La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë

La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë


La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë

Titre : La Châtelaine de Wildfell Hall
Auteur : Anne Brontë
Genre : Drame romantique
Nombre de pages : 303
Éditions : Le Grand livre du mois (1998)
Année : 1964
Prix : 18,00 ¤ (Amazon


La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë

Une jeune femme, accompagnée de son petit garçon, s'installe au manoir de Wildfell Hall. Aussitôt les rumeurs commencent à courir dans la région. Qui est cette belle inconnue ? Pourquoi mène-t-elle une existence solitaire ? Aurait-elle fui par hasard un mari brutal, coureur de jupons, dénué de principes ? Et refusera-t-elle toujours de chercher un peu de réconfort auprès d'un homme meilleur ?


La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë

______Comme vous pouvez le constater, ce n'est pas la couverture qui m'a attirée dans ce livre. En effet, elle est vraiment très peu attirante, selon moi, avec ces couleurs de mauvais gouts. Cependant, il était avec deux ½uvres des s½urs Brontë : Jane Eyre et Les Hauts de Hurlevents. Ayant lu ces histoires, j'ai eu envie de découvrir l'univers de la troisième des s½urs. De plus, on y voit la place de la femme à cette époque sous différents aspects : la femme amoureuse, la femme passionnée, la femme mariée, la femme indépendante, la femme courtisane, la jeune femme, etc.

______Si j'ai eu quelques difficultés à me mettre à fond dans ce livre, ce n'était pas pour l'histoire en soit, mais par le vocabulaire qui datait un peu. Cependant, une fois habituée, j'ai vraiment craqué pour ce livre. J'ai été entraînée dans l'histoire, j'ai voulu percer à jour les secrets d'Helen, à l'instar de Gilbert. On suit leur rencontre, leurs échanges, on tombe amoureux de leur histoire. Puis on est choqué, et révolté. On s'insurge contre les colporteurs de ragots qui finissent par faire leur chemin dans la tête de Gilbert, et qui, par un malheureux quiproquo, finit par y croire. Mais, bien heureusement, il va tout de même voir Helen, et c'est ainsi qu'on est plongé dans son histoire à elle. Sa jeunesse, son mariage, ses désirs, ses craintes, sa force. C'est un personnage très complet, qui a des valeurs qu'elle défend envers et contre tous, et qui a le malheur de suivre son c½ur une fois de trop. Une fois que j'ai commencé la lecture de son journal, je n'arrivai plus à lâcher le livre. J'étais prise dans l'histoire, emballée par ses mots, et entraînée à travers son récit. On croit que tout s'arrange, puis un nouveau rebondissement fait que mon c½ur a paniqué, et j'ai dévoré les dernières pages tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement. Je ne regrette pas du tout cette lecture, et je la conseille fortement à tous ceux qui aiment le romantisme anglais de l'époque (XIXème siècle), car l'auteur, Anne Brontë, ne faillit pas à la réputation de ses s½urs et manie avec grâce sa plume.
La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë







La Châtelaine de Wildfell Hall, Anne Brontë

"On peut en apprendre plus long sur l'élévation et la profondeur d'une âme en regardant dans ses yeux, dans l'espace d'une heure, que pendant une vie entière lorsque l'autre est décidé à vous cacher son c½ur ou que vous n'avez pas l'intuition de le comprendre."


"Peut-être que les flèches de Cupidon étaient non seulement trop acérées mais qu'elles avaient des barbillons que je n'arrivais pas à arracher de mon c½ur."


"[...] je crois que l'espoir ne cesse qu'avec la vie."


"Puisque j'avais seule choisi mon sort, seule je devais en subir les conséquences."

Tags : La Châtelaine de Wildfell Hall - Anne Brontë - Editions Le Grand Livre du mois - Livres - Dramatique

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.66.51) if someone makes a complaint.

Report abuse