Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte

Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte


Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte

Titre : Draconia – Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon
Auteur : Lise-Marie Lecompte
Genre : Fantastique, Policier
Nombre de pages : 442
Éditions : Valentina
Année : 2014
Prix : 19 ¤
Site de vente : Lulu.com / Amazon
Page Facebook Officielle de l'auteure : Lise-Marie Lecompte • Auteure
Site Officiel de l'auteure : Lecompte Lise-Marie


A savoir : Le livre est republié en auto-édition à partir du 12 mai 2016 sur les deux sites nommés plus haut, et fait désormais 416 pages.
Le texte n'a cependant pas été modifié.


Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte

« Il existe un autre monde, mais il est dans celui-ci. »
Paul Eluard


Pour Sylvia Laffargue, ce n'est pas là qu'une simple citation, mais bel et bien une réalité à laquelle elle n'avait jamais été préparée. La vie de cette étudiante bascule soudain lorsqu'elle se retrouve aux prises avec un tueur calculateur et méthodique qui a déjà le sang de plusieurs victimes innocentes sur les mains. Une confrontation qui révèle au grand jour un pouvoir phénoménal jusqu'ici enfoui.
La Magie serait-elle l'élément commun entre les victimes ? Pour quelqu'un d'aussi pragmatique que le lieutenant Frédéric Laforrest, qui est chargé de l'enquête, c'est impossible. Et pourtant... De son côté, Sylvia n'a d'autre choix que de s'initier à un monde qui lui est étranger ; la magie des dragons.
Au coeur de la Ville Lumière, où les forces occultes sourdent en secret, les trahisons et les faux-semblants risqueraient bien de précipiter Sylvia au plus profond de l'abîme. De lui dont on ne réchappe pas indemne. A moins qu'elle et ses compagnons ne parviennent à maîtriser la puissante magie draconique.
Une course contre la mort s'engage alors face à un assassin bien décidé à leur faire comprendre qu'il a d'ores et déjà plusieurs longueurs d'avance.


Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte

Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte



[LECTURE COMMUNE AVEC JUSTINE]


______Dès que les Éditions Valentina ont montré ce titre, j'ai été charmée par la couverture en premier lieu, puis le résumé ensuite. Pour moi, ils promettaient une belle enquête policière alliée à des découvertes savoureuses sur la magie, un thriller fantastique en quelques sortes. Et c'est tout à fait ça ! J'ai été agréablement surprise, et ce, tout le long de ma lecture. En plus, comme mon amie Justine (Lire une Passion) l'avait dans sa PAL aussi, on a décidé d'une lecture commune, et échanger nos impressions a été un véritable plaisir.

______L'histoire se passe de nos jours, à Paris, où sévit un tueur en série. Que ce soit par son mode opératoire ou sa façon de faire en général, ses méthodes sont très particulières et font penser à un sataniste, ou quelqu'un qui s'intéresse plus ou moins à la magie. Mais en réalité, c'est beaucoup plus sombre et compliqué que ça... Ce sont le Lieutenant Frédéric Laforrest et sa jeune recrue, Stéphane Flergafau, du 36 Quai des Orfèvres, qui sont chargés de l'enquête. Dès le début de l'affaire, ils rencontrent Sylvia Laffargue, étudiante à l'université de la Sorbonne et qui semble être liée à tout ça, de près ou de loin. Et quand la magie s'en mêle, cela donne quelque chose d'inédit et d'assez incroyable aux yeux du Lieutenant Laforrest. Commence alors une course contre la montre et contre la mort pour nos héros et leurs amis, que la magie ne cessera de compliquer...

______Sylvia Laffargue est étudiante à Paris 3. Orpheline, elle a perdu ses parents et son frère dans un incendie, 5 ans plus tôt. Intuitive, c'est quand elle bouscule une des futures victimes du tueur en série en sortant de ses cours qu'elle se retrouve mêlée bien malgré elle aux événements étranges qui secouent Paris. Sensible, réfléchie, impulsive et curieuse, elle va se révéler être contre toute attente férue de découvertes quant à la magie, et un pilier du Cercle du Dragon Céleste. De quoi je parle ? Je ne dirai rien, à vous de lire le roman pour comprendre ce que ça veut dire... Sans vraiment s'y attendre, elle va se lier d'amitié avec Coralie Tarany, la s½ur cadette de la troisième victime et une camarade de classe. Souriante mais méfiante, Coralie est une battante et la voix de la raison. C'est d'ailleurs grâce à la boutique ésotérique que les parents de cette dernière tiennent et dans laquelle les deux jeunes femmes travaillent en dehors des cours qu'elles vont rencontrer Philipe Helm. Écrivain québécois spécialisé dans la Draconia, la magie des dragons, il est à Paris juste à ce moment-là car il avait une séance de dédicaces programmée de longue date à la boutique ésotérique. Calme et censé, il est celui qui va apporter des réponses, notamment concernant la magie et les liens entre elle et le tueur.

______Du côté de l'enquête policière, nous suivons pas à pas le Lieutenant Frédéric Laforrest et sa jeune recrue, Stéphane Flergafau. Tous les deux vont être impliqués au c½ur de la magie bien malgré eux, et chacun va avoir un rôle à jouer dans l'événement dramatique qui se prépare. Frédéric est très terre-à-terre, car étant flic, il se repose toujours sur des faits concrets, des preuves, des réalités, choses que les croyances ne peuvent pas lui apporter. Et pourtant, il va bien falloir qu'il se résigne à l'évidence : tout n'est pas si simple qu'il l'espère... Quant à Stéphane, il est jeune mais loin d'être incompétent. Et il est surprenant. Vraiment. Et ce dans n'importe quel domaine... C'est peut-être même le personnage le plus inattendu.

______En effet, ce livre rassemble pas mal de surprises, tant au niveau de l'intrigue que des personnages. Ces derniers sont plein de ressources, et plus encore, renferment des secrets aussi sombres que bien gardés. Les découvrir au fur et à mesure fut un réel plaisir bien qu'au fil des pages, je suis parvenue à les deviner bien avant les personnages eux-mêmes. Les énigmes que Lise-Marie Lecompte a mis en place sont à la fois très bien trouvées et orchestrées : je me suis immédiatement prise au jeu pour décoder le message étrange que donne Stéphane à Sylvia – et j'ai réussi mon coup, haha ! – ; j'ai deviné ce qui semblait lier Stéphane au Cercle bien avant qu'on nous le révèle (et ce secret est en deux parties, messieurs-dames...), et j'ai aussi vu le clin d'½il sadique que le tueur avait glissé dans l'un d'eux ; j'ai tout de suite pensé au pentagramme disposé dans tout Paris ; et j'ai compris l'identité du tueur au détour de certaines de ses paroles, qui semblaient à double sens. Bref, même si seules deux révélations parmi toutes celles qu'on a m'ont véritablement surprise, j'ai vraiment apprécié ce jeu de devinettes, car étant donné que l'intrigue a un rythme bon et logique, j'ai pu mener ma propre enquête et vérifier mes hypothèses. Et c'est une des choses que je préfère faire dans ce genre de romans. Autant dire que de ce côté-là, j'ai été comblée !

______Les surprises de l'intrigue, c'est non seulement les énigmes mis en place tout au long du roman, mais aussi l'association magie / enquête policière. Quand on lit le résumé, on croit entrer au c½ur d'une enquête policière dans laquelle la magie va avoir une certaine place. Eh bien, ce n'est pas tout à fait ça. En fait, c'est bien plus compliqué que ça en a l'air. Dès les cinquante premières pages, j'ai senti que l'intrigue était complexe, voire même très complexe, et que l'histoire devait posséder une certaine profondeur grâce à ça. Et ça s'est révélé exact tout au long de ma lecture. De ce fait, ça a été un plaisir de découvrir cette complexité, car répondre aux énigmes a permis de démêler petit à petit la pelote bien nouée du départ.

______En revanche, le gros point faible de ce livre, ce sont les émotions : il n'y en a pas. Face à la complexité et à la profondeur de l'intrigue, qu'on sent privilégiée par rapport aux autres domaines, on a un grand vide de ce côté-là, et c'est bien dommage. Ainsi, même si je les ai bien aimés et que je les ai suivis avec plaisir, je ne me suis attachée à aucun des personnages, me sentant trop éloignée d'eux, trop mise à distance par rapport à eux. Du coup, ce qui leur arrivait me laissait de glace. Je n'ai pas été stressée pour eux, je n'ai pas eu peur pour eux, je n'ai pas eu de la peine avec eux... Ça a même agit d'une manière inverse pour moi : je n'ai pas du tout cru à la pseudo-romance mise en place, et je dirais même que je l'ai trouvé incongrue et totalement incohérente avec la réalité, car elle est trop rapide, pas du tout développée et ne part sur aucune base solide.

______La plume de Lise-Marie est fluide, maîtrisée, et nous emporte rapidement dans son monde. On sent qu'elle est travaillée et que ce n'est pas le premier ouvrage de l'auteur. Cependant, elle gagnerait énormément à s'orienter vers l'émotionnel, car certains passages, puisqu'ils étaient totalement dénués d'émotions, en deviennent longs et fades. Pourtant, il était clair que les scènes avaient une importance capitale pour la suite du roman et pour la compréhension ! Seulement, comme les émotions sont totalement absentes du roman, ça rend certains passages presque ennuyants car ils semblent traîner en longueur du fait de leur manque de relief.

______En bref, c'est un roman prenant et original par l'aspect magie et enquête policière qui s'entremêlent. L'intrigue, complexe et remplie d'énigmes auxquelles on prend part sans même s'en rendre compte, est passionnante à suivre et à voir évoluer. En revanche, si la plume est fluide et maîtrisée, elle gagnerait énormément à s'orienter bien plus vers l'émotionnel, car ce premier tome de Draconia est malheureusement dénué de sentiment, ce qui rend certains passages longs et fades, et nous empêche de nous attacher aux personnages. Néanmoins, ce livre reste une excellente découverte que je conseille à tous ceux qui aiment les thrillers fantastiques.


Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte









***

Chroniques des partenaires : Lire une Passion ; April the Seven.


Draconia - Tome 1 : Sous le Sceau du Dragon, Lise-Marie Lecompte

« Au final, je me demande ce qui est le mieux ; avoir perdu ceux qu'on aime et qu'il n'en reste que leur mémoire... ou bien vivre seul, sans même avoir un seul souvenir à revisiter au c½ur de la nuit. »


« - Sylvia, il faut que tu comprennes bien que la véritable Magie n'est ni noire, ni blanche. Soit elle est orientée vers la Lumière, soit elle en est dépourvue. Pour un praticien des arts occultes, il n'y a pas de bien ou de mal, et il n'y a pas de moralité non plus. Attention, ça ne veut pas dire qu'il est immoral. Il est simplement amoral. [...] Là où il y a de la Lumière, il y a aussi les Ténèbres. Les Ténèbres appellent la Lumière. Les deux forment un tout unique selon un subtil équilibre dans lequel l'un ne peut exister sans l'autre. Pour schématiser cela, il y a le symbole du Yin et du Yang. [...] Il y a toujours une parcelle d'Obscurité dans la Lumière et, réciproquement, une étincelle parvient toujours à briller dans les Ténèbres. [...] Pour contrebalancer la Lumière, l'Ombre est nécessaire, tout comme la vérité ne peut exister sans le mensonge. Les deux polarités ont autant droit l'une que l'autre d'exister. Ne l'oublie jamais car c'est très important. Il donc apprendre à maintenir un certain équilibre entre ces forces, dans le respect des Lois Universelles qui nous gouvernent. »


« Quelqu'un qui a peur est toujours plus utile que quelqu'un qui meurt. »

Tags : Draconia - Lise-Marie Lecompte - Editions Valentina - Fantastique - Policier - Thriller - Livres - Lecture Commune - Magie Draconique - Auto-édition

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.26.44) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Pierre-de-Lune

    20/01/2015

    J'ai le même avis que toi concernant cette lecture :)

Report abuse