Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot

Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot


Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot

Titre : Fille d'Hécate – Tome 1 : La Voie de la Sorcière
Auteurs : Cécile Guillot
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 144
Éditions : Le Chat Noir (Collection Griffe Sombre)
Année : 2012
Prix : 11,90 ¤
Boutique : Le Chat Noir
Page Facebook Officielle : Fille d'Hécate


Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot

« Je croyais n'être qu'une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don... Maintenant je dois apprendre à m'accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s'il n'y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu'un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?
Et, pour ne rien arranger, j'ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n'est vraiment plus de tout repos ! »

Maëlys nous ouvre les portes d'un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l'exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l'aideront à résoudre les mystères d'une existence parsemée d'ombres... Car, une sorcière peut-elle s'épanouir coupée de ses racines, ignorante d'un passé dont pourrait dépendre l'avenir ?

Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot

______Dès que je l'ai vue dans le catalogue des éditions du Chat Noir, j'ai été attirée par cette saga : le monde des sorcières, la Wicca, c'est tout à fait ce que j'aime et comme je trouve qu'il y a peu de livres sur le sujet, je me suis laissé tenter sans regrets. Hélas, même si je compte terminer cette saga, je ressors mitigée de ce premier tome.

______La couverture est superbe : elle attire l'½il et l'attention sur le roman, et je l'adore honnêtement. Quant à l'histoire, eh bien nous faisons la connaissance de Maëlys, une étudiante banale en psychologie. Banale ? Hum, pas tant que ça en fait. Maëlys est une sorcière, et c'est à la sortie d'une expérience qu'elle l'apprend, réalisée avec un garçon de sa fac qu'elle a croisé au détour d'un couloir. Dès lors, elle va se plonger entièrement dans la Wicca et apprendre tout ce qu'elle a à savoir sur sa nature et ses racines. Seulement, ce qu'elle est va de pair avec quelques ennuis... qu'elle va devoir affronter en bonne et due forme.

______Maëlys est une étudiante de 22 ans qui découvre être une sorcière un peu par hasard. En effet, elle n'a plus de parents, vit une vie solitaire depuis un certain temps et elle préfère se consacrer à ses diplômes qu'à sa vie sociale. Résultat : si elle n'avait pas rencontré cet étrange garçon, lui aussi par hasard, elle n'aurait jamais découvert son don et sa nature. L'étrange garçon en question, c'est Alex, un jeune homme mignon qui s'intéresse à Maëlys pour ce qu'elle est, et qui agit parfois bizarrement : il pose beaucoup de questions, est curieux à propos de la jeune femme, mais évite de répondre à ses interrogations à elle. De ce fait, on ne sait pas trop quoi penser de lui. Et puis il y a Dorine, la libraire qui croit en la magie et qui va prendre Maëlys sous son aile. Son approche envers l'héroïne et sa dévotion immédiate m'ont paru suspectes dès le début tant j'ai trouvé ça pas naturel. Bref, la base de leurs relations à tous m'a assez déstabilisée.

______Et la raison à cela est simple : le hic pour moi, c'est que tout arrive trop vite, limite comme un cheveu sur la soupe en ce qui concerne la révélation de la nature de Maëlys. Elle croise un garçon qu'elle ne connaît pas, il lui propose de faire une expérience, et elle accepte sans se poser de questions ? Qui savait si Alex n'était pas un tueur en série, ou un sorcier voulant lui voler ses pouvoirs, ou tout autre chose ? Bref, ce mec pouvait être aussi bon que méchant, et elle, elle le suit sans réfléchir une seule seconde. Je ne suis pas arrivée à m'attacher à Maëlys justement parce que je l'ai trouvée trop naïve : en effet, elle fait confiance à Alex et à Dorine beaucoup trop rapidement : elle les rencontre, leur parle quelques minutes, et hop, ils sont les meilleurs amis du monde. OK... eh bien, je n'adhère pas. L'amitié est une valeur précieuse à mes yeux, qu'il faut développer et entretenir, et cela se fait avec le temps. Hors, là, on en n'a pas. Alors certes, c'est une fiction, mais comment y croire quand certaines choses sont passées à la trappe ? Dans le premier chapitre (en quelques pages, donc), Maëlys rencontre Alex, accepte de faire l'expérience qu'il lui propose, découvre sa nature de sorcière, et accepte ça comme si c'était normal. J'ai trouvé ça vraiment, vraiment trop rapide. On n'a pas le temps de faire la connaissance de l'héroïne et de se faire à sa vie qu'on entre déjà dans le vif du sujet : la sorcellerie.

______Ce côté-là, par contre, est pas mal mis en scène. On apprend les choses en même temps que Maëlys, et j'ai apprécié cela. On la voit se dépatouiller avec des grimoires, tester ses pouvoirs, des sorts, et j'ai trouvé ça très intéressant. On est aussi témoins de ses cauchemars, qui prouvent que quelqu'un est après elle et qu'il faut donc qu'elle se protège. J'aurais aimé avoir plus de détails sur la sorcellerie, les façons de procéder, les conséquences des actes de Maëlys, et j'ai trouvé que des sorts qui rimaient auraient été plus sympas, mais bon... passons, cette dernière chose est un détail, car les charmes sont très beaux, même en prose.

______J'ai beaucoup aimé les derniers chapitres par contre : la tension est à son comble, on a peur avec Maëlys, ce qui fait qu'on a du mal à lâcher le livre. Le coupable est inattendu, c'est un bon point, seulement, comme on ne le voit qu'une seule fois durant tout le roman (et brièvement, par-dessus le marché), il en devient presque... incohérent. Enfin, pour ma part, je n'ai pas trouvé logique de le découvrir à cette place, il m'a semblé comme posé là... parce qu'on n'avait pas le choix, que les autres solutions ne convenaient pas. Du coup, je ne suis pas arrivée à croire en sa culpabilité... Dommage, parce que les explications quant à ses actes sont cohérentes et bien amenées.

______Cependant, le contact entre Maëlys et Alex à ce moment-là m'a vraiment attendrie, et j'aurais aimé qu'on les revoie ensemble après l'événement. Mais j'ai été frustrée, tant que c'est en partie à cause de ça que j'ai lu le tome 2 tout de suite après avoir terminé le premier. Les autres raisons de cette envie de découvrir la suite ? La plume de Cécile Guillot, qui est si fluide qu'on ne voit pas défiler les pages, ainsi qu'Alex, qui a piqué ma curiosité et mon attention à la fin, et dont je voulais à nouveau la présence. Oui, je me suis méfiée de lui tout au long du roman, mais avec cette fin, je ne pouvais plus le suspecter de la sorte, et il m'a alors paru indispensable au bon fonctionnement de l'histoire. Si j'ai fini par m'attacher à lui ? Probablement...

______En bref, un roman qui se lit extrêmement rapidement à cause de sa finesse et de l'allure à laquelle va l'intrigue. Même si cette dernière est cohérente, le manque de détails sur certains sujets font qu'on a du mal à croire à l'ensemble des choses, et notamment sur les liens entre les personnages. J'ai trouvé que pas mal de passages manquaient de développement et cela m'a empêchée d'être totalement prise dans l'histoire, car ça m'a semblé aller beaucoup trop vite. Cependant, ce premier tome contient des mythologies intéressantes, du suspense et une fin qui pousse à lire la suite.
Fille d'Hécate - Tome 1 : La Voie de la Sorcière, Cécile Guillot









***

Chroniques des partenaires : Lire une Passion ; L'Eden des Rêves ;

Tags : Fille d'Hécate - Cécile Guillot - Editions du Chat Noir - Fantastique - Collection Griffe Sombre - E-Book

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.226.76.27) if someone makes a complaint.

Report abuse