L'histoire sans fin, Michael Ende

L'histoire sans fin, Michael Ende


L'histoire sans fin, Michael Ende

Titre : L'Histoire sans fin
Auteur : Michael Ende
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 535
Éditions : Stock - Le livre de poche
Année : 1979
Prix : 7,22 ¤


L'histoire sans fin, Michael Ende

Bastian, un garçon de dix ans, déroba un jour un livre ancien qui le fascinait et se réfugia au grenier pour le lire. Un livre pas comme les autres... Il y était question d'un pays fantastique où vivaient une toute petite impératrice, des elfes, des monstres, un garçon à la peau verte... Un pays menacé de mort et rongé par un mal étrange. Et voilà que Bastian, irrésistiblement, entrait dans l'histoire, une histoire fantastique qui recommençait avec lui, L'Histoire sans fin...


L'histoire sans fin, Michael Ende

______Livre jauni, odeur du vieux, couverture d'époque... rien de tel pour me donner envie de lire un roman. Si en plus c'est un fantastique très connu, dont j'ai adoré l'adaptation cinématographique et dont j'ai entendu beaucoup de bien, je ne peux clairement pas résister. C'est donc avec cet état d'esprit que j'ai ouvert « L'histoire sans fin ». La couverture de cette édition reprend une image du film où l'on voit le petit garçon, Bastien, tenir le livre de l'histoire sans fin.

______Je dirais qu'il y a deux parties dans ce livre : la première où l'on suit le récit à travers Bastien, jeune garçon de dix ans, un peu enrobé et solitaire, qui dérobe un livre qui l'intrigue à un vieux bibliothécaire bougon. Il va ensuite se cacher dans le grenier de son école, honteux de son acte. Il plonge ensuite dans le récit fabuleux de l'histoire sans fin, sans se douter une seconde de ce qu'il va découvrir et d'à quel point il va être impliqué dedans. Cette partie suit plus ou moins le film, et je l'ai lue assez rapidement car j'en connaissais une bonne partie. La seconde partie est assez différente, et plus faite de découverte et de paysages fabuleux.

______Dans la première partie, nous suivons en parallèle l'histoire de Bastien, pourquoi il se cache et ce qu'il vit pendant sa lecture, et celle du pays fantastique qui est racontée dans le livre. Nous découvrons l'intrigue de cette histoire, la destruction progressive de ce pays aux milles paysages différents, et à la grande quête d'Atréju, un jeune garçon à la peau verte, chargé de mission par la petite Impératrice qu'il faut sauver. Les actions sont très présentes, il y a beaucoup de rebondissement et j'ai été plongée dans l'histoire, tournant les pages sans m'en rendre compte. Les paysages et les personnages qu'on rencontre sont très variés, et c'est agréable d'être plongé dans ce monde. Et plus on avance, plus les complications surgissent, car Bastien se trouve mêlé d'une façon inattendue à cette histoire... et c'est un vrai casse-tête. Il y a beaucoup d'énigmes, et on se pose beaucoup de questions, ce que j'ai adoré. La fin de cette partie m'était assez inattendue, pour le coup, car elle se démarque du livre où cette fin est largement bâclée !
 
RISQUE DE SPOILERS

______En ce qui concerne la seconde partie, je suis beaucoup plus mitigée. Nous suivons le chemin de Bastien dans le nouveau pays Imaginaire qu'il créer en émettant des désirs. Il ne choisit pas totalement ses désirs, certains sont là, présents en lui, et se réalisent car la petite Impératrice lui a confié son emblème, le médaillon AURYN. Mais cela à un coût, que l'on comprend nous assez vite : chaque désir réalisé entraîne la perte d'un de ses souvenirs d'humain.

______Nous traversons d'innombrables paysages et lieux, rencontrons divers personnages tous différents les uns des autres, et cela en suivant les descriptions très précises que réalise Michael Ende. A ce niveau là, je trouve qu'il est réellement très doué, les passages de découverte de nouveaux lieux/personnages sont très riches en description, et se les imaginer nous est plus aisé grâce à cela (et heureusement d'ailleurs, car les créatures du monde imaginaire sont parfois très farfelues !). Sauf qu'à un moment, les descriptions, on s'en lasse. Il y a tellement de lieux différents que toute la seconde partie n'est quasiment que remplie de ces descriptions. D'un autre côté, sans celles-ci nous serions réellement perdus dans ce monde.

______Autre bémol pour moi, c'est ce que devient Bastien dans ce monde. Au départ, j'étais heureuse de faire route avec lui, mais plus on avance, plus ses désirs sont égoïstes (même ceux qu'il réalise soi-disant pour les autres) et plus il devient exigeant et assoiffé de pouvoir. On en oublie qu'il est un petit garçon de dix ans, et cela m'a perturbé par instants. Plusieurs fois je me suis retenue d'envoyer balader le livre parce que j'étais agacée de son comportement. Cependant, la fin relève le reste et j'ai même été émue au dernier chapitre.

______En résumé, ce livre est très intéressant au niveau des descriptions de mondes fantastiques, et c'est aussi un grand hymne à l'imaginaire, au droit de rêver. Certains passages m'ont réellement parlé et touché. Par contre, surtout pour la deuxième partie, il faut être friand de grandes descriptions et assez patient pour en venir à bout, et ne pas avoir peur des maux de tête, car beaucoup de mystères pèsent sur ce monde. J'ai tout de même apprécié cette lecture, même si je suis également heureuse d'être arrivé au point final.
L'histoire sans fin, Michael Ende








L'histoire sans fin, Michael Ende

« Je voudrais bien savoir, se dit-il, ce qui se passe réellement dans un livre, tant qu'il est fermé. Il n'y a là, bien sûr, que des lettres imprimées sur du papier, et pourtant – il doit bien se passer quelque chose puisque, quand je l'ouvre, une histoire entière est là d'un seul coup. Il y a des personnages, que je ne connais pas encore, et il y a toutes les aventures, tous les exploits et les combats possible – parfois surviennent des tempêtes, ou bien on se retrouve dans des villes et des pays étrangers. Tout cela est d'une façon ou d'une autre à l'intérieur du livre. Il faut le lire pour le vivre, c'est évident. Mais c'est déjà dans le livre, à l'avance. Je voudrais bien savoir comment. »

Tags : L'Histoire sans fin - Michael Ende - Editions Stock - Le Livre de Poche - Livres - Fantasy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.159.85.193) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Bibliotheque-de-la-Tour

    08/04/2015

    J'ai beaucoup aimé, moi j'ai la nouvelle édition de Hachette, elle est trop belle
    #Elodie

Report abuse