Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni

Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni


Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni

Titre : Le Dernier Espoir – Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre
Auteur : Cindy Mezni
Genre : Fantastique, Romantique
Nombre de pages : Papier : 380 ; e-book : 231
Éditions : Auto-édition (Lulu.com)
Année : 2013
Prix : Livre papier : 10,69 ¤ ; E-Book : 3,05 ¤
Page Facebook officielle de la saga : Le Dernier Espor (la saga)


Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni

« Les apparences sont trompeuses... »

Au décès de Tess, la femme qui l'a élevée, Deliah Morgan croit vivre les pires instants de son existence. Le deuil est difficile et les cauchemars inexplicables qui hantent ses nuits, aussi. Mais le pire reste à venir lorsque la famille Wates fait son apparition en ville. Et avec eux, des évènements étranges et des révélations sur un monde dont Deliah n'avait jamais soupçonné l'existence. Un monde qui risque bien de lui coûter la vie...




Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni

[EN PARTENARIAT AVEC CINDY MEZNI]


______Tout d'abord, je tiens à remercier Cindy Mezni pour m'avoir fait confiance pour chroniquer son livre. J'ai découvert une auteure à la plume délicate et accrocheuse, ainsi qu'une histoire touchante. Cependant, je reconnais avoir mis pas mal de temps pour lire et chroniquer ce roman, et je m'en excuse.

______À la lecture du résumé, je me suis dit : « Chouette, c'est un livre pour moi, ça. ». J'avais raison, mais je n'imaginais pas que j'allais autant galérer à la lecture. Que personne ne prenne peur, je ne parle pas de l'histoire, mais du format du roman. En effet, j'ai lu ce livre en PDF, et ayant de plus en plus de mal à lire sur l'ordinateur, la lecture a été laborieuse (j'évoquerai le détail qui m'a chagrinée un peu plus bas). Et puis, j'ai investi dans une liseuse, et là, le bonheur ! Lire un format numérique s'est avéré agréable. Alors certes, le format PDF reste petit, mais c'est nettement plus agréable que la lecture sur ordinateur. De ce fait, j'ai enchaîné les derniers chapitres qu'il me restait en 2 soirées alors que j'ai mis 2 mois à lire le reste sur ordi. Énorme, je vous l'accorde. Tout ça à cause du format numérique, parce que sinon, l'histoire a été une bonne découverte.

______Attardons-nous tout d'abord sur la couverture : très belle, elle est bleue et met en scène une jeune fille et un corbeau. L'explication quant à l'animal se trouve dans le récit-même, et j'ai bien aimé la référence. Cela en fait une couverture intrigante et attirante.

______Quant à l'histoire... Deliah, jeune fille orpheline, vient de perdre sa très chère grand-mère : Tess. Elle en est très affectée, et doit faire face aux remarques acerbes d'Annabelle, sa s½ur, ainsi qu'à d'étranges cauchemars. Et lorsque la famille Wates arrive en ville et souhaite se lier à elle, Deliah a aussi peur qu'envie de les connaître, surtout que leur venue amène avec eux des événements que la jeune femme ne parvient pas à saisir...

______Niveau personnages, ils ne sont pas trop nombreux, ce qui permet de mieux les cerner et s'y attacher. Nous avons donc Deliah, l'héroïne, écorchée vive par la mort brutale de sa grand-mère, avec qui elle passait tout son temps. Elle est pleine de peurs et de doutes, mais se révèle courageuse lorsqu'il le faut. Ce qui m'a plu chez elle, c'est cette capacité de réflexion : elle réfléchit, se pose des questions, ne fonce pas tête baissée, se méfie, et pourtant, est capable de tomber dans des pièges malgré tout. Elle a sa petite vie, ne veut rien changer à part aller mieux, mais voilà, les événements vont choisir pour elle... Elle est entourée d'Annabelle, sa s½ur, et d'Hayden, sa meilleure amie. Alors, si Annabelle est exécrable avec Deliah, comme si elle lui cachait quelque chose et lui en voulait, Hayden, elle, se comporte en véritable amie. Confidente de Deliah, elles prennent soin l'une de l'autre, et Hayden est toujours là quand Deliah en a besoin. Hayden est la touche de légèreté du roman, je trouve.

______Ensuite, il y a les Wates : Leighton, Garreth et Travis. Leighton est souriante, avenante, joyeuse, bref, très vite amicale envers Deliah, et les deux filles deviennent rapidement amies. Garreth, lui, est d'humeur changeante : un coup il prend soin de Deliah, un coup il l'engueule et l'évite. C'est d'ailleurs ce côté lunatique qui m'a le plus plu chez lui : ses sautes d'humeur le rendent imprévisible, certes, mais ça attise le suspense du roman, et ainsi, on se pose pas mal de questions sur la suite des événements. Et Travis... il est un peu l'aimant à catastrophe. Bon, il faut dire aussi qu'il les cherche... Mais lui, je l'ai apprécié pour sa complexité. Au départ, on croit qu'il a un mauvais fond, qu'il est vraiment cinglé car c'est un dangereux manipulateur, mais une fois qu'on connait ses vraies raisons d'agir, on ne peut que le comprendre et ne plus lui en vouloir. Et ce, bien qu'il ait pris des décisions qui auraient pu coûter la vie à d'autres personnages...

______Bien que j'aie mis du temps à la lire, j'ai aimé cette histoire. Elle est prenante et intéressante ; l'auteure a inventé tout un monde bien à elle, celui des Enimae, et on voit autant son originalité que sa profondeur, car Cindy Mezni nous livre du vocabulaire Enimae, qu'elle traduit ensuite par l'intermédiaire de ses personnages. J'ai trouvé ça aussi intelligent qu'habile, car de cette façon, elle nous fait rentrer petit à petit dans ce monde qu'elle a créé, sans nous brusquer, et surtout, sans nous livrer un trop plein d'informations qu'on n'aurait pu ni retenir, ni digérer. Alors je ne vais pas en dire plus sur ce peuple étrange, si ce n'est qu'il m'a plu, principalement car le thème abordé m'intrigue beaucoup, et qu'il est original (je l'ai déjà dit, mais ce n'est pas grave lol).

______Et puis, les personnages sont aussi divers que profondément humains. Ce que je veux dire par là, c'est qu'aucun n'est parfait, ils ont chacun leurs défauts qui font qu'on les apprécie (ou qu'on les déteste). Je crois que j'ai préféré Garreth pour son côté lunatique, mais Travis m'a bien plu par sa complexité.

______Il y a deux passages du roman que j'ai particulièrement aimés : le premier, c'est lors des animations du livre. Elles sont magnifiquement décrites, ce qui fait que plus qu'imaginer, on arrive à s'y plonger, à être au c½ur de l'histoire racontée, à la place même de Deliah, qui vit l'expérience. Ça, j'ai vraiment adoré. Et le deuxième, c'est la fin, mon côté romantique ayant forcément été touché.

______Il reste quelques défauts, tels quelques fautes ou des mots manquants, mais à part ça, je n'ai pas grand-chose à redire sur le manuscrit en lui-même. Par contre, pour le format PDF, je conseille à l'auteure de faire un interligne plus large (1,5 par exemple, c'est bien pour ce genre de lectures) lorsqu'il s'agit de l'envoyer à un chroniqueur, car là, j'ai trouvé que ça manquait d'aération. Aussi, dans la même lignée, je pense que faire plus de paragraphes serait une bonne idée car ils sont trop en bloc et peuvent décourager la lecture (notamment lors des passages de réflexions de Deliah, qui sont aussi longs que tout en bloc, et mêlés à des descriptions ou de la narration qui n'ont rien à voir avec ses pensées).

______À part ça, la plume de Cindy Mezni est fluide, agréable et personnalisée (comprenez par là qu'il y a certaines touches qui nous font penser que l'auteure s'est personnellement impliquée selon les réflexions des personnages). J'ai aimé, parce qu'elle a su me transporter, me faire sourire, me faire stresser (notamment à cause de ce que Travis fait dans les derniers chapitres, car l'action est là, tout s'enchaîne, il n'y a pas de temps de pause, et l'héroïne est vraiment mise en danger).

______En bref, un roman intéressant et original, que j'ai pris plaisir à lire. Des personnages complexes qu'on apprécie suivre, un monde dépaysant qui permet de voir de nouvelles choses, et une plume fluide qui nous fait entrer dedans avec douceur et fermeté. D'ailleurs, cette dernière m'a donné envie de m'intéresser à d'autres livres de l'auteure, que je ne connaissais que de nom jusque-là.
Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni











*****

Chroniques des partenaires : Lire une passion ; Book Attitude.


Le Dernier Espoir - Tome 1 : Les Dangers de l'Ombre, Cindy Mezni

« C'était une des choses qui faisait que je détestais les petites villes. Dans tous ces endroits, les gens avaient si peu de choses à faire, si peu de distractions possibles, qu'ils s'occupaient des affaires des autres et racontaient des histoires rien que pour échapper à la routine de leur triste existence. »


« Tu sais, il y a deux catégories de secrets. Ceux qui ne peuvent être révélés et ceux qu'on ne veut pas révéler. Il y en a certains que je souhaite te confier mais que je ne peux pas te dire, et il y en a d'autres que je pourrais te dévoiler mais que je ne désire pas te confier. Celui-ci fait partie de la seconde catégorie. »


« On ne résout pas les problèmes en les fuyant. Au contraire, il faut les affronter pour les surmonter. »

Tags : Le Dernier Espoir - Cindy Mezni - Auto-édition - Fantastique - Service-Presse - E-Book

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.85.193) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse