien évident que les malfrats ne lui en laisseront pas le temps : un groupe se faisant appeler « Les Invisibles » (car ils se cachent partout et sont hyper discrets) met la partie riche de la ville à feu et à sang, plongeant ses habitants dans la terreur. Mr Fleet ne voit pas ça de cette oreille, mais s'il compte tenter quelque chose à son échelle, c'est bien Anthem qui est la mieux placée pour gérer le problème. Seulement, des secrets se dévoilent... Est-elle prête à les entendre ? Rien n'est moins sûr.

______Dans cette suite, on voit comment Anthem gère ses nouvelles capacités au quotidien, comment elle les met au service de la population, comment elle prend l'engouement des gens pour ce « Nouvel Espoir ». Hélas, si cette partie de l'histoire promettait quelque chose de grandiose, j'ai malheureusement trouvé le tout plutôt plat. En effet, tout paraît tellement évident pour Anthem que nous, pauvres mortels, on se sentirait bien nuls de ne pouvoir l'égaler, même pour le truc le plus simple au monde. Aucun défi ne lui est insurmontable ou lui demande beaucoup d'effort. Si une difficulté lui barre le chemin, il lui suffit de distribuer quelques baffes pour s'en débarrasser. Bon, vers la fin, je reconnais qu'elle a besoin de plus de temps et de réflexion pour s'en sortir, mais c'est bien la seule fois où elle nage un peu dans les embrouilles, l'inconnu, et les plans qui foirent. Du coup, je n'ai pas trouvé son apprentissage très réaliste, ni bien crédible. Moi qui espérais plus de stress à ce niveau-là, je n'ai pas réussi à en ressentir. Du tout.

______Question personnage, si Anthem m'a parue toujours aussi creuse et peu développée, on a une vision un peu plus précise de ceux qu'elle côtoie. On apprend ainsi le secret qui ronge ses parents (il est si terrible que j'en ai frémis à sa lecture, c'était bien trouvé et bien amené) : j'ai détesté son père pour son geste et son hypocrisie, et sincèrement plaint sa mère pour toute la souffrance et la soumission qu'elle a dû endurer en silence. Au final, ces deux-là sont peut-être les plus travaillés de toute la saga. Quant à Ford, on ne le voit que 50 à 60% du livre, ce qui est bien dommage, car comme il apporte du peps et un petit quelque chose en plus, on ressent facilement son manque.

______La plume est toujours pareille : simple, agréable et permettant une lecture facile, peut-être même rapide si on est pris dans l'histoire. Malheureusement, le rythme est toujours aussi mal déterminé, puisqu'on retrouve le même style monocorde que dans le premier tome. Les actions, les moments de pause, les instants critiques, tout est sur le même rythme alors qu'il devrait être différent d'une scène à l'autre. Résultat, la plume ne transmet aucune émotion. Je n'ai ressenti ni stress, ni peur, ni tendresse, ni attachement, encore une fois. C'est bien dommage, parce que vu tout ce qu'il s'y passe, il y avait de quoi faire un ascenseur émotionnel de ce roman. De cette saga, même.

______En revanche, il y a une chose que j'ai aimée dans ce roman (oui, j'ai quand même apprécié un truc !). Il s'agit des flash-backs mettant en scène l'ancien justicier de Bedlam, disparu bien des années plus tôt, et bien plus encore (si j'en précise plus, je vous dévoile LE truc que ces scènes nous montrent, donc, je me tais !). On apprend pourquoi il a disparu, mais aussi pourquoi les parents d'Anthem sont comme ils sont. Là, par contre, le rythme change et devient plus haché, faisant augmenter le stress et l'envie d'en savoir plus. Ces passages-là étaient très bien dosés, je les lisais avec avidité et les attendais avec impatience. Alors était-ce parce que c'était des scènes écrites à la troisième personne... le fait est que dans ces passages, tout y était : les différentes facettes des personnages et l'émotion. Je regrette vraiment que le reste du livre n'ait pas été de cette trempe-là, parce que sinon, je pense que je l'aurais adoré.

______En bref, une suite et fin de saga sous le signe de la déception. Là encore, le rythme est beaucoup trop monocorde pour que les événements me touchent comme ils l'auraient dû, à part lors des flash-backs, qui m'ont vraiment plu. Je pense même que ce sont les rares scènes qui ont su capter l'entièreté de mon attention. Quant aux personnages, on en découvre un peu plus sur certains, ce qui a su m'intriguer, mais la longue absence d'un autre que j'aimais bien m'a un peu refroidie. Comme la fin du premier tome sous-entendait qu'Anthem aurait dorénavant une vie de justicière, je m'attendais à ce que cet aspect-là de sa vie soit bien montré, et au final, j'en ai malheureusement vu trop peu par rapport à ce que je souhaitais. J'en suis même venue à me demander l'utilité de ce deuxième tome étant donné que le premier se suffit largement à lui-même. Si la saga Les C½urs Brisés partait pour être une des plus prometteuses de l'année 2015, ce fut finalement une de celles que j'aurais le moins su apprécier.


Les Coeurs Brisés - Tome 2 : Les Invisibles, Amélia Kahaney

Tags : Les Coeurs Brisés - Amélia Kahaney - Aventure - Editions Robert Laffont - Collection R - Livres - Thriller - Dystopie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.73.22) if someone makes a complaint.

Report abuse