Dix petits nègres, Agatha Christie

Dix petits nègres, Agatha Christie


Dix petits nègres, Agatha Christie

Titre : Dix petits nègres
Auteur : Agatha Christie
Genre : Policier, Huit-clos
Nombre de pages : 208
Éditions : Le Livre de Poche
Année : 1940
Prix : 5,60¤


Dix petits nègres, Agatha Christie

En a-t-on parlé de l'Île du Nègre !
Elle avait, selon certains, été achetée par une star hollywoodienne. Quelques journaux avaient insinué que l'Amirauté britannique s'y livrait à des expériences ultra-secrètes. On avait aussi parlé d'un richissime Yankee... Bref, quand ils reçurent – sans savoir de qui – cette invitation à passer des vacances à l'Île du Nègre, tous les dix – du juge au playboy en passant par la secrétaire – accoururent. Mais, à l'Île du Nègre, l'hôte mystérieux était absent et, dès le premier soir, un disque était placé sur le gramophone, les accusant chacun d'un crime. La panique s'empara des invités...

Écrit en 1940, ce chef-d'½uvre est sans doute le plus lu de tous les romans policiers : l'édition française a déjà très largement dépassé les deux millions d'exemplaires.


Dix petits nègres, Agatha Christie

______Ce livre, c'est un ami qui m'en a parlé au collège. Il l'a si bien vanté que je m'étais jurée de le lire un jour. Le temps a passé, je l'ai un peu oublié, et puis je l'ai retrouvé sur une brocante en 2013. Ni une, ni deux, je l'ai acheté. Il a trainé quelques mois dans ma PAL, mais là, ça faisait quelques jours qu'il me faisait de l'½il. Et je l'ai dévoré en un ou deux jours au final.

______Parlons de l'histoire... Dix personnes sont invitées à passer une semaine de « vacances » sur l'île du Nègre : Lawrence Wargrave, juge récemment à la retraite ; Vera Claythorne, prof de gym dans une école de troisième zone et gouvernante dans une famille aisée ; Philip Lombard, un homme au métier douteux ; Emily Brent ; une secrétaire très stricte ; le général Macarthur, un ancien soldat ; le Dr Armstrong, un médecin ; Anthony Marsten, un jeune, beau et riche play-boy irresponsable ; Mr Blore, ex-inspecteur ; et Mr et Mrs Rogers, domestiques pour une vieille dame. Chacun est coupable d'un crime que la justice n'a pu condamner, mais ils vont tous payer...

______La plume d'Agatha Christie est fluide et dynamique, et elle nous emporte dès la première ligne du roman. Dès le début, l'histoire semble macabre, car les lettres qu'ils reçoivent tous paraissent très louches. Et ce n'est pas fini ! Les décès s'enchaînent, tous plus ou moins ingénieux et surprenant, mais bien décrits. Je me suis aussi beaucoup amusée avec la comptine, qui m'a d'ailleurs servie de repère à plusieurs reprises. Elle est vraiment bien trouvée, poétique bien que macabre.

______De plus, on peut mener notre propre enquête au fur et à mesure de la lecture et c'est ce que j'ai vraiment apprécié. L'auteur donne des indications quant au coupable, mais cela se cache dans de minuscules détails : traits psychologiques, réactions du personnage en question qui peuvent paraître étranges suivant la situation, un peu en décalage. Je ne dirai pas si j'avais raison ou tort, mais personnellement, c'est ce qui m'a mis sur la piste du meurtrier.

______L'épilogue est tout en apothéose : on a un récapitulatif de l'affaire par deux inspecteurs de police, l'identité du meurtrier, et comment et pourquoi il en est arrivé là. Après avoir lu cela, je me suis dit que ça coulait de source, que c'était évident. Et même normal, par certains aspects. Agatha Christie est allée loin dans la psychologie des personnages, et c'est ce qui fait la force de ce livre.

______En bref, une enquête policière des plus brillantes et étranges, qui vous entraînera avec elle et vous fera tourner en bourrique. Une fin en beauté, à laquelle on ne s'attend pas forcément. Vous pensez avoir trouvé le meurtrier ? Lisez bien entre les lignes, l'auteur pourrait vous surprendre...
Dix petits nègres, Agatha Christie







***

Chronique des partenaires : April, the Seven.


Dix petits nègres, Agatha Christie

« Dix petits nègres s'en furent dîner,
L'un d'eux but à s'en étrangler
– n'en resta plus que neuf.
Neuf petits nègres se couchèrent à minuit,
L'un d'eux à jamais s'endormit
– n'en resta plus que huit.
Huit petits nègres dans le Devon étaient allés,
L'un d'eux voulut y demeurer
– n'en resta plus que sept.
Sept petits nègres fendirent du petit bois,
L'un d'eux se coupa ma foi
– n'en resta plus que six.
Six petits nègres rêvassaient au rucher,
Une abeille l'un d'eux a piqué
– n'en resta plus que cinq.
Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L'un d'eux finit en haute cour
– n'en resta plus que quatre.
Quatre petits nègres se baignèrent au matin,
Poisson d'avril goba l'un
– n'en resta plus que trois.
Trois petits nègres s'en allèrent au zoo,
Un ours de l'un fit la peau
– n'en resta plus que deux.
Deux petits nègres se dorèrent au soleil,
L'un d'eux devint vermeil
– n'en resta plus qu'un.
Un petit nègre se retrouva tout esseulé,
Se pendre il s'en est allé
– n'en resta plus... du tout. »


« Une île, ça avait quelque chose de magique ; le mot seul frappait l'imagination. On perdait contact avec son univers quotidien – une île, c'était un monde en soi. Un monde dont on risquait parfois – qui sait ? – de ne jamais revenir. »

Tags : Dix Petits Nègres - Agatha Christie - Editions Le Livre de Poche - Policier - Livres

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.163.181) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Pierre-de-Lune

    14/03/2015

    Oh ! Si je comprends bien tu avais deviné l'identité du personnage ? Ou du moins tu avais des doutes ? Je suis passée à côté alors, parce que c'est ça que je reprochais au roman, justement^^

Report abuse