Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl

Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl

Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl


Titre : Chroniques des Enchanteurs (3) ~ 18 Lunes 
Auteur : Kami Garcia & Margaret Stohl 
Genre : Fantastique 
Nombre de pages : 561 
Éditions : Le Livre de Poche (Jeunesse) 
Année : 2011 
Prix : 8,90 ¤ 


Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl



"Je pensais que rien ne me surprendrait plus. Jamais. Que Lena et moi avions connu le pire, survécu à l'impossible. Mais ces derniers temps, notre bonne vieille bourgade de Gatlin est en proie à une série de fléaux dignes de l'Apocalypse. Il y a aussi ces cauchemars et ces visions étranges qui ne cessent de me hanter. Et toutes ces choses que j'oublie, ces moments où je ne me reconnais plus moi-même. La malédiction de la lune, les Enchanteurs des Ténèbres, la Garde Suprême : quelle est ma place, à moi, dans tout cela."

Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl

Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl



_____Cela faisait un moment que ce livre trainait dans ma PAL, et malgré l'amour que je porte au personnage principal et à l'histoire en elle-même, je ne l'avais toujours pas sorti. J'ai enfin décidé de le faire, et je regrette de ne pas avoir craqué plus tôt. Maintenant, il va être dur d'attendre pour lire le quatrième et dernier tome, et je vais m'empresser d'aller l'emprunter à la bibliothèque !
 
ALERTE SPOILER DES TOMES PRECEDENTS
 
_____Ethan a retrouvé Lena et celle-ci a finalement choisi de s'appeler et de ne préférer ni Lumière, ni Ténèbres. Mais son choix n'est pas sans conséquence, et l'Ordre des choses en a été bouleversé. Alors que les deux jeunes amoureux sont de retour à Gaitlin, les catastrophes s'enchainent et ils assistent, impuissants, à un début de fin du monde.

_____Bien, après ce résumé plus que douteux, j'en conviens, je passe à la partie que je préfère : la chronique. Déjà, j'étais extrêmement contente de retrouver Ethan (♥) et Lena, surtout ensemble. J'ai beaucoup crié de frustration dans le second tome, alors forcément celui-ci m'a plus ravi, enfin, sur ce plan là en tout cas. J'ai apprécié Liv un peu plus, car j'avais plus de recul et moins de rancune envers elle, après tout elle a sacrifié son destin pour aider Ethan à retrouver Lena, alors je ne peux pas lui en vouloir indéfiniment. Quant à Marian, que je prends plaisir à retrouver à chaque fois, elle est toujours l'un de mes personnages favoris de la saga, sans qui je pense qu'il manquerait quelque chose d'important. Oui, j'ai un vrai coup de c½ur pour elle et je la trouve vraiment bien travaillée. J'ai été très touchée par Amma, qu'on voit s'effondrer de plus en plus et pour qui on se sent extrêmement impuissant, c'est vraiment frustrant, les auteurs savent vraiment nous faire ressentir ça. Link, lui, apporte toujours la touche d'humour nécessaire (surtout dans ce tome 3), la légèreté qui fait qu'on réussi à supporter les catastrophes, même si dans ce tome-ci on retrouve un Link plus sérieux, plus grave.

_____Ce qui m'a le plus marquée, c'est cette pression et cette peur constante que les auteurs maintiennent en nous pendant leur récit. On sent que les choses s'écroulent et que personne, les bons comme les mauvais, ne peut rien y faire. Ils subissent tous les événements et on se sent terriblement impuissant. J'ai eu l'impression d'être écrasée par le destin et que les choses se précipitaient sans qu'on puisse les arrêter. J'avais peur pour les personnages qu'on a appris à aimer au fil de la saga et qui voient leur vie d'effondrer. Il y a vraiment beaucoup d'émotions dans ce tome, et les auteurs savent très bien les retranscrire et me les faire ressentir.

_____La fin est juste bouleversante, alors que pourtant, je savais très bien ce qui allait arriver, mais j'ai tout de même tout ressenti à fond, j'avais la larme à l'½il, envie de crier contre la force des choses (et de trucider les auteurs, pour le coup).

_____Quant à l'univers, il est toujours aussi complexe et passionnant. J'aime en apprendre toujours plus sur son fonctionnement, ses lois et aussi ses limites (qu'on teste vraiment dans ce tome). La plume est captivante, elle m'a entrainée de révélations en révélations, et je me suis rendu compte qu'en réalité, depuis le tout premier tome on se doutait de ce qui allait arriver. On le pressentait déjà dans toutes les mises en garde que les personnages recevaient, même si on n'y faisait pas forcément attention. J'ai trouvé l'intrigue très bien menée, même si du coup ça me donne très très envie de lire la suite et fin.

_____En bref, les auteurs nous donnent là un tome bien plus sombres que les précédents. Même si j'ai retrouvé avec plaisirs les différents personnages de l'histoire, les événements s'enchainent à une vitesse folle, tout comme les catastrophes. Cela amène un sentiment de perte de contrôle, et une frustration très puissante face à la force des choses que l'on ne peut détourner. L'univers des Enchanteurs se dévoile encore un peu plus, avec ses règles et ses limites, et j'ai adoré le parcourir encore une fois, même si mon c½ur s'est serré un grand nombre de fois. J'ai hâte de voir ce que les auteurs nous réservent pour le dernier tome.


Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl






 
 
 
 
***
 
Chroniques des partenaires : Lire, une passion ; Regine Falange ;


Chroniques des Enchanteurs - Tome 3 : 18 Lunes, Kami Garcia & Margaret Stohl



« Quand on sait ne plus disposer de beaucoup de temps pour changer le cours des choses, on devient philosophe. On les comprend mieux aussi ou, du moins, elles se résolvent toutes seules, et la situation devient plus claire.
Le premier baiser n'est pas aussi vital que le dernier.
Le contrôle de maths n'avait vraiment pas beaucoup d'importance.
En revanche, la tourte, si.
Ce en quoi on excelle et ce pour quoi on est nul sont les deux faces d'une même chose.
Pareil pour ceux qu'on aime et ceux qu'on déteste, ceux qui vous aiment et ceux qui vous détestent.
Le seul truc qui compte, c'est d'avoir aimé quelques personnes.
La vie est vraiment très, très courte. »



Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.163.181) if someone makes a complaint.

Report abuse