Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary

Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary


Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary

Titre : Hors Limites – Tome 1 : Hors Limites
Auteur : Katie McGary
Genre : Romance, drame
Nombre de pages : 487
Éditions : Harlequin (Darkiss)
Année : 2011
Prix : 13,40 ¤



Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary

« Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Chacun y survit à sa façon. Echo s'efforce de revenir à la vie ''normale'' ; Noah, au contraire, ne fait plus confiance au ''système'' et accumule les provocations. Ils pourraient se haïr, tant ils sont différents. Pourtant, le hasard va les rapprocher. Les obliger à chercher qui ils sont vraiment. Ils vont s'aimer. Des sentiments si purs qu'ils les réconcilieront avec les autres. Et surtout avec eux-mêmes. »




Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary
Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary

_____C'est une amie qui m'a prêté ce livre, en me disant simplement : « ça devrait te plaire ». Je n'ai donc pas hésité en découvrant les premières pages, même si je ne savais pas tellement à quoi m'attendre. Eh bien, j'ai dévoré le livre en une nuit, incapable de lâcher ma lecture, et c'est un très gros coup de c½ur !


_____La couverture, au premier abord, ne me plaisait pas vraiment. Je n'aimais pas les couleurs, et puis elle ne révèle pas grand-chose. Mais à force de la voir, je m'y suis habituée et finalement j'y ai découvert des détails qui m'ont plu. Ne me demandez pas quoi, je serais incapable de vous le dire ! Toujours est-il que maintenant, je l'apprécie plus.


_____Nous allons donc suivre en parallèle les vies d'Echo et Noah, car le récit se fait à double voie : d'un chapitre à l'autre, on passe d'une narration par Echo à une narration par Noah. Cette particularité du récit est un réel avantage, car il nous permet d'apprendre à connaître chacun des protagonistes en profondeur, et même les personnages secondaires nous paraissent plus développés : nous avons un point de vue double sur eux, et forcément des détails sont différents selon Echo ou Noah. À chaque fois, je me demandai ce qu'était en train de penser l'autre, et j'étais toujours contente de changer de narrateur.


_____Ce qui fait le très grand plus de ce livre, justement, ce sont ces personnages qu'on découvre au fur et à mesure. Au départ, ils sont plutôt renfermés, mais comme on partage leurs pensées, on apprend à les connaître et s'attacher à eux et à leur complexité n'est pas difficile du tout. Certes, le langage est parfois brutal, ou « jeune », comme on dit, mais d'un autre côté il ne faut pas oublier que ce sont des adolescents qui parlent, et justement, cela rend le récit très réaliste.

_____Echo, tout d'abord. C'est une jeune femme persévérante, intelligente et qui brille à l'école, mais qui est également très renfermée, se cachant même aux yeux de ses « amis ». Je suis obligée de mettre des guillemets pour les derniers, car Lila exceptée, j'ai eu un peu de mal à les considérer comme de réels amis pour elle, car ils ne pensent qu'à leur côte de popularité et « ce que les autres diraient ». De plus, son père est extrêmement contrôlant, à la limite du tyran, et j'ai eu plusieurs fois envie de le gifler, même si par instants son côté paternel ressort et je l'apprécie plus. Quant à sa belle-mère, elle semble manquer de personnalité, mais bien entendu on ne peut pas tellement se faire une idée car on ne la voit qu'à travers la vision d'Echo, qui ne l'apprécie pas tellement. Ce qui peut également se comprendre, bien sur. De plus, deux terribles évènements la rendent plus triste et plus méfiante que jamais : la perte de son frère qu'elle aimait tant, et une tragique histoire avec sa mère, que je vous laisserais découvrir par vous-mêmes.

_____Et puis, Noah. Pfiou, comment dire... Un brin rebelle, un brin insouciant, un brin paternaliste avec ses petits frères, un brin terriblement sexy... bref, totalement craquant, si vous voulez mon avis ! Je n'ai pas eu de mal à m'attacher à lui, bien au contraire. Même si parfois son attitude me faisait lever les yeux au ciel, il est cependant sincère avec Echo, et je dois dire que j'ai souvent eu un big sourire en lisant les répliques qu'il pouvait lui sortir. Lui aussi est très complet : il a perdu ses parents, et ses deux petits frères adorés vivent loin de lui, et ses droits de visite sont trop peu fréquents. Je dois dire que j'ai eu envie de hurler contre le système et ce qu'il a du endurer à cause de lui, et aussi à cause de cette histoire de droit de visite. Surtout que ses deux petits frères sont adorables et l'aiment beaucoup.

_____J'aurais tellement de chose à dire sur Echo et Noah, ensemble ou chacun de leur côté, mais trop en révéler gâcherait votre découverte. Leur histoire mérite d'être lue, car elle transporte complètement, fait sourire, pleurer, crier, bref, elle est très belle.

_____En personnages secondaires, je pourrais citer Isaiah et Beth, les « frangins » adoptifs de Noah, qui, même s'ils sont aussi rebelles que lui, sont également là pour lui en toute circonstance, et se défendent les uns les autres. Aucun d'entre eux n'a été gâté par la vie, mais ils s'en sortent quand même, ensemble. Il y a aussi Lila, la meilleure amie d'Echo, qui m'a souvent fait sourire, et que j'admire beaucoup car elle affronte le regard des autres la tête haute pour son amie. Il y a aussi Luke, pas bien méchant mais pas très intelligent non plus, que je n'ai pas forcément aimé, mais qui reste un personnage intéressant également.

_____Ah, et bien entendu, le déclencheur de toute cette histoire : Madame Collins, la psy qu'Echo et Noah vont tous les deux avoir. Je l'ai beaucoup appréciée, car elle s'implique beaucoup dans la vie de ces jeunes et cherche réellement à les aider. Ses paroles ne sont pas que des mots, elle veille à passer à l'acte et à pousser Noah et Echo vers la bonne voie, les laissant tout de même faire leurs propres choix.


_____Je finirais cette chronique interminable – la faute au coup de c½ur, j'y peux rien ! – par la plume de l'auteure. Elle reste simple mais n'hésite pas à aller au c½ur des choses, détaille les relations avec précisions et justesse, sans jamais en faire trop. Son récit en est donc encore plus réaliste et c'est très agréable. La psychologie des personnages est travaillée, chacun a son propre caractère et est exploité, et j'ai trouvé ça très plaisant.


_____En bref, je recommanderais cette romance coup de c½ur à... à tout le monde, en fait, non seulement pour la plume de cette auteure ; pour le fait qu'elle souligne l'importance des différentes rencontres, ce qu'elles entraînent dans la vie de chacun, ainsi que les choix qui s'offrent à nous ; pour les différents personnages très travaillés, même ceux secondaires ; pour Echo et Noah (oui, je les cite deux fois, mais parce qu'ils sont très importants !) ; pour Noah (quoi ? une troisième fois n'est pas de trop, et non, je n'en suis pas tombée amoureuse !) ; enfin, pour le livre dans son ensemble, en vérité.
Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary










 
***

Chroniques de partenaires : L'Eden des Rêves ; Book Attitude ;



Hors Limites - Tome 1 : Hors Limites, Katie McGary

« Ça ne s'arrange pas avec le temps, ai-je expliqué. La douleur, je veux dire. Les blessures cicatrisent en surface, tu as l'impression que tu n'as plus mal, et puis, au moment où tu t'y attends le moins, le chagrin resurgit, histoire de te rappeler que tu ne seras plus jamais le même. »

« J'ai senti quelque chose de doux, et je suis redescendu sur terre – ou monté au paradis, comme on veut. »

« La pire manière de pleurer n'est pas forcément la plus évidente. »

« Aucun mot, aucun geste, aucune pensée ne peut guérir une âme en deuil. Il y a toujours des séquelles, une cicatrice, un bleu au c½ur. »

Tags : Hors Limites - Katie McGary - Romance - Dramatique - Livres - Darkiss - Editions Harlequin

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.85.193) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Book-Attitude

    30/08/2014

    Je suis d'accord avec toi pour tous ces points, sauf celle de la couverture :D :D Mais sinon, belle chronique :)

  • SnowWhiteOfMoon

    01/06/2014

    Ta structure de blog est trop grande par rapport à ton fond.

  • SnowWhiteOfMoon

    01/06/2014

    Très hâte de le lire celui-ci.

Report abuse