Comme un Rêve

Comme un Rêve


(A retrouver sur x-x-like-a-dream-x-x)


Comme un Rêve

Titre : Comme un Rêve
Auteur : Céline R.P. Bessonnet, 20 ans
Genre : Réaliste, Amitié (fiction originale)
Volume : 4 Tomes (Premier tome terminé ; Deuxième tome en réécriture ; Troisième et quatrième tomes en projet)
Etat : En cours d'écriture
Nombre de chapitres : Tome 1 : 8 chapitres ; Tome 2 : 18 chapitres
Une musique à écouter pendant la lecture ? I'm Only Me When I'm With You, Taylor Swift


Comme un Rêve

"Les amis sont les anges qui vous soulèvent lorsque nos ailes ne se souviennent plus comment voler."

Inconnu




Le lycée est une période qui varie pour chaque personne : certains le vivent bien, d'autres se posent des questions essentielles liées à la maturité que l'on gagne, d'autres encore vivent un enfer. Il y a une chose, cependant, qui aide à traverser toutes les étapes de cette époque : l'Amitié. Celle avec un grand A, et qui vous sauve souvent. C'est ici l'histoire de Lucie, jeune fille simple et pleine de vie, qui traverse une année riche en rebondissements et qui va se rendre compte que l'amitié est ce qui compte le plus pour surmonter les épreuves que la vie nous impose.


Comme un Rêve

Céline R.P. Bessonnet, 20 ans

Pourquoi cet univers ? Parce qu'on vit tous des choses plus difficiles, à certains moments, et que nos amis sont toujours là pour nous aider. J'ai écris cette histoire pour m'aider au départ, pour extérioriser tout ce que je contenais en moi, maintenant je la continue pour le plaisir d'écrire, et parce que je la dédie à tous ceux qui comptent pour moi.
D'autres projets d'écriture ? J'en ai deux, surtout, qui sont sur mon PC : une histoire sentimentale, et une histoire fantastique. Sinon, j'ai un blog où je mets un peu de tout : des nouvelles, des textes sur des sujets qui me touchent, des petites réflexions que je me fais, etc. (Celine-RP-Bessonnet). Enfin, j'écris une histoire détente, une sorte de série policière humoristique (LovelySecretsGirls) mais qui est en pause pour le moment.
Un dernier mot ? Je remercie Karolyn, que j'ai rencontré au tout début de cette aventure et qui m'a beaucoup aidé et qui, au fil des commentaires, est devenue une très bonne amie, talentueuse auteure également. Merci de m'avoir proposé cette chronique, et je suis contente de tenir ce blog avec toi ♥






Comme un Rêve

______L'habillage du blog est toujours soigné, dans des couleurs assez neutres et pourtant personnalisées (marron chocolat, brun / doré, blanc et marron foncé). En effet, le fond du blog est un montage fait par l'auteure elle-même. En fait, toutes les images de son blog sont d'elle, souvent agrémentées d'un logiciel photo qu'elle maîtrise bien (vous l'aurez compris, j'aime ses montages ^^).

______Ensuite, la présentation des chapitres. Elle aussi est soignée, disposée de façon "roman" si je puis dire, ce que j'apprécie beaucoup (on a l'impression de lire un vrai roman, et non une simple fiction mise en ligne sur internet). L'écriture est lisible et ses chapitres sont agréables à lire car ils sont aérés : l'auteure sépare la narration des dialogues par des sauts de ligne et met même une autre couleur pour ces derniers (du blanc sur un fond marron, ça ressort bien mais ça ne fait pas mal aux yeux).

______En ce qui concerne l'orthographe, je suis sa bêta-lectrice, alors forcément, je relève quelques fautes. Mais rien de dramatique : ce sont souvent des "s" ou des accents qui ont disparu. Cela relève plus de l'inattention que d'autre chose car on voit que l'auteur se relit avant de poster ses chapitres. Je trouve aussi des virgules mal placées mais là-dessus, je peux certifier que c'est coton de savoir où bien les mettre. Donc en bref, pas grand-chose à dire au niveau de la maîtrise de la langue française : elle est bonne.

______Passons à l'écriture et à tout ce qui s'y apparente : le style, la syntaxe, le vocabulaire. L'auteure a un style d'écriture fluide, ce qui nous permet d'entrer facilement dans l'histoire. Elle a un style qui touche beaucoup aux sentiments et à la psychologie, et rien que ça, c'est déjà très prenant. On sent que les mots viennent aisément et qu'elle est à l'aise avec son histoire, les faits et ses personnages. Et comme Céline utilise la première personne du singulier, elle nous permet de nous identifier plus facilement à Lucie. Le vocabulaire est varié et très compréhensible.

______L'histoire en elle-même est relativement simple : Lucie, ado ordinaire, est, par la suite de soucis familiaux, envoyée dans un internat... de mecs ! Déjà juste là, on peut craindre pour sa santé. C'est vrai, quoi : des mâles en chaleur avec une seule fille un peu perdue, il y a de quoi se poser des questions. Mais elle va rencontrer des gens qui vont faire de sa vie un paradis... ou un enfer, au choix. La psychologie des personnages est bien développée, et on s'aperçoit au fur et à mesure de l'histoire que chacun a un secret, à commencer par le beau gosse et la garce de service. Ils sont tellement à l'opposé tous les deux qu'on peut réellement se demander ce qui les lie à part des connaissances de leurs parents. Eh non, visiblement, il y a anguille sous roche (et ça fait des mois que je me pose la question : quoi, nom d'un chien ?). L'auteure garde un suspens constant et n'en démord pas : elle l'entretient d'ailleurs très bien. Impossible de savoir ce qu'il va se passer dans le prochain chapitre tant qu'on ne l'a pas lu. En plus, Lucie pourrait être n'importe laquelle d'entre nous. On se met facilement à sa place, ce qui nous attache encore plus à l'histoire et ses personnages.

______En parlant des personnages, c'est vrai qu'ils sont nombreux et qu'on peut parfois se perdre. Au début surtout, parce que ne les connaissant pas, on a peut-être du mal à les discerner. Néanmoins, ils sont divers et variés et ont chacun leur personnalité. Je dirai même plus que, connaissant l'histoire et la raison de la création de certains, je me sens encore plus proche d'eux, de leur monde, de leur mentalité. Et bien sûr, je m'énerve souvent après certains, justement pour leur mentalité qui me fait froid dans le dos, leur caractère irritant et dégoûtant. Mes petits préférés sont Lucie & Alex : je me sens proche de Lucie tandis qu'Alex est d'une complexité qui me plait énormément. Un jour, il est excécrable avec Lucie, méchant et mesquin ; le lendemain, il est souriant, amical et protecteur. De quoi devenir dingue... Emilie m'intrigue énormément, autant par ses manigances que par sa méchanceté naturelle, et je veux savoir pourquoi elle est devenue comme ça. Il s'est passé quelque chose, forcément... Et je finirai bien par savoir ce que c'est ! Même si c'est par la lecture du chapitre qui nous dévoilera tout, héhé.

______Dernier point ("last but not least", comme disait mon prof d'histoire de terminale), l'auteure prend le temps de répondre à ses lectrices, chose que je trouve essentielle dans le bon fonctionnement d'une histoire. Elle répond aux commentaires & aux suggestions qu'on lui fait, même si ça prend du temps et qu'elle en manque. Elle est très présente pour ceux qui la suivent, et discute facilement, de tout et de rien. Céline est une personne très agréable avec qui on peut parler et partager en toute liberté. Et ça, vu les mentalités d'aujourd'hui, c'est une qualité inestimable !
Comme un Rêve






Comme un Rêve

"Le vendredi soir avant que je ne parte, Alex avait semblé vouloir me dire quelque chose mais il s'était ravisé. De toute façon, je n'étais plus certaine de vouloir entendre ses excuses si c'était pour qu'il redevienne un parfait crétin la semaine suivante. Jouer au yoyo avec les sentiments des gens, c'était quelque chose que je ne supportais pas. Personne ne devrait avoir le droit de s'amuser à ça. Je lui avais laissé des chances, il les avait repoussées unes à unes."


"Même mes amis n'avaient pas ma confiance d'office. C'est quelque chose de précieux, qui se mérite. Qui s'entretient. Parce que si on perd la confiance de quelqu'un, si on trahi une personne, on peut la détruire complètement. Donner sa confiance à quelqu'un, c'est comme lui donner une part de soi-même. C'est lui donner un pouvoir sur nous, et ce n'est pas quelque chose que l'on fait automatiquement. C'est rare d'accorder une pleine confiance à une personne, et une fois qu'on l'offre, l'autre se doit de la conserver et de la protéger."


"Alex finit par se lever, et me demanda si je voulais qu'on aille discuter un peu. J'acceptai, car même si je restais prudente, j'avais décidé de lui offrir une seconde chance. Toutefois, avant de déposer mon plateau, je pris mon verre remplie d'eau la plus fraîche que nous avions a disposition et, avec un sourire mesquin, je le lançai en pleine figure d'un Alex ébahi.
- Maintenant, je peux accepter tes excuses."





Comme un Rêve

(Bannière faite par Karo, exclusivement pour l'histoire de Céline R.P. Bessonnet.)

Tags : Comme un rêve - Céline R.P. Bessonnet - Réaliste - Fiction originale

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.66.51) if someone makes a complaint.

Report abuse