Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata

Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata



Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata

Titre : Elisabeth L. – Tome 1 : Libère-moi
Auteur : Maëva Cammarata
Genre : Action, Aventure
Nombre de pages : 367
Éditions : Valentina
Année : 2012
Prix : 17 ¤
Page Facebook officielle de l'auteur : Elisabeth L. - Tueuse à gages

Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata

Il existe des tueurs. Des personnes qui été choisies parmi des centaines. On les entraîne à vivre... ou à mourir dans la dignité.

Le Centre. C'est dans cet étrange endroit qui entraine des enfants à tuer qu'Élisabeth Lazio a grandi.
Après une enfance difficile, cette organisation a pris soin d'elle et lui a appris l'art du combat.
Accompagnée de ses amis et de Michael, elle deviendra redoutable, sans c½ur et sans reproche, au caractère farouche, aux décisions implacables et dénuée de conscience. Plus important encore, Lizzie va devenir la meilleure tueuse à gages du pays.

Jusqu'au jour où tout va déraper. Une mission va tout changer. Elle qui croyait en l'amitié indéfectible, elle va être déçue. Elle qui pensait être aimée, elle va être trompée. Elle qui croyait être en sécurité...
La peur, l'amour, l'envie, la trahison... tous les secrets vont être dévoilés. Et ce ne sera pas beau à voir. Êtes-vous prêts à prendre les armes ? À vous battre ?


Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata

______Ce livre m'avait intriguée à sa sortie, mais je ne l'ai pas pris tout de suite, sûrement parce que j'avais besoin de lire des avis dessus avant de me décider. Au final, je l'ai pris en occasion, avec la nouvelle couverture, et même si j'ai mis le temps à me plonger dedans, je ne le regrette pas : c'est une petite bombe, qu'on a là ! Certes, on est à l'opposé du monde des Bisounours, mais on peut dire que ça change... et que c'est original !

______Parce qu'en effet, être immergé au sein d'un gang de tueurs professionnels, ça ne se voit pas trop dans le monde livresque. On suit donc Elisabeth Lazio, 18 ans, qui a été élevée par le Centre, cet endroit qui enlève très tôt les enfants à leurs parents pour en faire des tueurs sans c½ur. Elle est amoureuse et possède un bon groupe d'amis au sein du Centre : Alexandre, Magali, Rémi, Anthony, et plus tard, Lucas. Car oui, même s'ils sont tous entraînés à tuer, cela n'a pas totalement supprimé leur humanité puisque l'amour et l'amitié les lient. Un jour, Elisabeth reçoit une mission a priori pas si différente des autres. Seulement, quand la trahison et le c½ur entrent dans la partie, il faut se préparer à ce que tout ne se passe pas comme prévu... et que ce qui a commencé dans le sang se termine dans le sang.

______Tout d'abord, je dois dire que l'univers, celui des tueurs à gage, est très particulier. Je n'ai pas attaqué ce livre tout de suite après l'avoir reçu car j'avais peur de ce que ça allait donner justement, et peur de ne pas apprécier ma lecture. Certes, je ne suis pas adepte des romans se passant uniquement au monde des Bisounours mais pas non plus de ceux où chaque chapitre s'écrit avec le sang d'un personnage. Et au final, ça a été tout le contraire ! Car à ma grande surprise, même s'il y a des scènes crues (que ce soit en terme de sexe ou de sang), j'ai beaucoup aimé ce roman.

______En fait, tout est très bien décrit, et ça nous permet de nous intégrer très rapidement à l'univers de Maëva Cammarata. On voit avec précision comment sont faits les étages du Centre ; on se représente très bien les missions d'Elisabeth en général au vu des quelques-unes présentées au départ, ainsi que le travail de ses collègues ; et les descriptions des paysages contiennent suffisamment de détails pour qu'on se les imagine avec précision aussi. J'ai d'ailleurs bien aimé le cadre dans laquelle la mission centrale se passe, ça fait plutôt rêver. Par ailleurs, on cerne aussi très vite chacun des personnages, car ils sont tous très simples tout en étant suffisamment exploités pour attirer notre attention, et plus encore.

______En effet, les personnages de Maëva Cammarata sont nombreux, et il faut tous les retenir car tous sont importants pour l'évolution de l'histoire. Il m'a fallu quand même un certain nombre de chapitres pour reconnaître qui était qui, je l'avoue, car si je n'ai pas eu du tout de mal à rentrer dans l'univers malgré sa particularité, il m'a fallu un certain temps pour tous les assimiler. La chose qui a facilité cela, c'est leur simplicité : aucun n'est complexe, l'auteur est plutôt directe en ce qui les concerne. Ceci dit, même si j'ai pu m'attacher à chacun, j'aurais bien aimé qu'ils soient tous un peu plus développés que ça, qu'on en apprenne plus sur eux, leur passé et leurs souhaits d'avenir.

______Concernant leurs relations, je vais essayer d'aller au plus simple : au départ, Elisabeth est en couple avec Michaël, son supérieur hiérarchique. Mais leur relation ne m'a jamais emballée : j'ai toujours trouvé qu'ils ne se complétaient pas comme il faut, qu'ils n'allaient pas ensemble. La seconde histoire d'amour développée dans le roman m'a bien plus plu. J'étais à fond dedans, très près des personnages quand ils passaient du temps ensemble. On n'est pas dans une relation fleur bleue cette fois, et les descriptions correspondent bien à ce que vivent les personnages au quotidien, et à ce qu'ils sont véritablement. Quant aux trahisons (car oui, il y en a, forcément), si je m'attendais à l'une (c'était même plutôt logique, il faut se boucher les yeux pour ne pas la voir venir), l'autre a été une véritable surprise. On peut dire que je ne m'y attendais pas du tout ! Et j'ai ressenti les mêmes sentiments qu'Elisabeth, j'étais aussi perdue qu'elle.

______Je craignais aussi cette histoire à cause du très peu d'émotions positives que je pensais y trouver à cause du sujet traité. Chose logique, les sentiments n'ont pas une grande place dans cette histoire, étant donné qu'on a affaire à tout un groupe de tueurs à gage, en mission qui plus est, mais ils sont tout de même là. J'ai été d'ailleurs étonnée d'en retrouver, mais je reconnais qu'ils sont plutôt bien dosés. Je dirais même qu'on voit bien la nette séparation qu'il y a entre le tueur se trouvant en chacun des personnages et l'humain qui est enfoui au fond d'eux. En effet, quand ils doivent effectuer leurs missions, ils sont tous froids et méthodiques : on a donc une absence de sentiments, ce qui nous fait voir la scène de manière totalement détachée. C'est horrible, mais efficace, car on comprend alors comment ils fonctionnent pour continuer leur boulot sans états d'âmes. Mais dès qu'ils ont affaire à quelque chose qui les concerne directement, qui met leur humanité au centre du problème, les sentiments ressortent, et on voit les personnages sous leur vrai jour. On voit ainsi parfaitement les deux personnalités distinctes d'Elisabeth et ses amis : d'un côté, il y a le tueur, et de l'autre, l'humain. Je ne sais pas si c'était fait exprès, mais j'ai trouvé cette méthode très judicieuse.

______La fin de l'histoire m'a surprise et intriguée, mais je n'ai pas été horrifiée ni scandalisée. Comme elle reste dans la lignée de tout ce qui se passe dans le roman, j'ai trouvé ça plutôt... banal, en fait. Ceci dit, la manière dont c'est introduit éveille la curiosité, et j'ai envie de poursuivre l'aventure avec le tome 2. Je dirais même plus que j'ai envie de découvrir la réédition de ce tome 1 si l'auteur se relance dans la publication. Je dois en effet dire que j'ai aussi bien aimé sa plume : incisive, fluide et dynamique, elle permet une lecture très rapide de l'histoire et d'être très vite pris au piège dedans. Les chapitres très courts accentuent ce suspense et cet effet catastrophe, et c'est en grande partie la raison pour laquelle j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman une fois commencé.

______En bref, cette histoire est une excellente surprise, que je n'aurais jamais lue si on ne me l'avait pas fortement conseillée. Originale et bien taillée, elle saura vous prendre aux tripes si vous acceptez de vous prendre au jeu des tueurs à gage. En effet, c'est un univers bien particulier que nous présente là Maëva Cammarata, mais je trouve que son pari est réussi, car on s'y intègre très facilement. Je suis d'ailleurs tentée de poursuivre l'aventure avec la réécriture de ce tome si l'auteur pense retenter l'édition, ainsi qu'avec la suite. Les personnages sont nombreux mais distinctifs, et surtout, attachants au fil du temps. Cela rend justement leurs trahisons encore plus surprenantes et douloureuses pour nous, car étant donné que leur côté humain est très habilement à la fois mêlé et séparé de leur côté de tueur, on s'attendrait à ce qu'il n'y ait pas de ça entre eux. Mais non, on n'est à l'abri de rien, avec cette histoire, et c'est au final ce qui est appréciable, car elle nous surprend bien souvent. La plume de l'auteur, incisive, fluide et dynamique, ainsi que les chapitres très courts, permettent une lecture très rapide et toute en suspense. À essayer si vous êtes friands d'aventures et de missions un peu particulières, et que vous avez le c½ur bien accroché.


Elisabeth L. - Tome 1 : Libère-moi, Maëva Cammarata








***

Chroniques des partenaires : Lire une passion ; L'Eden des Rêves.

Tags : Elisabeth L. - Maëva Cammarata - Editions Valentina - Action - Aventure - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.163.181) if someone makes a complaint.

Comments :

  • plumes-de-reve

    03/05/2017

    Visiteur wrote: "Bonjour !
    Je viens tout juste de tomber sur votre chronique et les mots me manquent véritablement !
    Merci, vraiment, pour tout ! Vous êtes super !
    Deux petites infos en passant...
    '' On voit ainsi parfaitement les deux personnalités distinctes d'Elisabeth et ses amis : d'un côté, il y a le tueur, et de l'autre, l'humain. Je ne sais pas si c'était fait exprès, mais j'ai trouvé cette méthode très judicieuse. ''
    C'était bien le but recherché, contente que vous l'ayez remarqué !
    Et Elisabeth fait peau neuve et va ressortir de nouveau, cette fois en auto-edition ! N'hésitez pas à suivre la page, ça va bouger !
    Merci encore <3
    "

    Coucou Maëva !
    Merci pour le compliment, mais la chronique est amplement méritée ^^ L'univers est particulier, mais très plaisant !
    Ahhhhh, j'en suis ravie, alors ! ^^ Je tiens à te dire que c'est très bien mis en place en tout cas, car on le sent bien.
    Oui, j'en ai entendu parler ! ^^ Je suis activement la page, et j'ai hâte de connaître la nouvelle couverture, donc je regarde régulièrement =p
    Avec plaisir ! ^^
    Karolyn

  • Visiteur

    12/04/2017

    Bonjour !
    Je viens tout juste de tomber sur votre chronique et les mots me manquent véritablement !
    Merci, vraiment, pour tout ! Vous êtes super !
    Deux petites infos en passant...
    '' On voit ainsi parfaitement les deux personnalités distinctes d'Elisabeth et ses amis : d'un côté, il y a le tueur, et de l'autre, l'humain. Je ne sais pas si c'était fait exprès, mais j'ai trouvé cette méthode très judicieuse. ''
    C'était bien le but recherché, contente que vous l'ayez remarqué !
    Et Elisabeth fait peau neuve et va ressortir de nouveau, cette fois en auto-edition ! N'hésitez pas à suivre la page, ça va bouger !
    Merci encore <3

  • bibliothequelitteraire

    11/08/2016

    Pas mal ton article :)

Report abuse