Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward

Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward


Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward

Titre : Intuitions – Tome 1 : Intuitions
Auteur : Rachel Ward
Genre : Science-Fiction, Thriller
Nombre de pages : 331
Éditions : Michel Lafon
Année : 2010
Prix : 15,95 ¤


Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward

Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu'elle croise. C'est le jour où sa mère décède qu'elle en comprend la signification : il s'agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu'au jour où elle rencontre Spider...

Alors qu'ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront les seuls survivants de l'attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.
Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu'elle peut lire en Spider ?

Que faire d'un don quand il est maudit ?


Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward

______Le livre présente une couverture simple mais intrigante : on y voit un ½il violet avec des chiffres qui l'entourent. La signification devient évidente à la lecture : ce sont en effet les fameux chiffres que voit Jem.

______L'histoire est simple : Jemma, dite Jem, 15 ans, a toujours vécu à l'écart du monde parce qu'en regardant les gens dans les yeux, elle y lit leur date de mort. Mais un jour, elle fait la rencontre de Spider, une jeune Noir de son âge et tout change : elle a beau savoir quel jour il va mourir, elle s'attache à lui malgré elle. Alors qu'ils se baladent près de la Grande Roue de Londres, Jem est témoin d'un étrange spectacle : plusieurs personnes ont la même date inscrite au-dessus de la tête. Et cette date, c'est le jour-même. Jem comprend alors que quelque chose de grave va se passer et elle prend la fuite avec Spider. Quand ils sont hors de danger, Jem se croit tirée d'affaire mais ils voient tous les deux la Grande Roue exploser. Les caméras de surveillance du parc les ayant repérés, ils sont pourchassés par la police, n'ayant plus que leur courage et leur amitié pour survivre...

______Rachel Ward nous offre des personnages aussi attachants que réels, voire même agaçants pour certains. Jem est une ado en difficulté de 15 ans, recueillie à la mort de sa mère par une famille d'accueil. Sa réalité : les chiffres, et le terrible message qu'elle lit en eux. De ce fait, elle se tient à l'écart du monde, ne voulant s'attacher à personne. Mais quand elle rencontre Spider et sympathise avec lui, elle se rend alors compte de tout ce qu'elle a manqué... et de ce que signifie le mot « amitié ». Je me suis rapidement attachée à Jem de par sa mise à l'écart du monde qui l'entoure. Qu'elle ne veuille pas se mêler aux autres ou qu'on l'en empêche, elle est le mouton noir et c'est ce qui m'a fait l'apprécier, mon vécu se rapprochant du sien sur certains points. Après par contre, sa façon de parler est assez spéciale.

______Spider est noir, grand et maigre, au parler franc et à qui on s'attache vite. Gamin des rues, il n'a plus que sa grand-mère, Val, et va « tirer des voitures » lors de leur fuite, à lui et à Jem. Optimiste, il vit au jour le jour et ne s'encombre pas des regrets du passé. Val, la grand-mère aussi étrange qu'aimante, va tout de suite apprécier Jem et deviner qu'elle a un don. Toujours présente mai néanmoins en retrait, elle va leur être d'un grand secours. Quant à Karen, la mère adoptive de Jem, elle est bien plus terre-à-terre et ne croit pas Jem un seul instant quand celle-ci lui parle de son don maudit. À ce moment, bien que je comprenne sa réaction, j'ai eu envie de la gifler : comment pouvait-elle accuser Jem de mentir sur un sujet pareil, surtout après tout ce qu'elle avait vécu ? Karen a un bon fond bien qu'elle soit énervante par moments. Et enfin, Britney : personnage insolite mais que j'ai beaucoup apprécié, c'est une jeune fille compréhensive et rebelle qui va aider Jem dans un moment critique. Agaçante au premier abord, elle se révèle être une alliée précieuse.

______Je ne sais pas si j'ai un moment préféré car le livre est très prenant. On est plongé au c½ur du problème dès le premier chapitre, et il y a toujours des moments de tension intercalés avec des moments de calme qui sont de courte durée, ce qui rend la lecture à la fois douce, palpitante et agréable. Une fois la fuite engagée (et même l'amitié Spider – Jem), impossible de lâcher le bouquin. Autrement dit, on est tenu en haleine de bout en bout, Rachel Ward maîtrisant parfaitement le suspense. On veut toujours en savoir plus, et la fin, bien qu'annoncée dès le premier chapitre, est tellement brusque qu'elle en laisse un goût amer dans la bouche (l'évènement se déroule en effet seulement sur quelques lignes). J'ai été secouée, moi qui reste relativement calme d'habitude, et j'ai terminé le livre avec une boule au ventre, ne pouvant ouvrir le deuxième tome que deux jours après la fin de la lecture du premier. Ça fait bizarre, mais ça prouve à quel point le livre m'a touchée.

______La seule chose que je reproche à l'auteure, c'est d'avoir utilisé le « on » de façon systématique. Certes, ça colle à la façon de parler et d'être de Jem, mais littéralement, ça ne respire pas vraiment la classe... Et ça m'a dérangée. « On prit / On mangea », berk, très peu mon trip. Mais à part ça, le style de l'auteur est relativement simple et se lit bien. Ce n'est pas exceptionnel, mais ça se lit bien.

______En bref, un livre trépidant et prenant, rempli de réalités et d'actions, dont on ne se détache pas avant la fin de la lecture malgré un emploi systématique du « on » qui peut déranger.
Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward





 

*****


______Je ne peux pas dire que j'ai adoré ce livre, mais je l'ai quand même apprécié. J'ai eu beaucoup de mal à m'y mettre au départ, buttant sur le langage utilisé par le personnage principal et sa façon d'être. Cependant, à force de persévérer et surtout intriguée par le mystérieux « don » de Jem, j'ai fini par accroché. Si je ne classerais pas cette saga dans mes préférées, j'ai tout de même envie de lire les deux autres tomes qui la composent.

______Tout d'abord, j'ai eu envie de découvrir cette histoire car le résumé m'intriguait et que plusieurs amies avaient déjà lu et aimé ce livre. De plus, la couverture est plutôt jolie, avec ce ½il violent entouré de numéros. C'est une image qui reflète bien le don de Jem : celui de voir la date de la mort d'une personne en la regardant dans les yeux.

______En ce qui concerne le concept de cette histoire, à savoir l'étrange pouvoir de Jem, j'ai trouvé l'idée très intéressante car peu exploitée pour l'instant. Jem a ce don maudit, mais ne peux pas le contrôler, elle n'agit pas dessus, elle se contente de le subir. Même si au départ je ne m'attachais pas réellement à elle, j'ai rapidement compris le poids qui reposait sur ses épaules et ses efforts pour s'en détacher : éviter les gens, fuir, n'en faire qu'à sa tête, etc. Savoir le jour de la mort d'une personne, c'est une responsabilité très lourde à porter, et on comprend aussi pourquoi elle tient à garder secret ce qu'elle voit. Elle n'a pas à accepter une destinée ni à contrôler son pouvoir, elle doit apprendre à vivre avec et à le supporter.

______J'ai commencé à mieux la cerner à partir du moment où elle reconnait s'attacher à son nouvel ami, Spider. Peut-être aussi parce qu'avant, elle fonctionnait trop différemment de ma propre manière d'être, ce qui ne m'empêchait pas de vouloir poursuivre ce livre. Il est plus difficile de s'investir dans une lecture où on ne s'identifie pas au personnage principal, mais l'auteur, de par les nombreux rebondissements, à su tout de même capter mon attention. Et finalement, au fur et à mesure de la fuite des deux amis, de leur « épopée » à travers les villes, Jem commence à se livrer, à se laisser approcher, non seulement par Spider, mais également pas le lecteur. On la comprend mieux, on se dit que finalement, elle n'est pas si marginale que ça. Sa vie l'a obligée à se construire une carapace pour éloigner les autres, et c'est ce qui fait qu'au début j'ai eu tendance à rester loin d'elle. Puis à la fin du livre, je me suis rendue compte que je m'étais réellement attachée à son personnage. La vie ne la pas épargnée, et lorsque sa carapace vole en éclat, pour le meilleur comme pour le pire, on la découvre telle qu'elle serait sans son lourd fardeau. Malheureusement, il reste omniprésent tout le temps, et lui détruit ses rêves et ses espoirs. On se doute de la fin dès le début, mais ce n'est pas pour autant que ça ne nous bouleverse pas. Quand à la toute fin, je dois reconnaître qu'elle m'a beaucoup surprise. J'ai trouvé la révélation très bien trouvée, la chute très bien amenée.

______Il y a donc beaucoup de points positifs dans ce livre, et je ne regrette pas de l'avoir lu en entier. Je ne vais pas me jeter sur les suites comme pour d'autre saga, mais je les notes dans ma wish-list.
Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward






***

Chroniques des partenaires : April the Seven ;


Intuitions - Tome 1 : Intuitions, Rachel Ward

« - Descends, enfoiré ! Tu vas tomber.
Tout sourire, il fit volte-face vers moi, prêt à me rejoindre. Nos regards se croisèrent et on se fixa un instant, ses yeux me renvoyant l'amour que je lui exprimais. On serait heureux.
C'est alors que son pied glissa sur la pierre humide et qu'il perdit l'équilibre.
Il vacilla un quart de seconde, sans me quitter des yeux, battant des bras dans tous les sens... et il disparut, happé en arrière, l'air surpris.
Ça se passa si vite que ça ne me parut même pas vrai. Je ne criai pas, même si, en bas, quelqu'un hurla. Je me contentai de le regarder cabrioler dans les airs, battant désespérément des bras, comme s'il cherchait à s'accrocher à quelque chose.
Il n'atteignit pas le square. Sa chute fut interrompue par le toit où il atterrit sur le dos, bras et jambes écartés, sans vie. Je le regardai dans les yeux pour la dernière fois. Ils restaient grands ouverts, étonnés, pourtant ils ne me voyaient pas. Il n'y avait plus personne derrière.
Son numéro avait disparu. »

Tags : Intuitions - Rachel Ward - Éditions Michel Lafon. - Livres - Science-Fiction

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.212.30) if someone makes a complaint.

Comments :

  • La-Malle-A-Livres

    08/04/2014

    Marie l'a lu si son avis vous intéresse : http://la-malle-a-livres.skyrock.com/3193132505-Intuitions.html et http://la-malle-a-livres.skyrock.com/3193874875-Chaos.html

    Célia

  • lecture-selon-une-rousse

    07/03/2014

    J'ai relu vos deux avis, en effet une à l'air de l'avoir plus apprécier que l'autre, et vous avez accroché à peu près au même moment :D, je vais le prêtez à des amis pour voir ce qu'ils en pensent .

  • lecture-selon-une-rousse

    07/03/2014

    Ah oui, j'avais pas v pour la config :D, Oui tu as tout résumé ! Elle était trop agaçante pour moi, le fait que tu pensais pareille au début et que ton avis à changé , tu m'as donné envie de le re-lire, mais je vais attendre un peu, car pour l'instant j'ai que des pensée négative de ce livre, et ça risque de m'influencer..
    Merci
    Garance

  • plumes-de-reve

    07/03/2014

    lecture-selon-une-rousse wrote: "en ce qui me concerne je n'ai pas tu tout aimée ... je ne l'ai même pas fini...
    "

    Je voulais te répondre sur ton blog, je ne peux pas à cause de ta configuration, zut lol
    J'ai lu ton avis, et je comprends pourquoi tu ne l'as pas terminé. Le langage de Jem est parfois difficile à suivre, et le "on", franchement, ça fait très racaille comme tu dis. Ca m'a dérangée aussi. Après, au bout de quelques chapitres, je suis arrivée à passer outre et à m'attacher aux personnages, pas tant pour leurs caractères exceptionnels, mais plus par rapport à la chasse à l'homme qu'ils subissent, à la relation qui naît entre eux, à l'instinct de survie qui les anime. Et puis il y a des scènes qui peuvent choquer, pas pour la vulgarité, mais pour la brutalité de l'événement. Et puis je suis bien arrivée à me mettre à la place des héros aussi =)
    Karolyn

  • lecture-selon-une-rousse

    04/03/2014

    en ce qui me concerne je n'ai pas tu tout aimée ... je ne l'ai même pas fini...

Report abuse