Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron


Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

Titre : Le Masque du Silence – Livre Un
Auteur : Charlène Gros-Piron
Genre : Fantastique, Romantique, Humoristique
Nombre de pages : 408
Éditions : Valentina
Année : 2012
Prix : 19,90 ¤
Site de vente : Boutique Valentina (Plus disponible en tome individuel mais en intégrale regroupant les 2 tomes)
Page Facebook de l'auteur : Charlène Gros-Piron - Auteur


Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

La famille Esperanza est une famille particulière, elle est issue d'une lignée maudite depuis 200 ans par Napoléon. Une génération sur deux est choisie pour recevoir le pouvoir.
C'est ainsi qu'Hélène, suite au décès de sa grand-mère, devient la détentrice du pouvoir. Elle qui n'a jamais désiré l'être, elle fera tout pour cacher ses dons à sa famille, grâce à l'aide de Fa, son chat garde-du-corps doté de parole qui est aussi son meilleur ami.
Mais lorsque des mèches blanches, signe qu'elle possède la magie, apparaissent dans ses cheveux, la colère éclate et Cybèle, la cousine d'Hélène devient sa pire ennemie.
Prisonnière d'un masque blanc la rendant totalement muette, Hélène découvre qu'elle est l'héritière du trône de la reine, à la tête de la société des enchanteurs. Seul le Prince Charmant pourra la libérer de ce masque... autant dire qu'Hélène n'est pas particulièrement ravie à cette idée.


Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

______Une couverture sublime, à la fois fraîche, simple et envoûtante. On s'attend à voir un masque, c'est vrai, mais c'est une mauvaise pioche ! Dans des couleurs pastelles, qu'elles soient brunes, blanches, ou rosées, le tout s'accorde bien et conserve le mystère de l'histoire, et de la couverture en elle-même.

______Hélène Esperanza est loin d'être une fille comme les autres, et elle le sait. Elle fait partie d'une famille d'enchanteurs, maudite depuis 200 ans par Napoléon lui-même. La magie est transmise à une génération sur deux, et l'enchanteresse Esperanza la possédant se voit porter un (magnifique) masque blanc, la rendant complètement muette. Seul l'homme de sa vie pourra lui retirer cette ½uvre d'art de son nez et lui rendre la parole. Son chat et garde du corps, Fasolasi Firenze, dit Fa, peut communiquer sans arrêt avec elle par un lien télépathique et transmettre ses paroles aux autres. Quand la grand-mère d'Hélène meurt, celle-ci se voit devenir la détentrice du pouvoir, chose que sa cousine Cybèle lui reproche et lui fait payer par des moyens... à la fois irréels, méchants, sadiques, mais efficaces. Mais Hélène ne s'arrête pas de vivre pour autant : elle porte ce fichu masque, tombe amoureuse, se rend dans l'École de la SE (Société des Enchanteurs), s'y fait un ennemi et deux meilleurs amis de son âge, et trois amis qui sont plus âgés et plus expérimentés qu'elle.

______Parlons-en, justement, de tous ces gens... Hélène est une jeune fille comme vous et moi, qui adore l'humour et le sarcasme et qui partage un lien exceptionnel avec son chat, Fa. On s'attache très vite à elle parce qu'elle a une façon de dire les choses assez particulière : à la fois franche et sarcastique, elle estime qu'elle n'a jamais de chance, et sa malédiction ne la fait pas mentir. Fa, quant à lui, est la personnification du sarcasme (dixit l'auteur, et c'est bien vrai !), et je me suis vraiment attachée à lui parce qu'à travers ses paroles, ses mimiques, ses manies, j'ai retrouvé mon propre chat. Et forcément, toute l'affection que j'éprouve pour mon animal ressemble énormément à celle qu'Hélène ressent pour Fa. Autant dire que j'ai trouvé le tout bien décrit et très réel. Presque palpable.

______Ensuite, nous avons Tino. Ah, lui... Beau gosse, gentil, mystérieux et silencieux, il participe aux mêmes cours d'escrime qu'Hélène, la soutient lors de la perte de sa grand-mère, et devient bien plus par la suite. Oh, que je les ai aimés, tous les deux ! Je me suis longtemps posé des questions sur Tino, dont l'une qui obtient une réponse vers la fin du livre, et une autre qui n'aura une réponse qu'à la toute fin du tome 2, si j'ai bien compris (pfiou, ça va être long à attendre). Ses silences alors qu'Hélène lui avoue certaines choses parfois irréelles et difficiles le rendent encore plus étrange à mes yeux, comme s'il connaissait le pot-aux-roses et laissait malgré tout Hélène nager dans l'incompréhension. D'où toutes mes questions à son sujet.

______Il y a aussi Le Prince Arthur et La Princesse Catherine, les Souverains actuels de la SE en attendant la Colombe-Tigre et l'Agneau-Loup, les deux futurs monarques. Gentils, compréhensifs et protecteurs, ils vont aider Hélène dans son apprentissage et son acceptation de la magie, qu'elle refuse obstinément d'utiliser. Puis vient Anoiraud, maître d'armes sadique, froid, sarcastique, et protecteur d'Hélène, un peu étrange mais tout à fait dans son élément. On finit par l'apprécier bien qu'il soit un véritable tortionnaire auprès d'Hélène parfois, car il est vrai qu'il a des façons... douloureuses de faire comprendre à Hélène que sa magie n'est pas un fléau. Il y a encore Mathilde et Léopold, les deux meilleurs amis d'Hélène : gentils, pleins d'humour et de ressources, ils redonnent à Hélène sourires et espoirs. Je les aime bien tous les deux, ils forment un beau duo. Quant à William, c'est un camarade de classe d'Hélène, qu'il hait sans véritable raison, si ce n'est qu'il n'aime pas l'idée qu'elle puisse un jour le diriger. Il la provoque, l'humilie en public, la rabaisse, bref, fait tout pour qu'elle tombe les masques (si j'ose dire...). Ce qui devait arriver arriva : c'est enfin au tour de la jeune femme de le rabaisser en public, lui prouvant à quel point il avait tort de s'en prendre à elle et à son aïeule. William n'en ressortira que plus haineux, mais c'était un beau moment (oui, oui, j'ai aimé qu'il se fasse remettre à sa place, hé, hé). À vrai dire, je me suis posée beaucoup de questions sur lui, et plus il essayait de toucher Hélène, par des moyens non légaux je précise, moins je l'appréciais. Déjà qu'il ne m'a pas fait bonne impression...

______Et enfin, Cybèle : cousine d'Hélène, sadique et manipulatrice, elle voulait la magie et ne supporte pas de constater que c'est Hélène qui l'a obtenue. Elle va menacer sa cousine de mort et pire, va exécuter ses menaces (ce qui prouve à quel point elle est atteinte). Cette fille est complètement malade, elle m'a fait horreur dès les premières lignes du livre où on l'aperçoit. Et puis alors quand elle menace directement Hélène de la tuer, n'en parlons pas, elle m'est sortie par les yeux. Et malheureusement, elle n'a pas fini de faire parler d'elle...

______Mon moment préféré ? Je n'en ai pas eu spécialement, mais j'ai surtout apprécié quand Hélène, Fa et Tino étaient ensemble, deux par deux ou les trois à la fois. J'ai aussi aimé le duel entre Hélène et William, qui s'avère être un échec cuisant pour lui, mais agréable à constater pour nous. Il n'empêche que l'auteur sait très bien embrouiller son monde : moi qui devine facilement certains événements ou certains liens, je me suis retrouvée piégée et surtout, je me suis posée beaucoup de questions, particulièrement sur Tino. Et je veux savoir qui il est réellement, si mon hypothèse est vraie ou est complètement à revoir !

______Petits points négatifs selon moi (ils sont peu, parce que j'ai vraiment aimé ce roman) : le livre manque légèrement d'action, à part lorsque Cybèle passe enfin à l'attaque, mais j'estime qu'un premier tome met aussi en place l'univers entier du livre ainsi que toutes les complexités de l'histoire. J'ai trouvé aussi qu'il manquait de descriptions des sentiments d'Hélène envers Tino, bien que lorsqu'il y en avait, elles étaient très claires.

______L'auteur a un style d'écriture particulier, il faut l'avouer, puisqu'elle glisse beaucoup d'expressions personnelles et tournées à sa sauce dans son récit. Mais personnellement, j'ai beaucoup aimé, car cela m'a bien fait rire tellement certaines sont spéciales mais bien trouvées. Et puis là, on sort des sentiers battus, et j'aime l'originalité ! J'ai retrouvé quelques petites fautes qui sont passées à la trappe, mais rien d'alarmant, ainsi qu'un oubli récurent de la virgule après des points de suspension précédant un verbe introducteur dans un dialogue. Sur ce dernier point, je sais que l'auteur ignorait cette règle lors de la rédaction du manuscrit, donc je n'en dirai pas plus.

______En bref, un livre profondément humain, aux personnages attachants, empli de sarcasme, d'humour et d'amour, qui fait rire et stresser, et dont les expressions sortent des sentiers battus. Un livre qui m'a beaucoup plu et dont je reprenais la lecture après chaque pause avec grand plaisir.
Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron







*****


______Eh bien, c'est le premier livre des éditions Valentina que je lis, et je dois dire que c'était que du plaisir ! Bon, c'était aussi des coups de stress, des larmes, du rire (beaucoup de rire), mais qu'est-ce que c'est agréable ! L'écriture est fluide, légère mais censée, sérieuse mais joueuse, cette auteure a beaucoup de talent, et j'aurais plaisir à découvrir la suite de ses ½uvres. L'humour et le sarcasme mêlés à beaucoup d'autodérision font de ce livre fantastique un parfait mélange entre les différents genres qui m'attirent. Le sentimental est présent, sans être coulant, la magie l'est également, sans être dénudée de sens, le suspens et l'angoisse ajoutent du piquant à l'histoire et le comique adouci le tout (pour nous éviter la crise cardiaque, je suppose). Y a peut être quelques répétitions, mais franchement, c'est peut-être le seul point « négatif » (entre guillemets parce que c'est tiré par les cheveux quand même) que je peux trouver à ce livre. Quant à la couverture, elle est tout simplement magnifique. Lumineuse, douce et sensible, mais également très percutante par rapport à l'histoire (bien que contrairement à ce à quoi on pouvait s'attendre, la jeune femme ne porte pas de masque), elle est très agréable à regarder et attire indéniablement les regards.

______En ce qui concerne l'histoire, on suit les aventures d'une jeune femme prénommée Hélène, et de son chat garde du corps, le très censé Fa. Il tempère toujours les propos d'Hélène, ce qui agacera fortement notre héroïne lorsqu'elle sera privée de parole. Heureusement qu'elle trouve des moyens de substitution pour contrer cet inconvénient (notamment à travers le regard et la gestuelle, elle est très expressive). Le début, avec la perte de sa grand-mère, m'a particulièrement touchée. Ayant perdu la mienne il y a peu, j'ai de suite partagé la peine d'Hélène, et je me retrouvais beaucoup dans les sentiments qui la rongeait : la peur, la solitude, le désespoir, la douleur. C'est quelque chose dont on ne guérit pas, surtout quand on en est aussi proche qu'Hélène l'était. On comprend bien qu'elle a perdu ses repères et un de ses piliers, comme elle le dit, et on ne peut que mettre nos sentiments au diapason des siens pour pleinement la comprendre. Je trouve qu'Hélène gère ça avec courage, et que même si pendant longtemps elle refuse d'assumer son héritage, elle finit par le faire en l'honneur de sa grand-mère et c'est très brave de sa part. Surtout quand on voit à quel point la magie l'affecte, elle et tout son entourage ! C'est elle qui va la séparer de sa famille, et surtout de Tino. Ah, le fameux Tino ! Un personnage auquel je me suis rapidement attachée, car il a été très présent pour Hélène quand sa grand-mère est morte, refusant de la laisser se morfondre tout en comprenant son besoin de retrouver des repères stables. Quand il l'emmène dans la librairie de son grand-père, on ne peut que fondre devant lui, car cela montre à quel point il connait Hélène et fait attention à elle. Mais encore une fois, la magie ne la laissera pas seule trop longtemps dans cet endroit... Quand elle a du quitter Tino, sans rien pouvoir lui dire, ça m'a brisé le c½ur pour elle, car une fois encore la magie lui retire une personne. Bien sûr, ce n'est pas réellement la magie qui est en cause, j'entends par là que comme le lui prouvent les personnes de son entourage, la magie peut être bénéfique, mais je comprends qu'Hélène ait pensé ça. Et puis, pour gérer sa colère, il faut souvent un bouc émissaire.

______A partir du moment où sa famille est au courant pour la magie dont elle a hérité, tout se précipite. On est entraîné à la suite d'Hélène et Fa à travers un monde nouveau pour nous, lecteur, et on le découvre à travers les descriptions qu'Hélène en fait. J'ai souvent été émerveillée par les endroits qu'elle décrivait, et également par les différentes robes qu'elle portait. Elles avaient l'air tellement splendides... Les descriptions sont claires, bien menées, et on parvient à recréer les scènes assez facilement, ce qui est très agréable. Et bien entendu, il a fallu que sa situation déjà compliquée devienne carrément inextricable : elle est la Colombe-Tigre, la future reine de la Société des Enchanteurs. Bien entendu, on s'en doute avant la cérémonie, mais la surprise est quand même là car on est plongée dans la scène avec Hélène, et on en oublie tout ce qu'on sait. A l'école, son secret ne va pas tenir très longtemps, car l'affreux William (berk, rien que de parler de lui ça me donne envie de lui fiche une gifle !) passe son temps à la rabaisser et la provoquer. A mon avis, il a une case en moins, ou de sérieux problèmes de confiance en lui, parce que pour harceler autant qu'il le fait une personne qui ne lui a rien demandé, faut vraiment avoir un souci quelque part. En parlant de ceux qui ont un souci quelque part, cela me ramène à la cousine d'Hélène, la Cybèle. Qu'elle tête à claques, celle-là aussi. Pas étonnant que leur grand-mère ait choisi de transmettre son pouvoir à Hélène ! Elle a vite compris que son autre petite fille était légèrement cinglée et assoiffée de pouvoir, et étant une personne censée, elle n'allait pas lui donner le charbon nécessaire à alimenter la machine ! En tout cas, cette folle réserve de grande – mais surtout horribles – choses à Hélène et au monde des Enchanteurs. On s'en doute dès la menace qu'elle profère à l'encontre d'Hélène, mais ce sentiment est renforcé tout au long de l'histoire. Heureusement, elle peut compter sur sa famille, ses autres cousins, ses deux nouveaux amis, Mat et Léo, ainsi que sur son fidèle garde du corps et meilleur ami à quatre pattes, Fa.

______J'en arrive donc à la fin du roman... et c'est là la seule fois où j'ai sincèrement eu envie de tordre le cou à l'auteur ! Nous laisser sur un suspense comme ça, une peur et un horrible pressentiment de catastrophe, c'est pas humain ! D'accord, ça aurait été trop simple de nous fournir une fin sans cliffhanger, mais bon, la banalité ne tue pas ! Je plaisante, bien sûr (quoi que) !

______En tout cas, j'ai vraiment apprécié dévorer ce livre, et c'est avec joie (et aussi une légère inquiétude, mais toute légère hein) que je ferais acquisition (lire là : que je me ruerais comme une folle dessus) du second livre.
Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron





***


Chroniques des partenaires : Lire-une-passion ; Book-Attitude ;


Le Masque du Silence - Livre Un, Charlène Gros-Piron

« Un livre, c'est le seul et unique moyen de s'oublier pour apprendre à se découvrir. »


« La peur est le pire des venins, il coule dans vos veines, se distille dans votre esprit et vous empoisonne la vie. »

Tags : Le Masque du Silence - Charlène Gros-Piron - Editions Valentina - Livres - Fantastique

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.66.51) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Les-12-mondes-de-Kali

    27/08/2014

    Je suis en train de lire l'intégrale de cette saga et pour l'instant, j'aime bien :) Je ne suis qu'au début :p

  • La-Malle-A-Livres

    08/04/2014

    J'aime assez la couverture :)

    Célia

  • plumes-de-reve

    26/02/2014

    Book-Attitude wrote: "Vos deux chroniques sont magnifiques et reflètent parfaitement le caractère de l'ouvrage .... Vivement celle du tome 2 :p "

    Merci, Françoise ^^ Oui, et celle du tome 2 ne devrait pas tarder ^^

  • Book-Attitude

    14/02/2014

    Vos deux chroniques sont magnifiques et reflètent parfaitement le caractère de l'ouvrage .... Vivement celle du tome 2 :p

  • plumes-de-reve

    13/06/2013

    kalesi wrote: "Ta chronique est uniquement fabuleuse"

    Merci, Kalesi =) Nous avons toutes les 2 adoré ce livre, ce qui fait que nos chroniques sont très positives ^^

  • kalesi

    13/06/2013

    Ta chronique est uniquement fabuleuse

  • enchanted-worlds

    11/06/2013

    Ah je suis contente que mes chroniques donnent envie de lire les livres :D certes, avant tout elles sont pour moi mais c'est vrai que de voir qu'elles plaisent est un plus ! ^^
    Et toi tu t'en sors vraiment bien, Céline ! On ressent tout ce que tu as ressenti lors de la lecture, et je trouve ça formidable ! (toi aussi, Karo !! ^^)
    ♥♥

  • enchanted-worlds

    10/06/2013

    O.o on dirait que vous avez chroniquez toute votre vie !
    Je connaissais déjà la chronique de Karo mais pas la tienne, Céline (CB? MDR)
    Franchement, on sent trop votre enthousiasme lors de votre lecture et si avec ça les gens ne sont pas tentés c'est qu'ils ont du caca dans les yeux lol
    Non, mais c'est vrai ^^ franchement, j'adore votre façon de donner votre avis, j'en suis même jalouse de ne pas parvenir à en faire autant !

    Bisous ! ♥
    PS: je rajoute votre lien sur mon article :)

Report abuse