Dracula, Bram Stoker

Dracula, Bram Stoker



Dracula, Bram Stoker

Titre : Dracula
Auteur : Bram Stoker
Genre : Classique, Fantastique
Nombre de pages : 492
Éditions : Pocket
Année : 1897
Prix : 4,70 ¤


Dracula, Bram Stoker

Répondant à l'invitation du comte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre, à son arrivée dans les Carpates, un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, Jonathan éprouve une angoisse grandissante : Dracula ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l'apesanteur...


Dracula, Bram Stoker

_____Dans mon objectif « un mois, un classique », j'ai choisi pour le mois de novembre de lire le célèbre Dracula de Bram Stoker. Je l'ai un moment dans ma bibliothèque car je l'avais acheté après en avoir traduit un chapitre en cours d'anglais et avoir étudié les romans gothiques en cours de littérature. Je l'avais commencé à l'époque puis, dépassée par tout ce qu'on avait d'autres à lire, je l'avais remisé quelque part en attendant d'avoir plus de temps. Et voilà que je le ressors maintenant, et je suis vraiment contente de ma lecture, même si je le suis aussi de l'avoir enfin terminé !


_____Je ne ferais pas de « résumé » à ce roman parce que c'est assez complexe d'en parler de façon synthétique, il se passe trop de choses différentes pour cela.
_____Je dirais qu'il y a trois phases dans le roman :
- La rencontre de Jonathan avec Dracula dans son château des Carpates, et l'explication de la volonté du Comte de venir vivre en Angleterre.
- La partie se déroulant en Angleterre avec la mise en place de l'intrigue.
- La « résolution » et le retour dans les Carpates.


_____Ce n'est pas un livre d'action : si vous pensiez que Dracula c'était du sang à toutes les pages, de l'action à toutes les lignes, vous faites erreurs. Bon, y'a du sang et des moments gore, faut le reconnaître ! J'ai eu des moments de dégout, forcément. Mais en réalité il y a vraiment beaucoup de descriptions de faits étranges, de lieux et de personnages (que l'on suit ou qu'on aperçoit seulement). C'est un roman assez long, en terme de page et à lire, mais que j'ai trouvé tout de même prenant.

_____J'ai apprécié la plupart des personnages même s'ils sont quand même assez clichés. D'ailleurs il faut aussi noter que malgré le titre du livre, Dracula parle du Comte Dracula, mais on ne le voit pas tant que ça. On sait qu'il est là, mais on ne le suit pas lui. Donc je disais que les autres personnages, ceux qu'on suit, sont moins étranges, plus clichés (sauf exception) : la jeune femme à la noblesse de c½ur que tous vont suivre et défendre, le jeune homme amoureux et courageux, le vieux et sage professeur, etc. Mais cette association cliché – étrangeté (univers, lieux, Dracula, faits) ainsi que la sauvagerie des paysages de Transylvanie rend le tout intrigant et donne au roman son caractère particulier. C'est ce qui m'a donné envie de continuer ma lecture.


_____J'ai également aimé la qualité de l'écriture : Bram Stoker sait poser une ambiance glauque et nous entrainer dans l'intrigue, notamment grâce à des descriptions de qualités, qui sont assez vivante et ne m'ont pas ennuyée malgré leur longueur. J'ai apprécié la tournures des phrases qu'il utilisait et sa façon de raconter les événements.

_____Certains détails m'ont un peu fait tiquer, mais c'est principalement dû à la différence entre l'époque de Bram Stoker et la notre. Les personnages masculins présentent un machisme certain qui m'a rebiffée par moment, même si j'ai essayé de ne pas trop y faire attention étant donné que c'était une caractéristique de l'époque, et que ça part de bons sentiments de la part de ces personnages.

_____Le format multiple (lettres, journaux, mémorandums, télégrammes, etc.) est également original et intéressant, on a plus l'impression de tenir un recueil de témoignages plutôt qu'un roman, et ça ajoute au sentiment de réalisme qui s'empare de nos à la lecture. Cela rappelle par beaucoup le format épistolaire.


_____En bref, malgré une présence réduite du célèbre Comte, Dracula est un roman riche en descriptions prenantes, qui nous fait voyager dans les Carpates, mais également riche en diversité à travers ses personnages et les formats qu'il explore. J'ai été agréablement surprise par ma lecture, et je pense que c'est intéressant de le lire au moins une fois dans sa vie.


Dracula, Bram Stoker










Dracula, Bram Stoker


« Si la sympathie humaine ne peut rien changer aux faits eux-mêmes, elle aide pourtant à les rendre plus supportables. »

Tags : Dracula - Bram Stocker - Classique - Fantastique - Éditions Pocket - Pocket - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Comments :

  • x-Ipso-Facto

    31/07/2017

    un incontournable que je compte bien lire!

Report abuse