Le Dernier coyote, Michael Connelly

Le Dernier coyote, Michael Connelly

Le Dernier coyote, Michael Connelly


Titre : Le Dernier coyote
Auteur : Michael Connelly
Genre : Policier
Nombre de pages : 488
Éditions : Seuil (Points)
Année : 1995
Prix : 8 ¤


Le Dernier coyote, Michael Connelly



L'inspecteur Harry Bosch a été suspendu de ses fonctions. Pour réintégrer le LAPD, il doit consulter une psychologue... Il révèle au docteur Hinojos le secret qui le hante : sa mère, une prostituée, a été assassinée lorsqu'il était enfant. L'enquête n'a jamais abouti. Malgré l'interdiction qui le frappe, il décide de retrouver son meurtrier.


Le Dernier coyote, Michael Connelly



_____Je n'avais pas forcément prévu de lire ce livre, mais me retrouvant sans lectures lors d'un séjour chez mon père, je me suis lancée, souhaitant découvrir la plume de Michael Connelly dont j'avais entendu beaucoup de bien. Je n'ai pas été déçue, car si ce n'est pas un coup de c½ur, ma lecture a été vraiment intéressante !


_____Harry Bosch, inspecteur de police, est sur la sélecte : il a agressé l'un de ses supérieurs, et pour reprendre son poste il doit suivre une thérapie. Plutôt réfractaire au début, il finit par se laisser entraîner par les séances, jusqu'au jour où sa psy lui demande quel est sa mission. Il décide alors de se replonger dans un meurtre non élucidé qui a eu lieu trente ans auparavant, celui de sa mère. Mais il découvre rapidement que si le dossier a été enterré et oublié, ce n'est pas seulement pas manque de preuves : il est évident que l'affaire est bien plus complexe et son enquête officieuse ne va pas plaire à tout le monde...


_____Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre, c'est le rythme très soutenu. Si le début est un peu plus calme car il s'agit de la mise en place du personnage principal, d'une partie de son histoire et de sa réouverture de l'enquête, la suite s'enchaîne vraiment très rapidement et logiquement. Les pages ont défilé sans même que je m'en rende compte. Harry va faire découvertes sur découvertes et chacune des informations qu'il collecte peut se révéler plus dangereuse que l'autre, car elle met en évidence toutes les manigances qui ont été réalisées par des hommes très influents afin d'étouffer l'affaire.

_____Mais c'est aussi une quête personnelle : l'inspecteur tente de résoudre l'assassinat de sa propre mère, ça le touche donc de très près et très profondément. Il a mis du temps avant de se lancer dans sa quête, mais une chose est sûre : sa détermination est sans faille. Quoi qu'il apprenne, quoi qu'il risque, il va jusqu'au bout car, comme il le dit si bien « tout le monde compte ». C'est un principe qu'il a appliqué tout au long de sa carrière, et c'est aussi ce qui fait que j'ai beaucoup de respect pour lui. En tout cas, le lien qu'il a vis-à-vis de cette affaire renforce l'intensité des découvertes et du déroulement de l'enquête : on est pendus aux pages pour voir quel nouveau mystère va être soulevé ou élucidé.


_____Les personnages sont aussi très bien travaillés, notamment celui d'Harry, que j'apprécie tout particulièrement. J'aime sa façon de penser, qu'il traite chacun des crimes de la même façon, quel que soit la provenance de la victime et le mode de vie qu'elle avait. C'est un principe que je respecte beaucoup et on descelle beaucoup d'humanité en ce personnage qui m'a beaucoup touchée. Ses actes plus violents m'ont un peu moins plus mais cela va avec le personnage, ce qu'il a vécu et encaissé et son caractère.

_____J'ai aussi vraiment apprécié le docteur Hinojos, sa psy, car elle va vraiment tenter de l'aider à se reconstruire et à se comprendre, même si la plupart du temps il entre en conflit avec elle, plus par principe que par conviction, d'ailleurs. J'ai aimé la retrouver et je pense que sa présence et celle de leurs séances apporte un plus non négligeable au récit. Cela nous permet des pauses parmi la quantité d'événements qui surviennent et c'est parfois vraiment nécessaire pour mettre les choses à plat et réfléchir à ce que l'inspecteur vient de découvrir.

_____Il y a également d'autres personnages qui rentrent en jeu, brièvement ou plus longtemps, et qui ont une importance, mais il vaut mieux les découvrir au fur et à mesure de la lecture car chacun aide à approcher de la vérité.


_____D'ailleurs, en parlant de la fin et de la résolution de l'enquête, je dois dire que j'ai été assez bernée jusqu'à un certain moment où j'ai commencé à soupçonner le bon coupable. C'est une histoire très bien pensée et très bien menée, car quand on y réfléchit on nous donne des indices dès le départ.


_____En bref, si Le Dernier coyote n'est pas un coup de c½ur, c'est tout de même une lecture très prenante que je recommande à tous ceux qui aiment le genre ou souhaitent le découvrir. La plume de l'auteur est simple mais travaillée, on sent qu'il sait ce qu'il fait et il nous promène dans son histoire avec brio. J'ai un coup de c½ur pour la plume et je pense que je vais essayer de lire plus de livres de cet auteur et, pourquoi pas, d'autres aventures d'Harry Bosch.


Le Dernier coyote, Michael Connelly













Le Dernier coyote, Michael Connelly



« Tout le monde compte ou personne ne compte. »




Tags : Editions Points - Editions du Seuil - Policier - Michael Connelly - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.171.242) if someone makes a complaint.

Report abuse