Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate

Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate


Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate

Titre : Larmes – Tome 1 : Larmes
Auteur : Lauren Kate
Genre : Fantastique, Romantique
Nombre de pages : 513
Éditions : Bayard Jeunesse
Année : 2014
Prix : 17,90 €¤

Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate

« Ne pleure jamais, jamais plus. »

À 9 ans, Eureka a promis à sa mère de ne plus jamais pleurer. Aujourd'hui, Eureka a 17 ans et n'a pas versé une seule larme depuis ce jour. Même aux funérailles de sa mère, morte dans un étrange accident. Quelques mois plus tard, la jeune fille rencontre Ander, un mystérieux jeune homme aux yeux turquoise. Il lui apprend qu'elle est en danger. Eureka se sent perdue : peut-elle faire confiance à ce garçon qui semble tout connaître d'elle alors qu'elle ignore tout de lui ? Grâce au livre écrit dans une langue inconnue que sa mère lui a laissé, Eureka va comprendre qu'elle est l'héritière d'un extraordinaire et terrifiant pouvoir...

Un amour interdit, un secret englouti.


Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate

______Dès que j'ai vu la couverture du livre sur la page des éditions, j'ai été charmée : une jeune fille avec une robe faite d'eau, devant une cité qui semble engloutie, c'est attirant. Ensuite, le résumé m'a conquise. J'ai commencé la saga Damnés, je ne l'ai toujours pas terminée, mais l'écriture de Lauren Kate me plaisait assez alors j'ai tenté l'aventure avec cette nouvelle saga.

______Eureka a perdu sa mère dans un accident météorologique : Diana a été tuée par une « vague scélérate ». Et depuis, la jeune fille est inconsolable et se cache derrière une barrière de douleurs, que seuls ses deux meilleures amis (Brooks & Cat) arrivent à franchir. Néanmoins, quand elle fait la connaissance de Ander, sa vision de choses change un peu. Et lorsque sa mère lui lègue un étrange héritage, Eureka n'a plus qu'à s'adapter aux événements, qui finissent très vite par la dépasser...

______Eureka a 17 ans et a perdu sa mère tandis que son père s'est remarié. Elle ne s'entend pas avec sa belle-mère mais fait avec, et adore son frère et sa s½ur, tous deux nés de ce remariage. Elle déteste les séances de psychothérapie, est plutôt isolée à Evangéline, son école, et est assez solitaire. Tout le monde sait qu'elle a été malheureuse au point de faire une tentative de suicide alors qu'elle essaye de ne plus y penser, donc personne n'y fait jamais référence afin d'éviter de mettre les pieds dans le plat. Même si je ne me suis pas vraiment attachée à elle, je l'ai bien aimée.

______Brooks est le meilleur ami d'Eureka. Sportif, ils se connaissent depuis toujours et il a toujours été là quand elle avait besoin de lui. Il a tout pour plaire, et pourtant, je ne me suis pas attachée à lui. Ce qui lui arrive au cours de l'histoire ne joue pas en sa faveur, certes, mais j'aurais dû être touchée lors de la révélation à la fin et ça n'a pas été le cas. J'aurais aimé, mais la magie n'a pas opéré le concernant.

______Cat est la meilleure amie d'Eureka (je sais, j'ai aussi l'impression de me répéter), et elle, je l'ai bien aimée. Je ne me suis pas vraiment attachée à elle non plus mais je l'ai tout de même appréciée. Sa bonne humeur fait du bien, sa légèreté fait sourire, mais sa superficialité m'a refroidie : elle ne s'intéresse qu'aux fringues et aux garçons, qu'elle change très souvent d'ailleurs... Ce trait de caractère ne m'a pas du tout emballée car je déteste ça. N'empêche, ça fait le charme du personnage en même temps...

______Ander est sans doute, avec Mme Blavatsky, le personnage qui m'a le plus plu. Sa première véritable apparition dans la vid d'Eureka, c'est parce qu'il lui rentre dedans à un carrefour. On devine tout de suite qu'il l'a fait exprès, mais on n'arrive pas à lui en vouloir, au contraire : son mystère, son calme et son étrangeté ont fait que je l'ai tout de suite beaucoup aimé. Il n'est pas antipathique du tout malgré ses mensonges et ses dissimulations, au contraire : il attire et retient l'attention. Sa prévenance face à Euréka m'a plu, mais plus que ça, c'est l'affection qu'il lui porte qui m'a touchée. J'ai tout de suite su qu'il était quelqu'un de confiance.

______En général, je suis ressortie satisfaite de ma lecture. Il m'a fallu un certain temps pour lire ce livre, notamment à cause d'un séjour à l'hôpital, mais pas seulement : le roman se divise en 2 parties, et pour moi, la première est beaucoup trop explicative. En effet, les 200 premières pages sont très longues, à tel point qu'on se demande où veut en venir l'auteur, et si elle ne serait pas en train de noyer le poisson car l'histoire parait ne pas avoir encore commencée. La plume de Lauren Kate est agréable mais pas dynamique au départ, ce qui rend le début de lecture difficile. En plus de cela, les descriptions sont jolies mais longues, et il y a beaucoup de flash-back. Et si ces derniers aident à comprendre le personnage d'Eureka, cela ralentit considérablement le récit et le rend moins intéressant. J'ai eu une impression de tourner en rond pour ma part.

______Seulement, il faut s'accrocher et ne pas se décourager, car la deuxième partie vaut vraiment le coup. On redécouvre notamment Brooks, avec un côté lunatique et hautain qui m'a tapé sur les nerfs ; on fait plus ample connaissance avec Ander et ce qu'il cherche à dire à Eureka ; et on se familiarise avec l'héritage d'Eureka, à première vue complètement délirant. Là, on fait aussi la connaissance de Mme Blavatsky, traductrice aussi spéciale qu'attachante. Une histoire nous est alors contée, et on se prend justement très au jeu. J'ai été très vite emportée par cette dernière, ainsi que par la légende exposée. J'ai lu les 315 pages restantes en 3 jours seulement tellement elles m'ont happées.

______En bref, Larmes est un bon roman, mais pour lequel il faut s'accrocher au départ. En effet, les 200 premières pages (sur 515 environ) sont si explicatives qu'elles peuvent nous lasser, alors que les suivantes sont si passionnantes qu'on ne veut pas lâcher le livre. Par ailleurs, les personnages autres qu'Ander et Mme Blavatsky ne m'ont pas touchée, car pour moi, il manque un peu d'émotion les concernant, le récit étant trop plat quand cela concerne les sentiments de chacun.
Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate












Larmes - Tome 1 : Larmes, Lauren Kate

« La connaissance est intimement liée au pouvoir ; or le pouvoir corrompt, et la corruption amène avec elle la honte et la ruine. L'’ignorance n’'apporte certes pas la félicité, mais peut-être est-il préférable de vivre dans l’'ignorance que dans la honte. »


« Rien ne cause plus de mal à l’'humanité que le silence. »


« Eureka était restée immobile pendant toute la lecture, osant à peine respirer. Le texte était certes captivant. Mais maintenant que le chapitre était terminé, et le livre refermé, que restait-il ? Ce n’'était qu'’une histoire après tout. En quoi pouvait-elle être dangereuse ? »


« L’'amour était une piste de danse sur laquelle tous ceux que l'’on perdait imprimaient une marque. »

Tags : Larmes - Lauren Kate - Editions Bayard Jeunesse - Fantastique - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Report abuse