Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney

Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney



Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney

Titre : Les C½urs Brisés – Tome 1
Auteur : Amelia Kahaney
Genre : Thriller dystopique
Nombre de pages : 456
Éditions : Robert Laffont (Collection R)
Année : 2015
Prix : 17,90 ¤


Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney

Sa vie a commencé quand son coeur s'est brisé.

Fille de la haute société de Bedlam, ballerine talentueuse, Anthem ne sait pas encore qu'elle sera bientôt arrachée à son cocon doré.

Tic... tac... tic... tac... tic... tac... tic...

Elle va payer de sa vie sa passion aussi brève qu'intense pour un jeune homme des bas-fonds...

Tac...

Et lorsqu'elle se réveille avec un coeur hybride, la rendant capable de prouesses surhumaines, le désespoir laisse vite place à la fureur vengeresse.

Tic-tac-tic-tac-tic-tac !

L'apprentissage d'Anthem ne fait que commencer.
L'espoir s'apprête à renaître.
Le Syndicat du crime de Bedlam n'a qu'à bien se tenir.

L'heure d'une vraie justice au visage féminin a sonné !



Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney

______Dès que la Collection R a présenté ce livre, il m'a tout de suite attirée, tant à cause de la couverture que du résumé. Ce dernier était d'ailleurs plus qu'alléchant. Seulement, je suis sortie de la lecture plutôt mitigée, peut-être même un peu déçue tant je m'attendais à plus, au vu de toute la publicité faite autour. J'ai trouvé le roman pas mal mais... sans plus, quoi.

______Anthem Fleet adore la danse, et en cela, elle vise le premier rôle du ballet de sa ville. Lors d'une sortie improvisée, et surtout que ses parents lui ont interdite, elle rencontre Gavin, un mec aussi louche qu'attirant. Elle tombe immédiatement sous son charme, à tel point qu'ils se déclarent leur flamme au bout du deuxième rendez-vous. Gavin est alors enlevé, et Anthem, cherchant à lui sauver la vie, perd la sienne. Elle se réveille dans un laboratoire clandestin, aux mains d'une chirurgienne un peu folle, aux côtés d'un jeune garçon des rues. D'abord paniquée, elle les fuie, mais finit par revenir vers eux quelques jours plus tard, quand elle comprend qu'elle n'est plus tout à fait humaine : son c½ur bionique lui offre d'étranges possibilités qui l'effraient...

______En général, je ne me suis pas attachée aux personnages. Alors qu'elle est l'héroïne, j'ai trouvé Anthem trop creuse, pas assez développée, ce qui la rend très superficielle ; Gavin est quelqu'un de très étrange au départ, de qui on aurait envie de se méfier (alors qu'Anthem se jette droit sur lui...), puis de détestable ensuite, le genre de tempérament auquel je ne peux pas me faire ; et comme Will est très antipathique au premier abord et que ça ne s'arrange pas par la suite tellement il est nombriliste et crétin (il faut le dire...), chacune de ses apparitions me hérissait les poils. Quant aux parents d'Anthem, on ne peut pas dire qu'ils m'aient fait grande impression : sa mère se noie dans l'alcool et les cachets tandis que son père est un de ceux qui contrôlent la ville. Certes, ils ont subi une lourde perte, mais cela n'excuse pas leur comportement avec Anthem, que je n'ai guère apprécié. En fait, il n'y a que Ford et la chirurgienne qui m'ont plu : lui, parce qu'il est sympathique, naturel, et attachant malgré lui ; et elle, parce que malgré son côté à la fois loufoque et perdu, on sent que tout ce qu'elle désire, c'est aider Anthem, et même l'avancée de la science.

______Par ailleurs, le fait que la romance entre Anthem et Gavin soit très rapide à arriver, ça ne m'a pas emballée non plus. Pour tout expliquer, elle craque sur lui dès la première fois qu'elle voie, fond littéralement à ses pieds dès sa première parole, et ils s'embrassent (et pas que...) dès leur deuxième RDV. Franchement, j'ai trouvé ça tellement incohérent que je suis restée bloquée là-dessus une certaine partie de ma lecture : qui pourrait-être assez bête pour se jeter dans les bras de quelqu'un qui vous fait les yeux doux alors qu'il ne vous connaît ni d'Ève ni d'Adam, tout ça dans une ville divisée et mal famée ? En ce qui me concerne, ça me parait tellement invraisemblable que je n'ai pas pu y croire une seconde. Pour moi, leur romance n'est pas crédible du tout. Après, au vu du retournement de situation de la fin (surprenant, mais logique dans le fond), je me suis demandé si finalement, cette incohérence n'était pas recherchée afin de faire tiquer les lecteurs et de leur indiquer inconsciemment de se méfier... N'hésitez pas à me faire part de vos réactions à ce sujet-là.

______La plume de l'auteur est fluide et agréable, certes, mais pas franchement exceptionnelle. Je l'ai trouvée facile à lire mais pas très marquante. À vrai dire, ce roman (son écriture ?) a un gros problème de rythme : celui-ci est constant, monocorde. Il reste toujours le même alors que d'un chapitre sur l'autre, les actions sont totalement différentes, voire même opposées. Ce genre de rythme n'est pas du tout adapté à ce genre de romans, où l'action, le stress, la corruption, sont omniprésents. J'aurais plus apprécié ma lecture et les événements décrits si le rythme avait été plus adapté à la situation racontée. En outre, j'ai constaté des fautes de frappe restantes ou quelques erreurs de traductions. Dommage... En revanche, la fin, qu'on peut désigner comme ouverte, m'a tout à fait satisfaite : elle m'a fait penser à Arrow et autres super-héros masqués. J'ai bien aimé l'avenir de justicière qui se dessinait pour Anthem.

______En bref, un roman dont j'avais tellement entendu parler que j'ai fini par être mitigée à propos de son contenu. Je m'attendais à plus de profondeur en général et c'est ce manque qui m'a le plus déçue je crois : les personnages sont trop effleurés, et sans aucune nuance (tout est blanc ou noir) ; la romance entre Gavin & Anthem complètement irréaliste (on ne voulait pas nous en dire trop sur Gavin, certes, m'enfin là, c'est totalement trop exagéré) ; la plume est sympa mais manque de caractère ; le rythme du roman est inadapté aux événements, car trop monocorde pour qu'on puisse se sentir entraîné avec l'héroïne. C'est vraiment dommage, parce que la fin, qui donne l'image d'une Anthem prête à endosser le rôle du justicier que Bedlam a perdu quelques années plus tôt et dont il a besoin, rehausse carrément le tout. C'est d'ailleurs cela qui m'a donné envie de lire le tome 2, car ce tome 1 se suffit à lui-même.


Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney









Les Coeurs Brisés - Tome 1, Amélia Kahaney

" Quand un proche vient de mourir, c'est un peu comme si l'on portait un voile. Tout ce que j'ai vu, je l'ai vu à travers le filtre de mon chagrin. "


" L'anomalie n'est pas de ne pas réussir à sauver tout le monde - ça, ça arrive tous les jours, à tout le monde. Partout il y a des gens qui souffrent, des gens qu'on ne peut pas aider. Ce sont les quelques personnes que tu parviens à aider qui te permettent de supporter le reste. "

Tags : Les Coeurs Brisés - Amélia Kahaney - Thriller - Editions Robert Laffont - Collection R - Livres - Dystopie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.171.242) if someone makes a complaint.

Report abuse