Madame Bovary, Flaubert

Madame Bovary, Flaubert

Madame Bovary, Flaubert


Titre : Madame Bovary
Auteur : Flaubert
Genre : Classique
Nombre de pages : 564
Éditions : Le Livre de Poche
Année : 1856
Prix : 4 ¤


Madame Bovary, Flaubert




Une jeune femme romanesque qui s'était construit un monde romantiquement rêvé tente d'échapper – dans un vertige grandissant – à l'ennui de sa province, à la médiocrité de son mariage et à la platitude de sa vie.

Madame Bovary, Flaubert


_____Comme pour pouvoir bien parler d'un livre de ce genre, il faudrait en faire une dissertation de plusieurs pages, mes avis pour les « classiques » seront plutôt brefs et, je l'espère, concis.

_____J'ai eu envie de lire ce livre quand, l'an dernier, ma prof de littérature en a parlé en cours. Elle a rendu ça tellement intéressant que j'ai failli le lire dès la fin de la session. Bon, comme on avait déjà trois tonnes de livres au programme, j'ai attendu finalement ! Je ne regrette pas du tout ma lecture car au final j'ai plutôt aimé cette histoire, même s'il faut reconnaître que c'est assez difficile de rester concentrer dans la lecture, car l'intrigue est très plate en elle-même.

_____Ce qui fait le charme de ce livre, en fait, c'est la plume de l'auteur. À l'inverse des descriptions lourdes et longues de Balzac, celles de Flaubert, si elles sont très présentes, sont aussi très intéressante. On a l'impression de vivre les événements, de les voir se dérouler sous nos yeux et ça aide à rester dans l'histoire, même quand celle-ci n'avance pas vraiment.

_____Les personnages, eux, sont assez « caricaturaux », mais très bien décrits tout de même. On n'a pas de mal à les imaginer et à se plonger dans leur vie et leurs tracas quotidiens. Emma, le personnage principal, m'a insupporté quasiment dès le début : éternelle insatisfaite, elle recherche toujours plus pour atteindre un présumé bonheur, qui est plutôt superficiel, au lieu de voir ce qu'elle a sous son nez. À l'inverse, même si Charles, son mari, est vraiment très naïf, il est aussi très gentil, généreux et aimant, et je l'ai vraiment apprécié, même si j'ai souvent eu de la peine pour lui, car il est aveugle à tous les défauts d'Emma, pour son propre malheur.

_____La fin, quant à elle, est très bien amenée. Tout au long de l'histoire, des faits s'amassent qui font qu'on sait que ça va mal tourner, que tout ne va pas couler de source et qu'à un moment, les choses vont retomber sur l'insouciante Emma. On sent le piège se refermer sur elle, et c'était très intéressant à lire.


_____En bref, c'est une histoire qui a su me surprendre car je ne pensais pas accrocher autant, et je ne regrette pas du tout de lui avoir donné sa chance. De toute façon, je pense qu'il est important, quand on aime lire, de découvrir les auteurs qui ont inspirés nos contemporains, et Flaubert a une écriture vraiment agréable, même si un peu trop « neutre » pour moi. J'aurais aimé qu'il nous guide un peu sur sa propre pensée, mais d'un autre côté au moins on peut juger des choses par nous-mêmes.



Madame Bovary, Flaubert

Tags : Madame Bovary - Flaubert - Classique - Editions Le Livre de Poche - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.108.238) if someone makes a complaint.

Report abuse