Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole

Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole


Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole

Titre : Ce qui ne nous tue pas 
Auteur : Antoine Dole 
Genre : Jeunesse, Drame
Nombre de pages : 115 
Éditions : Acte Sud 
Année : 2014 
Prix : 8,49 ¤ (Kindle) 


Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole

« Lola reprend ses esprits. Elle ne veut pas rester ici. Elle ramasse ses affaires. Elle n'a pas quitté ses vêtements cette nuit. Simone est folle. Simone est dingo. Lola n'arrête pas de répéter ça dans sa tête. Elle doit partir d'ici. Ses yeux ne cessent de passer d'un objet à un autre, très vite, sans jamais se poser. Rien ici n'a de sens, de début ni de fin. Rien ici n'est vrai, ni réel. »
Lola est en colère. Contre ses parents qui se disputent sans cesse, contre les profs, contre ses amis, contre tous. Alors Lola fait la dure, cogne, et finalement met les voiles. Dans sa fuite, elle trouve refuge par hasard auprès de Simone. Chez la vieille dame, le temps s'est arrêté. Ces deux solitudes vont peu à peu s'apprivoiser et découvrir cette douceur qui ne nous tue pas mais nous rend plus fort.





Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole
Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole

_____Je ne suis pas fan du format kindle d'ordinaire, mais j'en possède quelques uns et comme j'étais en voyage l'autre jour, je me suis décidé à lire celui-ci... et ma lecture a été bouclée en un après-midi, un record pour ce format. Ce qui ne nous tue pas est un véritable coup de c½ur pour moi.


_____On va donc suivre Lola, une jeune adolescente, qui décide de fuir son quotidien et ses malheurs. Elle se retrouve chez une vieille dame solitaire – et un peu folle, d'après Lola – et va se cacher chez elle. C'est un récit à deux « voix » même si ce n'est pas vraiment ça à proprement parler car à chaque fois, la voix, c'est Lola. Mais la première, à la troisième personne, nous montre son quotidien et sa façon de faire face – ou de fuir – sa réalité. Et la seconde correspondent à des souvenirs marquants de Lola, qu'elle va narrer.


_____Cela nous permet d'apprendre à connaitre Lola à travers son présent et son passé, et aussi de comprendre les raisons de sa fuite. Ce n'est pas uniquement sa vie et ses problèmes qu'elle fuit, c'est aussi elle-même. L'adolescence est l'une des période les plus difficiles de la vie, car c'est une période de transition et de chamboulements. Alors si en plus de ces changements obligatoires, d'autres surviennent autour, on perd facilement pied. Et c'est quelque chose que l'auteur, Antoine Dole, nous montre très bien, avec beaucoup de justesse. Il n'en rajoute pas une couche sur la sensiblerie, c'est touchant parce que c'est vrai et sincère.

_____Je me suis beaucoup retrouvée en Lola et dans les réflexions et les doutes qu'elle peut avoir. Et c'est pour ça que je n'ai pas lâché une seule seconde le récit des yeux : ça touche une corde sensible en moi, et me rappelle ce que j'ai moi-même pu ressentir à des moments de ma vie. Cette impression de perdre pied, d'étouffer et de ne rien contrôler... c'est traiter avec simplicité mais sincérité et c'est ce qui fait la force de ce récit, qui est plutôt court.


_____Mais je n'ai pas seulement été touchée par Lola et ce qu'elle vit. Non, l'auteur nous montre une autre facette de la solitude qu'une personne peut expérimenter, une autre transition : celle de la vieillesse, quand les capacités physiques et mentales se détériorent et que la maladie entre en jeu. Ce personnage de Simone est complexe et un peu hors du temps, mais terriblement touchant. Le couple qu'elles forment à elle deux est assez inattendu mais finalement on comprend à quel point elles sont proches.


_____En bref, Antoine Dole nous livre un récit touchant de simplicité et sincérité, qui peut nous rappeler notre propre vécu. Les personnages sont attachants et complexes, et même si l'histoire est courte je pense qu'elle est exactement de la bonne longueur. Je recommande ce coup de c½ur à tout le monde, car je pense que cette histoire peut tous nous toucher.


Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole







 
 


Ce qui ne nous tue pas, Antoine Dole

« Autour de moi, ce n'est pas le silence que l'on trouve quand tout est calme et serein, mais le silence avec lequel on fabrique les absences et les zones de solitudes, celui qui prend forme quand la nuit est partout. »


« - Vous savez, ma petite, quand on a un enfant, on l'aime. Et on l'aime jusqu'à la fin de sa vie. »


« La maison est devenue un endroit où l'on se croise, mais on ne surveille plus ces murs qui d'un instant à l'autre finiront par nous tomber dessus et nous ensevelir. »


« Mais que les gens soient là ou qu'ils ne le soient plus, qu'ils restent ou qu'ils s'en aillent, ça reste douloureux, comment faire ? Comment s'y prendre ? »


« Petit à petit elle comprend pourquoi, parfois, on ment aux gens qu'on aime. »

Tags : Antoine Dole - Jeunesse - Drame - Editions Actes Sud - Ce qui ne nous tue pas - E-Book

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.85.193) if someone makes a complaint.

Report abuse