À Tout Jamais, Nicholas Sparks

À Tout Jamais, Nicholas Sparks


À Tout Jamais, Nicholas Sparks

Titre : À Tout Jamais
Auteur : Nicholas Sparks
Genre : Romance
Nombre de pages : 212
Éditions : Robert Laffont (Pocket)
Année : 1999
Prix : 6,50




À Tout Jamais, Nicholas Sparks

Chaque mois d'avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C'était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes, Jamie Sullivan avait le don de l'agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l'inviter...

À Tout Jamais, Nicholas Sparks


____Tout d'abord, je tiens à lancer un petit avertissement : si vous n'avez jamais lu la quatrième de couverture ou de résumé de ce livre, ne la lisez surtout pas ! Elle révèle tout en quelques lignes, et ça pourrait déranger certains. Pour ma part, j'avais vu le film avant et connaissait donc l'intrigue, mais cela ne gâche en rien l'écriture de l'auteur.

____Passons donc à la chronique en elle-même ! Je la fais sur une relecture (j'ai du mettre trois heures à peine), et je vous préviens, cela prend aux tripes ! C'est doux, chaud, émouvant... Bref, c'est un coup de c½ur (et un coup au c½ur, soyons francs).


____Tout d'abord, la couverture de cette version Pocket est très agréable, elle est empreinte de sensibilité et de douceur, et si ce n'est pas ce qui m'a fait acheter le livre, elle contribue cependant à attiser l'intérêt qu'on peut avoir pour lui.


____L'intrigue, ensuite, en elle-même, peut paraître assez banale : une petite ville de Caroline du Nord, un jeune homme, Landon, légèrement je-m'en-foutiste et une jeune fille, Jamie, douce, discrète et un peu en décalage par rapport aux autres élèves de son âge. Ils se connaissent depuis longtemps : Landon et ses amis se moquent sans cesse de Jamie, fille du pasteur et qui tient toujours contre elle sa bible usée et âgée. Seulement, ils vont être contraints de se côtoyer plus souvent, et ils vont finir par faire réellement connaissance, le jeune homme réalisant ses erreurs de jugement... Seulement, c'est aussi bien plus que ça, cette histoire. C'est l'évolution de Landon que l'on suit, son avancée vers la maturité, vers l'âge adulte. C'est décrit à la fois simplement et avec beaucoup de sensibilité, ce n'est jamais « niais » comme on pourrait avoir peur, c'est toujours frais et ça sonne vrai. On ne voit pas les pages défiler, et on s'attache très vite à Landon qui, sous ses airs « rebelles » est en réalité très sensible et très intelligent. Jamie, que l'on connaît à travers le jeune homme, nous touche également, et plus elle s'ouvre à lui, plus on l'apprécie. Elle est très ouverte, et se préoccupe peu de ce que les autres peuvent dire sur elle.

____Et doucement, on ressent leurs liens se resserrer, on voit leurs points communs qui sont plus nombreux qu'il n'y paraît de prime abord, et leur relation passe à un autre stade... On s'y attendait, mais la façon de raconter de Nicholas Sparks est très naturelle, très fluide, et on ne s'ennuie jamais même s'il n'y a pas, en soi, réellement d'action.
La fin, parce que je ne peux pas ne rien dire dessus, même si je vais essayer de ne pas vous en dire trop, est très prenante. Je pleurs à chaque fois en lisant certains passages, toujours les mêmes, qui touchent en plein c½ur. Les mots de l'auteur sont des flèches qui nous transpercent et nous bouleversent, de par leur sensibilité et leur véracité.


____Je vais m'arrêter là, parce qu'à chaque ligne j'ai peur de vous en dire trop, et parce que sinon je pourrais encore en parler très longtemps et totalement vous ennuyer ! Pour conclure et résumer, je dirais donc que c'est un livre plein de sensibilité et de douceur, mais aux accents de vérité et de réalité également. Je le recommande vivement car cette histoire m'a chaviré le c½ur, et qu'elle mérite d'être lue et partagée.
 
À Tout Jamais, Nicholas Sparks











***

Chroniques de Partenaires : L'Eden des Rêves ;


À Tout Jamais, Nicholas Sparks

« Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste, seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ? »
 
« Cela n'a pas duré aussi longtemps qu'il me faut pour le raconter, et ce n'était certainement pas un baiser comme on en voit au cinéma, mais ce fut extraordinaire. Au moment où nos lèvres se sont rejointes, j'ai su que j'en garderais le souvenir à jamais. »
 
« - Et tu n'as pas peur ?
[...]
- Si, tout le temps.
- Alors pourquoi ne le montres-tu pas ?
- Ça m'arrive. Mais seulement quand je suis seule.
- Pourquoi, tu n'as pas confiance en moi ?
- Si, mais je sais que tu as peur, toi aussi. »
 
« Je venais tous les jours. Le temps semblait à la fois se ralentir et s'accélérer. »


Tags : Romance - Nicholas Sparks - Pocket - Robert Laffont

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Comments :

  • SnowWhiteOfMoon

    27/12/2013

    Une lecture très agréable ! Et le film est juste magnifique !!!

  • Regina-Falange

    15/12/2013

    je n'avais pas trop accroché au film (je sais, je suis une des rares lol) mais j'aimerai bien tenter le livre, tous comme les autres romans de cet auteur

Report abuse